Scénario catastrophe

L’autre fois avec mon soeurot on s’est retrouvé devant l’émission des frères Bogdanov (vous savez qui n’ont jamais cessé de grandir du menton) et moi j’aime bien ce genre d’émissions. Ca va de paire avec les documentaires sur les trucs de l’espace et l’émission « c’est pas sorcier », parce que sur le coup je fais « houaaaaaaaaa c’est magiiiique je comprends tout j’ai l’impression d’être Dieu tout puissant » et en général moins de trois minutes après la fin de l’émission j’ai oublié le pourquoi du comment. Ce qui a l’inconvénient d’engendrer quelques moments de solitudes avec mes amis « heyyy l’autre fois, j’ai enfin compris ce qu’était un trou noir, c’est… heu alors attends, ça doit être une étoile qui a… heu, ou alors… merde qu’est-ce qu’ils ont dit déjà ? » Tout ça pour finir par dire que le trou noir c’est mon cul hahaha pouet pouet pouet parce que je ne vois pas d’autres portes de sortie…

Enfin bref les Bogdanov et leurs mentons de l’espace ont fait une émission consacrée aux astéroïdes et autres météroïtes machin chose qui tombent du ciel. Moi j’aime bien ce genre d’émissions, parce qu’ils réussissent à nous faire flipper avec des conneries. Une fois j’avais vu une émission présentée par le mec qui jouait dans Jurassic Park (vous vous en foutez hein ? moi aussi je vous rassure). Et le mec qui avait du être bien payé pour présenter ça nous avait présenter les trucs flippants de l’espace. A commencer par les cailloux qui tombent. Ca peut faire mal, les dinausaures ne s’en rappellent plus mais s’ils étaient encore là ils diraient houlaaaa oui c’était une période de merde.

Mais pas que. Imaginez un jour que le soleil explose ! Là on serait quand même dans la panade, et tout le monde aurait peur ça serait catastrophes sur catastrophes parce qu’en plus, bien évidemment, ça se ferait pas du jour au lendemain…

Mais pas que. Imaginez, encore pire, qu’un trou noir décide de venir voir ce qui se passe dans notre coin. Là c’est le pire. Je sais plus pourquoi, même si je me doute qu’on serait aspiré, que ça serait long et douloureux, moi et les détails techniques ça fait 15.

Mais pas que. Non j’déconne, c’est déjà pas mal. Donc les frères Mentons se sont uniquement interessés au scénario gros cailloux qui nous arrivent sur la poire, parce que là les éminents scientifiques ont des solutions, alors que pour le pique nique du trou noir dans le coin ils n’en ont pas. Et les solutions m’ont quand même bien fait marrer.

Donc on prend le scénario gros caillou qui arrive vite et qui va faire très mal. Qu’ont donc prévu tous ces gens qu’on paye beaucoup pour sauver nos fesses ? Que des trucs auxquels j’avais pas pensé. Voyez, moi je me disais que la NASA va bien dévellopper un truc genre un laser qui serait dirigé direct vers le truc et hop en 15 milliards de morceaux on en parle plus. Un truc un peu classe quoi, moins héroïque qu’Armageddon mais comme le film est un navet…

Et ben pas du tout !!! Alors la solution numéro un, c’est… roulement de tambour… peindre le caillou en blanc !! Si si. Parce que le blanc c’est machin chose, repoussé par le soleil nianiania (sur le coup je comprennais, mais trois minutes après…). Alors là, quand même… vous imaginez vous une fusée avec un échaffaudage et 50 portugais (quoi cliché ??) plus 5 millions de litres de peinture ? Vous croyez que le mec il va siffler quoi sur son échaffau ?
La deuxième solution aussi m’a bien fait marrer. C’est… une voile !! Pour le faire repousser par les vents solaires ! Mouahahaha !!! Pour que ça aille plus vite faudrait deux trois ventilateurs, et surtout la peindre en blanc !
La troisième solution c’est quand même la plus basique, la petite bombe, avec le risque de juste le couper en deux et qu’au final ça fasse pareil.

Donc cette émission elle m’a bien fait halluciner sur la nécessité de nous faire flipper avec leurs grands « ouiiii alors c’est tout les 60 000 ans, donc quelques part entre aujourd’hui et 30 000 ans ». Déjà c’est précis. Avec à la clé la probabilité de mourir en se prenant un couillou sur la tronche (je sais plus combien, mais petite probabilité quand même).
Mais ce qui m’a fait le plus rire, c’est qu’avec mon frère on se demandait comment on peut avoir l’idée de peindre un caillou un blanc, et surtout d’obtenir des fonds pour commencer un programme à ce sujet. Vous imaginez un peu, ils devaient tous être autour d’une table, avec une bouteille de vodka, à se marrer, genre « hey, j’en ai une bonne on va mettre une voile ! » « mouahahaha attend j’en ai encore une mieux, on va le peindre en blanc héhéhé pouetpouetpouet, ressert moi un verre ».
Après ça je suis allée faire pipi, et mon chat m’a sauté sur les pieds quand je suis sortie, et j’ai hurlé, j’ai cru que c’était une pierre malfaisante venue de l’espace pour nous coloniser. Merci Igor et Grishka hein !!!!

Les cailloux c’est de la merde. La preuve c’est une exception française pour le pluriel (hahaaaaa, au moins sur ce mot je sais que j’ai pas fait de faute, quelle petite victoire !).

Laisser un commentaire

Security Code: