Le psychopathe

Un peu schizo quand même.

Moi mes voisins je m’en bats la rate. J’en ai rien à péter, mais alors vraiment ce qui s’appelle rien à péter. D’ailleurs je les connais pas tous. Je m’en fous. Je connais que ceux d’à côté, enfin à gauche, parce qu’ils ont un double de mes clés (oui je m’enferme souvent dehors oui ! Et alors ??? Ca te pose un problème ?? Putain mais qu’est ce que vous êtes désagréables !!) et ceux d’en face parce que la vache l’un des mecs est trop beau…
Le reste, je les ai jamais calculé.
Quoique non c’est pas vrai. Y en a une aussi qui me fait bien halluciner, une petite vieille. Alors vous le savez hein, je vais pas vous l’apprendre, on a TOUS, quand on habite en immeuble, une vieille qui fait chier tout le monde. Parce que tu peux pas poser ta bagnole là, ni là, ni là non plus. Là ? Ah non là non plus c’pas possible. Vous rentrez trop tard. Vous partez trop tôt. Y a trop de monde chez vous. Vous faites trop de bruit quand vous dormez (what the…). D’ailleurs j’ai déjà porté plainte 3 fois contre vous. QUOI ??? Bon bref si on a tous une vieille qui fait chier le monde. Elle aussi je vois qui c’est. Mais mis à part ces trois là les autres aucune idée. Et puis je m’en fous… mais je m’en fous !!!

Bon bref ça y est c’est parti on commence à se perdre là.
Donc il y a peu, je rentre de lion. Un petit coucou à Soeurot, un petit miam avec mouton rebelle… ouais l’hébergeur ouais… qui lit forcément ce putain de blog, alors à qui je vais lécher un peu le cul pfffff. [Mode lèche on] D’ailleurs mais qu’est ce que c’était marrant, qu’est ce qu’on a rit ! Et puis alors… quel cuistot hors pair ! [mode lèche off]. Et sa pépette est trop belle. J’avoue oui j’avoue.
Bon bref donc passage à lion rapido, un peu de franginerie, un peu de poterie (pouetpouetpouet !) et retour à la casa.

Alors j’arrive, comme n’importe quel quidam (oui, des fois je fais des trucs comme tout le monde, je sais être simple, humble et apprendre la normalitude à hollande et oui, ça vous la coupe hein) et je passe par ma boite aux lettres. Normal et passionnant hein ? Eh oui, je ne suis pas que glamour, sexe et funkitude. Bon… on va y arriver je vous rassure. Donc je passe par ma boite aux lettres, et là pfffff, vasy fait chier, on m’a piquée ma plaque quoi. Bon, ok je suis une méga star, mais chuis anonyme quoi ! Et puis il m’aurait demandée, je lui aurai signé son autographe c’est bon. Tssss les gens sont incorrects ça me sidère.
Donc après le pfffff putain ils font chier les gens une plaque merde, j’ouvre quand même ma boite aux lettres. Et là j’ai l’équivalent d’une année entière de pubs déchirées, taille confettis, qui me tombent littéralement sur la gueule. Donc forcément là, je me sens seule au monde… mais seule au monde… Mais qu’est ce que j’ai encore fait pour qu’un con me pique ma plaque et bourre ma boite de confettis de pubs leclerc ?? Hein ?

Bon, je rentre chez moi, sac ordi zik téléréalité, une vie normale. Et là ça frappe. Donc je vais comme une fleur ouvrir ma porte, moi le judas, j’connais pas. En plus je trouve ça dégueulasse pour judas. Qui te dit qu’il avait pas la vérité vraie ? Qui te dit que c’était pas lui l’élu ? Tout ça pour finir oeilleton de porte hé bé c’est pas glorieux mon gars. Donc j’ouvre et là, mon voisin. Pas le super beau, l’autre.

- Je peux vous parler ?
- Heuuuu…. oui ?
- Non mais pas ici venez chez moi.

Alors bon, je vais chez lui. Sans craintes hein, le type est adorable, sa femme tout autant que lui, leurs momes sont choupis comme tout et leur rosé est super bon. Donc je rentre, et là le mec me sort juste le truc le plus hallucinant que j’ai jamais entendu dans un immeuble…
- « Alors cet après midi j’étais là, et puis j’ai entendu beaucoup de bruits sur le palier, alors je suis venu voir au judas (comme quoi finalement malgré un nom injuste ça peut servir) et là j’ai vu le voisin du troisième vous savez celui qui a une quarantaine d’années ? »
- « Heuuuu… non ? »
- « Mais siiii, celui qui a les cheveux longs ! »
- « heuuuu… non… »
- « Ah… bon ben je vous conseille de vous rencarder sur qui est ce mec parce que cet après midi il a essayé de défoncer votre porte et »
- « QUOIIII ??? »
- « Oui, et comme il y arrivait pas après il a essayé d’y foutre le feu ».

Donc là je vous laisse imaginer ma gueule… genre mais qu’est ce que je lui ai fait au fou furieux là ? C’est Sed qui a pas supporté que je lui pourrisse son blog ou quoi ? C’est Piero qui aime pas que je me foute de sa gueule ? C’est un complot Mellie Mathieu parce que je leur file des cauchemars avec mon job de merde et leurs mioches ??? Ou alors c’est toi là qui dit jamais rien ? Ja-mais ! Sérieux t’es vraiment un crevard.
Bon bref je reste un peu choquée en regardant ma porte à moitié cramée (ah oui tient j’avais pas vu) avec mon voisin super rassurant (oui alors s’il revient… NE SORTEZ PAS !!!! Je suis là ce we, je me débrouillerai). Hé mais hé attend mec comment ça ne sort pas, je vais rester chez moi tout le we c’est ça ?? Et les semaines aussi ? Je pourrai plus jamais sortir ???

Bon du coup j’ai pris ça avec philosophie, de toute façon kesse tu veux faire… Et j’ai fait ma vie normale (drogues sexe alcool yeaaaah ! Non en fait impots, factures tawa que le soir).

Et le we… mais le we… mon dieu mon dieu… Donc si tu veux c’est super flippant quand t’es pépère sur ton canapé à faire le flan à regarder une série de merde et que ton voisin frappe pour te dire « IL EST LAAAA NE SORTEZ PAS !!!! » et que 3 minutes plus tard, t’entends un gros bruit, genre un gros BOUM ! sur le palier et que tu vois rien dans ce putain de judas qui porte mal son nom !!!
Tu vois Rec ? Le premier ? Ben pareil. Je m’attendais presque à voir la petite fille devant mon salon. Je me balladais avec un couteau le flip total. Un cauchemar mec, un cauchemar !!!

Tout ça pour que 3 jours plus tard j’apprenne que le mec s’est attaqué aux pompiers venus lui filer un coup de main (la décompensation mon ami, la décompensation) avec une bouteille et une bate de base ball en leur disant tout le bien qu’il pensait de leurs mères et tout ce qu’il leurs faisait dans une intimité que je n’oserai partager… Et qu’il a naturellement fini en hp (note informative : si tu fais des trucs dégueu avec la mère d’un pompier, n’en parle jamais).

Bref, depuis j’ai peur et j’ose plus sortir. La vie pue.

Non en fait c’est pas vrai. Là, telle que tu me vois (pas), je m’apprêtes à aller passer mes vacances dans le pire lieu de beauferie du monde. J’ai d’ailleurs prévu un sac banane, des tatanes avec des chaussettes hautes et un bob ricard pour l’occase (sisi). Attention, St Tropez, j’arrive !!!

La vie pue. Avec des beaufs. Ca pue mais on va rire. On va rire.

Un commentaire pour “Le psychopathe”

  1. piero dit :

    Je suis pas du tout vexé… au contraire :)
    Et quand tu mets des mots style décompensation, il faudrait mettre la définition pour les boulets comme moi !

Laisser un commentaire

Security Code: