10 jours de concerts

Juillet s’achève et la période des concerts avec. En effet, aout va attaquer, et sur grinobeul, c’est la période des buissons qui passent sur la route, des magasins fermés avec une petite pancarte « réouverture prévue le 22 aout, bonnes vacances », ce à quoi je réponds TA GUEULE ! Mais au mois de juillet y a quand même moyen de bien profiter.

Alors en fait ça fait pas 10 jours que je m’y suis mise hein, j’ai commencé début juillet avec la soirée Silence On Danse à côté de chez moi. Le principe : une boite de nuit à ciel ouvert avec des casques. Comme ça quand tu veux danser tu mets ton casque, et quand tu veux papoter t’enlèves ton casque et là c’est magique, y a plus un bruit et tu peux papoter tranquillou en buvant ta bière avec des gens qui dansent mais t’entends pas de musique… chelou… Alors y a rien d’extraordinaire hein, mais c’est juste super marrant de papoter et d’entendre les gens hurler et se mettre à pogoter dans tous les sens et de vite remettre ton casque parce que « ILS ECOUTENT QUOI ILS ECOUTENT QUOI ILS ECOUTENT QUOI ???? »… et d’aller pogoter avec eux…
Bref…
Soirée 1 validée.

Ensuite avec Blondie et Soeurot, on s’est fait un petit festival dans le sud ardèche. Ca s’appelle La Pleine Lune, c’est dans un bled paumé, fermé pour l’occase, t’es au milieu de rien, dans un cadre juste magnifique, 2800 places grand max, c’était vraiment super sympa. Alors je vais pas m’attarder sur l’affiche hein, I AM ils connaissent leur métier, Chinese Man c’est orgasmique, les Ogres je peux plus chuis désolée, moi quand j’entends ouais salut à toi pakistanais salut à toi le népalais j’ai envie de m’immoler en signe de protestation, les autres groupes c’était sympa mais je me rappelle pas les noms. Non, je vais m’attarder sur la nana qui avait pas de bras. Parce que forcément ça attire un peu l’oeil et ça questionne quoi. La pauvre et tout putain elle a pas de bras… Non j’déconne, j’arrive toujours pas à faire dans la compassion du coup ma première question c’était tu crois qu’elle compense en étant une super suceuse ? Après concertation on s’est dit que oui, surement. Et puis bon bref on part vivre notre vie et boire de la bière (ça fait un mois que je bois de la bière j’ai des putain d’abdos kro…).
Et à un moment, Blondie veut aller évacuer sa bière et devant la foule des toilettes tradis on lui dit ben t’as qu’à aller aux chiottes handicapés y a personne. Et avec Soeurot en attendant Blondie on commence à se taper un gros délire genre si la nana qui a pas de bras elle voyait une meuf valide sortir des chiottes handicapés elle aurait de quoi gueuler. Donc on s’est fait toute la panoplie absolument immonde de réponses à apporter, genre ha ben oui mais pas de bras pas de caca. Ou encore écoute t’as pas de bras tu peux même pas ouvrir la porte !!! Ou encore t’as pas de bras, tu peux pas t’essuyer !!! Bref on était en train de pleurer de rire devant nos propres conneries quand je vois Soeurot qui penche un peu la tête pour voir derrière moi, blêmit dans un hoquet de rire, se tourne et pleure de rire encore plus. Donc là j’me dis noooooooon quand même pas. Ca serait pas de bol quand même. Hé ben si… Elle était derrière moi. Donc là j’ai fait ma grosse connasse, j’ai pas assumé une seule seconde. Le pire, c’est que quand on a rejoint nos potes dans la fosse et qu’on leur a raconté, ils étaient tous scandalisés, mais morts de rire. Bande de faux derches va…
Soirées 2 3 validées.

Et là cette semaine c’était Cabaret Frappé à grinobeul. Bon là aussi des concerts sympa, des trucs à chier, de la bière (j’ai du bide putain J’AI DU BIDE !!!!) et un final électro sur le site de la bastille (eh oué, c’est peut être grinobeul mais nous aussi on a notre bastille) où on décide d’aller à pied. Donc paye tes 40 minutes de grimpette, dans le noir, à gueuler (j’en ai maaaaarre, c’est encore loin, putain de racines de pierres HAAAAAAAA UN RAT !!), que du bonheur pour mes potes quoi. Et arrivée en haut, dégoulinante de sueur, c’était juste n’importe quoi. T’arrives par la grande porte, t’as 3 barrières et 15 vigiles qui t’empêchent de rentrer parce que « priorité à ceux qui prennent le téléphérique »… mais vous pouvez pas prévenir en bas bande de connards… Alors qu’il suffit de faire le tour, passer par les escaliers et là t’as personne tu rentres niquel. Organisation im-pec…
Et on a décidé d’aller se poser au dessus de la scène, à mater les gens danser et… je vous le donne en mille… boire de la bière (noooon tu décooooones…). Et à un moment les djs ont décidé d’envoyer du bois et ça a commencé à pogoter. Et comme l’organisation était aussi bien sur le site qu’autour, y avait que 2 pov barrières devant les djs qui sont tout de suite tombées. Et le plus hallucinant, c’est que la sécurité est tout de suite arrivée pour remonter les barrières et moisir la gueule des 10 mecs devant. Et j’avais trop envie d’aller les voir pour leur dire « mais gars… ça sert à rien de leur gueuler dessus, c’est pas les 4 pélots devant le problème, ce sont les 200 qui sont derrière… ».
Bref ça nous a quand même bien fait rigoler. Surtout la descente raides bourrés dans le noir à rien voir, et le truc trop génial tout en bas, quand t’arrives et que tu fais putaiiiiin plus jamais. Ou en tout cas pas avant la semaine prochaine. Re bref quand t’arrives tout en bas, dans la rue, éclairée, que t’as du bitume et tout, et que le type à côté de toi (que tu connais pas hein) s’est tapé la même descente, en a chié autant que toi se vautre parce qu’il a trébuché sur le trottoir.
Rien que pour ça, soirée 4 5 6 7 8 9 10 validées.

Et franchement, il va bien me falloir ça pour tenir le mois d’aout avec le fantôme de mon con de boss… J’ai jamais été autant pressée de retourner bosser avec des merdeux. Monde de merde va.

5 commentaires pour “10 jours de concerts”

  1. piero dit :

    tutututut… on ne dit pas « monde de merde » quand on a passé un mois de juilet aussi insouciant, et qu’on a plein d’amis délires qui se moquent des handicapés certs, et… ah ouais merde, les abdos kro… monde de merde

  2. leti dit :

    alors pour parfaire ta culture musicale, les « salut à toi » n’est pas une chanson des ogres, mais tout simplement une reprise d’un groupe français cultissime Les Béruriers Noirs.

  3. Did dit :

    Hé ben putain, enfin un qui réagit… Pas trop tôt. Tous les autres, vous me faites beaucoup de peine…

  4. Sed dit :

    HA HA HA, laissez-moi éclater les tympans de mes collègues adorés.
    Les Béruriers Noirs ? LES BÉRURIERS NOIRS ?
    C’est au singulier, bandes d’incultes.
    Le groupe s’appelle (ait?) (ra?) (re?) (ils finissent, ils recommencent, des vrais drogués ma bonne dame) : Bérurier Noir.
    Vous avez le droit de vous suicider.

  5. Did dit :

    Tu sais quoi ? Ton père suce des bites en enfer… Je crois même qu’il suce celle du mien.

    BISOUS !

Laisser un commentaire

Security Code: