Les gens sont chiants, mais un gens…

Ben c’est chiant aussi en fait.

Je vous explique, il y a peu, il y avait du vent, tête baissée je luttais, je savais qu’il y avait un vieux qui roulait doucement pas loin… Ah mais non en fait, c’est pas du tout ce que je voulais dire.

Je reprends. Il y a peu, je suis allée boire un coup avec Damien. Damien tient à rester anonyme, alors afin de lui faire plaisir, et de garantir son anonymat et son intégrité nous l’appellerons Pierre-Emmanuel. Et pour pas dire que c’est un gros gamer fan absolu de séries, on va dire que son kif à lui c’est couper du bois et faire de la pâtisserie. T’inquiète pas Damien, ton anonymat est assuré !!
Donc on va boire un coup avec Damien Pierre Emmanuel. Rien de choquant en soit je suis d’accord. Et vous savez tous comment ça se passe dans un bar, ben tu rentres, et tu te laisses porter par la foule en espérant qu’elle te fera passer par le zinc pour commander tellement c’est blindé de monde.
Enfin… moi ça c’est ce que je connaissais tu vois. Parce qu’en général quand je sors, c’est le we. Même le jeudi chuis moyen chaude (quoique… non mais… que… raaa merde c’est graveleux) parce qu’il n’y a que des étudiants. Et le duvet ça va 5 minutes hein ! Bon bref, donc là c’est pas le we c’est lundi.

Alors est-ce que tu te représentes le désert de gobi ? Voilà. Grenoble un lundi soir. J’ai traversé la ville à 19h30 j’ai cru que j’étais tombée dans une faille temporelle et qu’il était deux heures du mat’. Mais du coup quand je suis arrivée au bar, vu qu’il n’y avait personne je me suis dit mais ça peut être pas mal y a personne pour nous faire chier enfin tranquilles. Y avait bien un type, mais dans un coin avec son bouquin pas le genre sur lequel tu t’attardes en te disant houlaa lui il a du potentiel à faire chier hein. Ben non ! Le mec il est tout seul, il lit un pavé il peut pas être méchant.
Donc arrive Pierre Emmanuel et on va se poser dans un coin. Et le problème dans un bar c’est que le seul truc super proche d’un coin, c’est un autre coin. Du coup t’as beau te mettre où tu veux, tu seras toujours quasi à côté du mec qui squatte un coin. Tu vois ou pas ? En fait quand on s’est assis, je tournais le dos au gars, mais Pierre Emmanuel l’avait bien dans son champ de vision. Et je voyais bien que des fois il avait le regard qui déviait, pas super à l’aise. Deux ou trois fois je me suis retournée. Je dirai bien discrètement mais faut arrêter avec ce mythe, on peut pas se retourner discrètement. On se retourne. Point. Et à chaque fois, effectivement, le mec nous regardait franco. Pas genre j’ai la tête dans mon bouquin et je lève un oeil. Non. Je vous regarde et j’écoute. Super sympa…
Et quand on est allé fumer une clope, je dis à Pierre Emmanuel dis donc heuuuu il est pas un peu chelou le mec derrière ? Et là il me fait ben écoute encore toi tu l’as dans le dos, tu vois pas, mais c’est devenu carrément glauque quand il a commencé à participer silencieusement à la conversation. Du coup quand il est d’accord il fait oui oui de la tête, quand il est pas d’accord il fait non non et quand il hésite il fait mouof silencieusement.
Ok hé mais c’est flippant mec ! T’as un problème avec les jeux vid… le bois ? Ou les sér… la pâtisserie ? Tu veux donner ton avis sur l’élaboration de la charlotte pommes chocolat ?

Non mais sérieux. Il est tout seul il réussi à être chiant.

Du coup on fait quoi ? On change de crèmerie. Et on arrive dans un bar où il y a foule dis donc. Trois fois plus de monde. Le délire !! Est-ce qu’on va arriver au comptoir ? Ah ben oui sans problèmes… Effectivement c’est lundi soir. Du coup on reprend, le bois la pâtisserie avec un coup dans le nez tu rajoutes la politique on a pas fait la religion mais on aurait pu. Et on était assis au comptoir, on se faisait face, et derrière moi (again) y a une meuf qui vient se poser. Donc elle elle a pas du tout participé à la conversation hein, elle avait des amis. C’est juste qu’apparemment je la gênais parce qu’on était vraiment dos contre dos, et que plutôt que me dire « excuse moi tu pourrais te décaler » ou, truc de ouf, se bouger le cul elle même, j’veux dire c’est pas comme si le bar était vide quoi, elle a décidé de me foutre des grands coups de coude dans le dos. Charmante. Connasse…

Et je pige pas. Je sais que quand il y a plein de gens, le QI général a tendance à s’abaisser. Mais pourquoi un gens tout seul ça s’abaisse le QI aussi ? Ou alors c’est l’alcool ? Ah tient, nouvel axe de réflexion.

Bon bref tout ça pour dire heuu… ben je sais pas, j’ai pas de chute. Les gens me font chier mais c’est pas nouveau. Du coup je vais en profiter pour vous faire part de mon étude approfondie des réseaux sociaux. Après plusieurs mois d’immersion totale, je suis enfin à même de vous dire que c’est de la merde et que ça sert à rien. A part insulter Copé. Tout ça pour ça. Hé bé… monde de merde hein. Et un grand merci à Damien Pierre Emmanuel à la fois pour l’expérience et pour m’avoir supportée toute une soirée. Et un peu bourrée.

6 commentaires pour “Les gens sont chiants, mais un gens…”

  1. piero dit :

    Tout le plaisir était pour lui !
    et euh, tu attires les psychopathes ou quoi ?

  2. Did dit :

    Ben… Quand je vois comment tu m’as suppliée de garder ton anonymat (à genoux sous la pluie, rappelle toi !!) tout ça pour te poukave au premier com… Je pense que oui.

  3. mathieu dit :

    et ben, on voit que t’as rien a foutre de tes journées,… depuis que t’as plus de boulot,… mais bon, nous ça nous fait bien plaisir, hein, on en re-veut, on y revient,… bises

  4. Mellie dit :

    Tiens tu me rappelles la fois où j’étais dans un bar avec une copine et un gars nous a proposé 600 euros pour passer une heure avec lui en club échangisme. Un grand moment de solitude… pour lui.

  5. Did dit :

    mathieu : ouais c’est vrai, j’ai rien à foutre de mes journées, et pour l’instant, ça me va bien. Je joue à angry birds pour m’aliéner, et je lis du simmons pour essayer de développer un peu ma jugeote… Pour le taf, ben on verra…

    Mellie : 600 chacune ?

  6. Mellie dit :

    Pour les 2, obsédé et radin en plus

Laisser un commentaire

Security Code: