Les impôts

Tout est dans le titre hein ? Aujourd’hui c’est joie, légèreté et troubles mentaux de l’administration.

Tout a commencé au mois de novembre, quand j’ai reçu un courrier de ma banque m’annonçant qu’ils changeaient les coordonnées bancaires au niveau national, que donc tout changeait, mon compte mes rib toussa, mais vous en faites pas ! Pour tout ce qui est prélèvements automatiques on s’en occupe. Oui non parce que moi chuis mensualisée en fait. Tout. Partout. Sinon j’oublie de payer, ce qui est emmerdant. Donc le prélèvement automatique et la mensualisation mais niquel !
Et si ma banque s’occupe de prévenir les différents organisent qui se servent copieusement sur mon compte, alors tu te demandes forcément pourquoi je te fais chier à te raconter ça ? Mais sois pas pressé merde ! Laisse venir un peu.

Donc je reçois ce courrier et je me mets en mode ils s’occupent de tout, la vie est formidable, la vie est amour on se demande bien pourquoi les gens gueulent des fois.
Et 15 jours après je reçois un autre courrier de ma banque : « c’est tout booon ! Tout est ok sauf, comme qui dirait, un petit truc qui bloque. En fait les impôts refusent de prendre nos nouvelles coordonnées en compte, va falloir y aller sinon ils vont couper les prélèvements. ».
Ah… C’est embêtant.
Alors je sais pas toi, mais bon à un moment donné faut arrêter hein. On le sait que les impôts, ça a juste été créé pour nous faire chier, on le sait tous ça. Et puis j’veux dire passé 30 berges c’est le genre de trucs eh ben tu traites quoi. Tu te poses pas la question, c’est les impôts je vais même pas chercher à comprendre, hop je vais traiter. Et je l’ai traité immédiatement. En effet, je l’ai mis dans ma pile « à traiter ». Et fait pas style hein, on a tous une pile de courrier qu’on traitera quand on aura le temps. Alors je sais pas combien mesure la tienne, moi la mienne elle mesure 3 ans.
Voilà, comme ça c’est fait ! Y m’font chier les impôts merde ! J’ai mieux à foutre qu’y aller ! Comme heu… je sais pas moi. Procrastiner ?

Bon bref j’ai pas voulu m’en occuper. Avec ma tête de con j’ai fait « ben non ! j’m'en fous ! J’attendrai le dernier moment ! Nianiania ». Et une fois par semaine depuis le mois de novembre, je reçois un courrier de ma banque me signalant que « heuuu dites ? En fait les impôts ils veulent pas hein, va falloir y aller ». J’ai reçu ce courrier là jusqu’au courrier fatidique du 20 février m’indiquant que mes anciennes coordonnées bancaires n’étaient valables que jusqu’au 28 février. Après hop ! fini ! Tous les prélèvements des impôts, hop ! niet ! Plus ! Nanan !

Ainsi donc le 28 février, 14h (oui, j’ai vraiment attendu la dernière minute…), je m’habille en noir, j’écoute la marche funèbre de chopin en boucle et je me mets en route pour les impôts. J’arrive devant le bâtiment, en centre ville, j’me fous devant la porte. Qui s’ouvre pas. Bon… Ca ressemblait à une porte automatique pourtant mais c’est pas grave, alors j’ai poussé. Ca ne s’ouvre pas. Mais bordel de merde il est 14h30 il est où le problème ???
Ah c’est un sas, ok pardon. Faut appuyer sur le bouton. Alors c’est génial moi j’adore ce principe ! Un sas pour rentrer aux impôts quoi ! Et c’est pas tout, après le sas y a quoi ? Un deuxième sas !! Non mais sérieux, on se croirait à interpol. Pffff.
Alors (ouais je fais pas mal dans le alors ce soir hein) une fois que t’as passé les sas (comptez 10 minutes…) t’arrives à l’accueil. Y a rien à faire c’est chiant tu vois je sais pas trop comment décrire ça. Ils ont fait des efforts hein, une banque d’accueil sympa, des sièges pas dégueulasses, mais y a rien à faire t’es aux impôts quoi. C’est glauque. Et alors un truc qui m’a fait halluciner, c’est les posters qu’ils ont aux murs.
J’aimerais qu’on s’arrête un instant sur les posters accrochés aux murs des impôts. C’est quoi ce lapin bleu de merde avec une veste rose qui te fait le v de la victoire avec une bulle « Le respect, moi je kiffe ! » ?? Qui a eu une idée pareille ? C’est quoi le truc ? Y s’passe quoi dans la tête des gens pour sortir des trucs pareils ? Non mais j’veux dire, genre t’arrives aux impôts en mode grave vénèr tu veux péter la gueule à tout le monde et du coup quoi ? Tu vois le lapin alors tu le fais pas ? Non mais t’imagines ? Ouais chuis allée aux impôts l’autre fois j’avais trop les boules, mais heureusement y avait le poster du lapin ça m’a calmée. Ca m’a rappelée que le respect… moi je kiffe. Ouais merci les impôts. Sans le lapin, j’le traitais de fils de pute l’autre enculé de sa mère. Non mais sérieux ! Mais qui est responsable de ça ? Parce que moi des trucs comme ça ça pourrait me transformer en tueur de masse hein !
Du coup maintenant j’ai un nouvel objectif dans la vie. Trouver les responsables (le type qui a accroché cette merde, mais aussi le type qui l’a dessinée) et les tuer. Doucement.

Bon bref c’est pas le sujet mais je trouvais quand même important de s’arrêter dessus quelques instants. Aujourd’hui, en 2013 en france, un lapin bleu avec une veste rose te nargue aux impôts avec des histoires de respect. Je n’ai pas peur d’être une blogueuse militante moi. Je dénonce oui. J’accuse même ! Peuple de france soulève toi !! ok j’arrête.

Donc j’arrive à l’accueil, complètement traumatisée par cette image sortie tout droit des entrailles du démon et je tombe sur un type… Putain le type quoi. En fait le mec ça se voyait qu’il était jeune, mais il était déjà vieux. Tu vois benjamin lancar ? Mais si, le mec des jeunes pop. Il fait vieux hein ? Eh ben il a 27 ans. Sisi. Oui il en fait 20 de plus. Et ben le mec à l’accueil des impôts, pareil ! Jeune, mais déjà vieux.

Alors j’y explique au gars, voilà bonjour, ma banque change de coordonnées, j’ai un rib, est ce que je suis au bon endroit ? La le type me dit oui oui pas de problème on va s’en occuper tout de suite. Aaaah ! Musique douce à mes oreilles. Putain pour une fois que les impôts c’est qu’à moitié absurde ça change dis donc !! Et le mec me demande si j’ai mon dernier avis d’imposition avec moi. J’avoue… pour faire un changement de rib, j’ai juste pris un rib (ouais chuis grave logique je sais, c’est parce que j’ai beaucoup joué à professeur layton) et mes papiers d’identité. Parce que connement, j’ai toujours été persuadée que s’il y avait un endroit sur terre où on pouvait trouver ton numéro fiscal… c’était aux impôts. Alors j’y dis ben non, mais j’ai ma carte d’identité hein. « Non mais ça suffira pas ». Oui non mais j’ai mon permis de conduire aussi. « Non mais ça suffira pas ». Heu… Mon passeport ? Ma carte vitale ? Ma carte fnac ? « Non non mais j’ai besoin de votre numéro fiscal ».

Attends mec, chuis aux impôts, et t’es en train de me dire que tu peux pas retrouver mon numéro fiscal ? J’ai cru que je devenais dingue, j’avais qu’une envie, c’était lui faire bouffer son lapin de merde là. Non mais sérieux. Toi aussi devient complètement fou grâce à l’administration. Je me demande s’il était pas bloqué dans une faille temporelle le mec, genre moi j’étais en 2013, mais lui il était en 1960. « Faut passer par les PTT madame ». Mais tuez moiiii !!!
Un pur cauchemar. Chuis obligée de leur envoyer mon rib… On touche le fond.

Certains seraient tentés de dire que l’oeil de sauron est moins terrifiant. Eh bé… Ils auraient pas tort. Je préfère de très loin me taper toute son armée (et par taper, j’entends TOUS les sens du terme) plutôt que refoutre les pieds aux impôts. Attends sérieux je vois des lapins de partout, j’ai l’impression d’être donnie darko…

9 commentaires pour “Les impôts”

  1. naash dit :

    Je me demande si le génie qui a crée ce lapin ne serait pas le meme que celui qui a fait les affiches dans le tram, nous invitant à prendre une « infusion » de respect…

  2. Did dit :

    On va lui péter la gueule ?

  3. moq le barge dit :

    Tu sais y’a pas que les impots, la préfecture c’est pas mieux, la poste ça fait peur aussi (genre t’as un recommandé a venir chercher mais il ne sera pas a la poste avant 2jours, a croire que le gars il le garde dans sa charette pendant les 2 jours)

    en fait l’administration française est un fléau

  4. Mellie dit :

    J’aurai bien aimé voir la fameuse affiche.

  5. Mellie dit :

    Dans la famille « les impôts c’est que du bonheur ».

    Hier on a reçu une majoration de 10 % sur la taxe d’habitation. On a pas oublié de payer, ça fait juste des semaines qu’on se bat avec les impôts parce qu’ils se sont trompés en m’envoyant la déclaration alors que depuis des années c’est sur mon homme.

    En gros c’est tu paies d’abord et tu poses des questions après, on le saura.

  6. Did dit :

    J’ai vu les affiches dans le tram… Effectivement, on t’invite à prendre une infusion de respect, un comprimé d’amabilité et un élixir de discrétion. J’aurai bien dit ce que j’en pensé mais j’avais pris un fix de politesse.

    Tu sais quoi Mellie du coup comme tu vas être obligée d’aller aux impôts, tu auras le bonheur de voir cette affiche formidable, c’est positif non ? Tu verras comme c’est efficace. Et comme ça on pourrait croire que je me fous de ta gueule mais en fait… bon oui, mais pas que. Je compatis aussi fortement… Effectivement d’abord tu payes, et après tu gueules.

  7. Mellie dit :

    Ben en fait je pourrai même pas voir l’affiche, ils vont faire une saisie sur compte « et quand la machine est lancée on peut rien faire ». Je crois que le lapin se fout bien de notre gueule.

  8. fab dit :

    arf T’auras le plaisir d’avoir des frais bancaire en + du coup sur la saise

  9. Did dit :

    Ahah ! putain de blog de trentenaires ! Et attention, après les impôts, la caf !! Je pleure tous les jours l’insouciance de mes 20 ans…

Laisser un commentaire

Security Code: