Le grand chelem

C’est épuisée et avec mes dernières forces que je vous fais ce post. Je les sens m’abandonner petit à petit. Parfois le sort s’acharne. Et cette année l’administration a décidé que c’était mon année. Comment c’est trop cool, ah putain comment chuis contente.

Non sérieux j’ai encore eu le privilège de voir un peu le côté tout pourri du système, c’était assez classe. En plus comme ces temps ci je suis plutôt tendance blasée, ben j’ai perdu mes illusions tu vois. Quand je reçois un courrier de n’importe quelle administration pour une merde, je me dis plus « bof c’est qu’une merde, ça va être régler vite fait ». Nooon… maintenant, quand je reçois un courrier de l’administration, je prends direct un rendez vous à la fistinière, parce que je sais que c’est ça qui m’attend.

Donc, j’espère pour la dernière fois de l’année (parce qu’on est à peine au mois de mai et j’ai déjà tout fait !! Niveau merdes administratives c’est bon j’ai tout fait. Et me dit pas il manque la préfecture, parce que je vais te péter la gueule), oui, pour la dernière fois de l’année, la caf sent le trottoir, i love you quand y a trop à boire.
Je commencerai bien par il y a peu, mais en fait c’est faux.

Il y a longtemps, genre un an et demi, ma mère m’appelle un jour pour me dire t’as reçu du courrier des impôts (oh non encore eux !!!) ici. Ok… J’habite donc grenoble et mes impôts ont donc décidé de passer par l’ardeche. Pourquoi pas, c’est joli l’ardèche… Donc je vois que c’est mon 2eme tiers, qui arrive chez mes parents super normal quoi. Je vais voir sur le site, mes infos toussa, et effectivement je suis domiciliée chez mes parents. Mais oui c’est la fête ! Eh les mecs vous m’avez bien trouvée l’année dernière !
Bon bref je modifie mes infos et puis ben pas mieux. Enfin pas mieux pendant quelques jours. Puisqu’une semaine après ma mère reçoit un courrier comme quoi c’est bon tout est ok, ils ont bien pris en compte que j’habitais chez mes parents.
Et mais sérieux ta mère les impôts.
Bon ben étape 2, le plot dans la chapelle fistine. Je les appelle et le type au bout du fil me dit qu’effectivement, ils ont eu un retour de courrier n’habite pas à l’adresse indiquée et qu’ils peuvent pas modifier comme ça « c’est trop technique », le plus étant d’attendre ma nouvelle déclaration et signaler mon adresse à ce moment là.

Non mais attends… Y a une erreur dans le courrier, je t’appelle pour te dire que tu peux mettre dans mon dossier que j’ai pas déménagé et là quoi ? C’est trop technique comme manip ? Eh bé… Et tout ça parce que le facteur a pas trouvé ma boite aux lettres… Super mec !

Ca pourrait s’arrêter là tu vois. Je fais mon changement d’adresse dans la déclaration suivante et on en parle plus. Sauf que non, quand la machine est lancée, tu finis toujours avec la batte de base ball rentrée en entier. Parce que figure toi que les organismes ils parlent entre eux.

C’est comme ça que tu te retrouves avec un courrier de la caf qui te dit « bonjouuur alors on a déménagé et on nous l’a pas dit ? Ben faut tout rembourser la madame ! Pour avant hier, merci ! ». C’est là que j’ai perdu mes illusions, que je suis passée de « nooon mais ça va être vite réglé » à « bordel j’en ai pour 6 mois à m’entendre dire que ça va être compliqué ».

Alors la caf comment ça marche ? Je sais pas chez toi mais à grenoble pour aller à la caf, en fait faut aller sur le site internet prendre rendez vous. Sur le site, on va te dire « opération impossible, appelez un technicien ». Faut appeler un technicien, le technicien va te dire « faut aller directement à la caf parce que là ce que vous demandez c’est trop technique je peux pas le faire » (mais bordel de merde j’ai pas déménagé ! Je n’ai pas déménagé !!! Je sais très bien de quoi t’as besoin, t’as besoin de mes loyers, dis moi juste où je les envoie !!!) « c’est trop technique madame ».
Après faut aller à la caf. Et là à l’accueil on te dit bonjouuur ah… alors là c’est trop technique, on va prendre rendez vous avec un conseiller. Chais pas si t’imagines le truc. Je veux juste prouver que j’ai pas déménagé, et c’est trop technique… Bon bref donc tu prends rendez vous, 3 semaines après. Ok faut pas être charrette hein.

Après toutes ces péripéties, les internettes, das telefon klingelt, aller à la caf pour prendre rendez vous, tu peux enfin revenir à la caf pour ton rendez vous. Et là c’est spectaculaire. En fait tu peux pas arriver ni en avance, ni en retard. 10 minutes d’avance, tu retournes faire la queue, 10 minutes de retard tu gicles.

Une fois passées toutes ces épreuves tu peux enfin prendre pleinement conscience de l’efficacité d’un tel système. Ils ont réussi. J’te jure. Dans la salle d’attente, t’as plus un noir, t’as plus un arabe. Ils lâchent tous avant. Enfin en sécurité entre bons français ! Il était temps !!
Tu vois, ça sert à rien d’aller zieuter du côté du fn. Les sales noirs et les voleurs d’arabes te volent plus tes allocs, c’est tellement compliqué qu’ils les demandent plus.
Heureusement qu’il y a ça, sinon j’aurai été obligée de finir en disant mais putain la caf c’est trop de la merde. Mais non, on était que des blancs quoi ! Des white ! Des blancos ! Valls serait tellement fier de nous.

[Message de service : mon petit facteur, la prochaine fois que tu ne vois pas ma boite aux lettres, je pourrai te dire que je te démonte ta face à coup de barres de fer. Mais non. La prochaine fois que tu vois pas ma boite, je t'oblige à faire toutes les démarches administratives à ma place. Et je materai.]

4 commentaires pour “Le grand chelem”

  1. Mellie dit :

    Je vais pas m’étaler mais pour avoir eu embrouilles avec les impôts je comprends. Bon en prime ça nous a couté 10 % de pénalités par leur faute.

  2. rachel dit :

    t’as une patte de lapin, un gri-gri particulier, un truc pour que ce genre de merde te tombe toujours sur la couenne à TOI? ^^ sinon, je compatis. ca risque d’etre long….

  3. moq le barge dit :

    alors là…. je suis sur les fesses…tu connais la fistinière ?

    Je m’incline…… enfin pas trop on sait jamais.

  4. Did dit :

    Qui ne connais pas la fistinière ? Avec fistouille le chat. Avec la balançoire à fist. Avec la soeur, qui parle fist en pétrissant sa pate à pain.

    La fistinière quoi.

    Sisi incline toi donc un peu plus.

Laisser un commentaire

Security Code: