La reprise

Après 5 semaines de vacances pour lesquelles le mot d’ordre fût : « nerienfaire », j’ai rattaqué le boulot. Haaaa le social, les joies du social. Des horaires géniaux, une entente cordiale pour le bien être de nos bernardos, des équipes soudées, une direction à l’écoute. .. mouais, dans mon rêve de la veille de la reprise c’était comme ça, mais là non c’est le monde du travail, avec des vrais gens et surtout le truc que j’aime le moins dans la vie, la réalité !

Bon pour les horaires géniaux on repassera. Mais bon en bossant en foyer ben je travaille surtout tot le matin et tard le soir mais pas beaucoup dans la journée. Ca je peux le comprendre… par contre quand ma direction me file toutes mes heures de journée le même jour me faisant faire une journée de 13 heures non stop alors qu’elle me fait chier pour une heure trop tardive un soir au foyer (question d’amplitude horaire) ça me fait bien marrer.
Pour l’entente cordiale aussi on repassera. Le social, même si l’objectif de notre travail se compte pas en profit, en argent, en machine mais en être humain, c’est comme partout pareil. Celui qui a le plus haut grade fait sa loi, peu importante sa compétence. Du coup quand une éduc s’entend pas avec quelqu’un dans son équipe elle juge bon de le faire virer. Du coup, bonjour les tensions, les regards en biais pour savoir avec qui t’es toi dans quel camp t’es t’as un problème ? Yeaaaah, mais bon hein c’est aussi les joies du travail ça. Le jour où les gens auront compris que le travail sera moins chiant quand tout le monde fait un effort pour s’entendre, l’Afrique n’aura plus faim.
Mais surtout dans mon équipe de 5 personnes on a deux nouveaux qui viennent d’arriver, et qui donc ne connaissent pas le fonctionnement du foyer. Moi j’aime bien mon équipe, comme on est loiiiiiin de la direction, c’est vachement plus cool, et on peut se permettre des trucs qu’on pourrait pas devant la direction. Par exemple, j’ai eu la bonne idée de demander ou était je sais plus quoi. Ca a été la bousculade pour me répondre « dans ton cul ». Loiiiiiin de la direction, tu pleures de rire, en face d’elle tu prends un air sérieux et tu dis « hooo ! c’est quoi ce vocabulaire ? tu veux un coup de main pour en apprendre d’autre ou quoi blablablabla ». On est plus relax. Mais deux nouveaux, ça en fait deux à former, et ça ça m’a mise sur les genoux cette semaine.
La preuve hier soir je me suis couchée c’était 10 heures. La dernière fois que je me suis couchée aussi tôt, je devais même pas avoir le bac.

Putain je deviens comme ma mère, couchée comme les poules… la vie c’est de la merde !!!!

3 commentaires pour “La reprise”

  1. Jess dit :

    C’est la vieillesse, Did, la vieillesse… ;-)

  2. jp dit :

    la reprise c’est jamais facile, surtout quand on commence avec beaucoup de boulot. Tu verra dans quelques semaines tu redeviendra la fetarde d’Aubenas qui à peur de rien. (Ca fait un chouette titre à mettre sur ta carte de visite tu trouve pas ?)

  3. chris dit :

    La vie c’est de la merde… change de job !!!

Laisser un commentaire

Security Code: