Les séries

Cette année a été une année charnière. En septembre je me suis dit mais que vais je faire, toutes mes séries se sont arrêtées, qu’est ce que je vais bien pouvoir mater comme merde ? Et me dites pas ben t’as qu’à mater des séries bien cruchonne, parce que ça c’est comme les films, pour apprécier un bon film, faut s’être tapé minimum 4 films à la transformers 3 alors hein.

Bref, adieu cold case. Merde ! Comment je vais faire sans les enquêtes nazes de lili rush ? Hein ? Comment je vais mettre un peu de pep’s dans ma vie sans le bureau des affaires classées ? Attendez, même medium s’est arrêtée ! Si ça c’était pas la série à chier de référence pourtant… Même ça je peux plus m’abrutir devant. On en veut à mon équilibre psychique ou quoi ?

Bref j’ai passé mon année à faire pas mal pfffff. Criminal minds pffff. Criminal minds suspect behavior pffffff aussi. Quoique non, je juge mal, ils ont réussi l’exploit de rendre forrest whitaker particulièrement mauvais, ce qui en soit était pas gagné à la base. CSI ça pue, et encore j’ai arrêté de me maltraiter avec csi miami, parce que david caruso, je peux plus. Je veux juste qu’il crève avec ses lunettes de blaireau et ses « burn baby burn ». The mentalist c’est naze. Lie to me j’en parle même pas…

Alors j’ai bien été obligée de me pencher sur les nouvelles séries. Même si j’ai sauvé mon année avec les traditionnels house (miam cuddie), psych, modern family ou autre sons of anarchy mais c’est nul, elles sont bien ces séries. Donc qu’y a t’il de pas bon chez les nouveaux ?

C’est là que ça devient extraordinaire, j’ai pas trouvé de série à chier. J’ai maté que du bon, où j’ai fait houaaaa tout le long. On commence donc par les borgias. Une série avec jeremy irons dans le rôle du père borgia où il dépote sa mère ! Cruel, manipulateur, ambitieux, homme de pouvoir, c’est facile, toutes les qualités requises en un seul homme, le pape en plus. On frôle la perfection. Si à ça on rajoute le type qui joue cesare et qui est juste beau à tomber par terre, un michel muller qui s’invite en roi de france qui maitrise par coeur l’art de la guerre, un achīchiyya un peu gauche mais entièrement dévoué à son maître (putain j’en veux un !!!) cette série est juste un parfait bijou et qui tombe pile poil sur la place de l’église à cette époque.
J’ai fait aussi Boardwalk Empire, avec un steve buscemi enfin en tête d’affiche et qui maitrise l’art de la prohibition comme personne. Mais dans cette série, le plus intéressant, c’est Van Alden, le mec du fbi complètement fou qui se cravache devant la photo de la meuf qu’il voudrait avoir mais que c’est pas possible il est marié et très pieu comme homme. Et très sain aussi.
J’ai bien évidemment fait Game Of Thrones. Alors là je mets des majuscules parce que c’est quand même balèze comme série. Bon à part le générique qui est complètement pourri, et trop long, c’est juste génial. Tous les perso sont parfaits, l’histoire est terrible, avec tout le monde qui se touche la nouille pour ce putain de trone de fer sans voir qu’à toutes les extrémités du royaume, ça craint un max et ça se tire un peu la bourre pour rentrer en force. Mais comme on est des humains on va bien trouver un truc pour pas le voir. Hey et si on se regardait le nombril ? Parfait. Et je kiffe trop le consanguin, perso fadasse, sans aucune saveur au début de la série, il réussit à exploser dans les deux derniers épisodes un truc de dingue ! J’ai trop envie de lui fracasser son menton en forme de fesses il m’insupporte ce mec est génial.

Maiiiiiiiiiiiis maiiiiis tout ça ne vaut pas LA série parfaite de l’année. Alors elle date pas de cette année, j’avais une saison de retard. Vite rattrapé le retard. Il s’agit de Misfits. LA série. Les rapture en générique, le truc parfait pour te mettre en condition et te donner envie de faire une vague et de chanter en canard. Les perso sont juste parfaits, les situations toujours de bon gout (je rêve à présent d’être un homme, immortel, d’être enterré et de me palucher en longueur de journée). C’est facile, depuis que je me suis fanée misfits, j’arrête pas de dire ballsac, et on arrête pas de me traiter de melon fucker. Même si je vois pas trop comment fucker un melon, c’est quand même super urbain.

Bref… Bon, j’vous laisse, parce que j’ai aussi attaqué the wire, série qui date un peu mais y a bon aussi. J’ai les 2 derniers de la saison 1 qui m’attendent… Graou ! Par contre pour la rentrée là, faut ab-so-lu-ment de la série de merde. Absolument. Je tiendrai pas 2 saisons de suite à mater que des trucs bien. En plus quand je parle ici, je préfère matraquer les trucs nazes. Ouais chuis pas contente et alors…

Un commentaire pour “Les séries”

  1. mellie dit :

    Vois les choses du bon côté, secret story revient, ok c’est de la merde mais ça revient (mais c’est de la merde).

Laisser un commentaire

Security Code: