Il y a malade et malade

Dans la vie y a deux types de gens malades, il y a malade sur du court terme, et malade sur du long terme. Comme j’aime bien explorer la vie (oui ne riez pas, je suis une exploratrice née), je ne suis pas allée au boulot hier pour des raisons de maladie, et je n’y suis pas retournée aujourd’hui pour des raisons de maladie. Je m’explique.

Hier aprem, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, il fait beau, c’est mercredi, la moitiée de la semaine est faite, je suis d’une humeur joyeuse et légère. Bref, moi comme mes amis supportant tous mes écarts d’humeur aimeraient me voir plus souvent. Je me fais même inviter à boire le caf chez Jojo, qui m’offre un petit chocolat avec, et son con de chat ne me miaule presque pas après. C’est dire que la journée était belle. Je rentre chez moi… et là, c’est le drame. J’arrive, et trois minutes plus tard, je cours me mettre la tête dans les toilettes et je ne la ressors que pour devoir aller bosser. En passant devant la glace, je me fais peur, j’ai l’impression d’avoir ma grand-mère en face de moi, sauf qu’elle a presque 60 ans de plus… L’avenir m’effraie des fois. Mais bon.

J’arrive au boulot tant bien que mal, à peine rentrer j’entends un de mes bernardos demander quel est le repas du soir. Quand j’ai entendu « oeufs brouillés », je suis vite retourner prendre position la tête dans les toilettes, avant de me faire virer 1 heure plus tard, verte et nauséeuse sur la terrasse, à grand coup de « barre toi lydie tu nous emmerdes à dégueuler partout ». Je vous avais dit que l’ambiance dans le social c’était bon enfant !
Donc la gastro nouvelle est arrivée, et je la trouve… plutôt inédite. Genre vous dégueulez non stop pendant 5 heures, vous avez des vertiges, vous avez chaud, froid, et puis ça y est c’est fini à dégager.

Ce matin je vais chez mon généraliste me faire faire un mot d’excuse (comme à l’école) et je me retrouve avec un arrêt pour… mal de dos incompatible avec mes fonctions. Bon jusqu’à demain seulement mais on va pas pleurer hein.

Du coup imaginez la gueule de ma chef ce matin quand je lui ai porté mon arrêt maladie, à la base pour une gastro, et au final pour se retrouver avec son pire cauchemar, le mal de dos. Parce que ça veut dire que je risque de passer un bon bout de temps absente moi !

Aujourd’hui la vie c’est de la merde, surtout pour elle, moi ça va !

13 commentaires pour “Il y a malade et malade”

  1. mellie dit :

    Euh question idiote, oui je suis blonde et alors ! Comment tu as pu te retrouver avec un mot pour mal de dos si t’avais la gastro ?
    Bisous et soignes toi bien.

  2. Did dit :

    Parce que j’avais plus de gastro… par contre j’avais super mal au dos !

  3. mellie dit :

    oki et bien j’éspère que ça ira mieux alors.

  4. DEs fois quand t es malade ca fait mal au dos dit :

    germain. (je trouve ca plus cool le nom en dessous.)

  5. Icare dit :

    C’est d’une logique implaquable, on devrait faire des dégueuloirs plus ergonomiques que ces satanés toilettes (pour la santé des dos), et on en mettrait partout. Ca ressemblerait a des pissotières placé a la hauteur de tete avec un tabouret réglable en dessous. Peut etre qu’un girophare au dessus pour signaler l’emplacement de loin serait bienvenu… Mmmmh …
    Bon courage Did, remet toi bien.

  6. Fred Bird dit :

    J’ai déjà vue une gastro d’une demi-heure. Ultra-violente, la face vert pomme, le bide retournée, impossible de tenir debout. Une gerbe au karsher plus tard, hop, tout va bien.

  7. Fred Bird dit :

    PS : tu diras à Jojo que les liens RSS en bas de page ne sont pas les bons.

  8. nico dit :

    c’etait pas une gastro, c’est Gunther qui avait pissé dans ton café… c’est pour ça qu’il t’a pas miaulé dessus. Ca aurait du te mettre la puce à l’oreille. Sacré Gunther.

  9. mellie dit :

    C’est bien un male, pas de doute.

  10. axolotl dit :

    C’est marrant que personne n’arrive à trouver de formlule sympa pour dire « dégueuler ». En stock, j’avais « Dire bonjour à Ralf dans le grand téléphone blanc » (tiré d’une merveilleuse série, les amateurs l’auront reconnu).

  11. jp dit :

    le vomit c’est bien, mangez en

  12. Did dit :

    Je pars une journée et ça y est c’est le bordel…

  13. Targos dit :

    Ouais j’ai connu ça aussi, mais c’était pas une gastro mais plus une indigestion. Manque de bol j’étais en déplacement sur paris.
    Départ a 5h30 au TGV de Gre, 6h direction les chiottes, bonjour l’ambiance, comme ca jusqu’a Paname, toutes 1/2 heures en gros. J’ai meme gerbe dans le truc pour changer les bébés, ben ouais quelqu’un au chiotte. Apres j’ai repeins au moins 3 fois la rame du métro, et puis les quai aussi. En plus j’étais avec un collegue et ce con, enfin j’étais avec lui mais a gerber partout je l’ai suivi, ben on s’est planté de sens. Enfin à 9h30 il m’a dit file a l’hotel on verra ce soir… Tu m’étonne John… Je crois que j’avais jamais autant degueler de ma vie en si peu de temps, c’étais assez terrible.
    Voila un petit moment de vie que j’ai partagé avec vous, classe non ? Juste pour dire que j’aurai bien été content de trouver des chiottes même si je me pétais le dos !!

Laisser un commentaire

Security Code: