le buraliste fou

Quand je sors de chez moi, j’ai un million de possibilités. Je peux traverser la route et aller chez un buraliste. Je peux traverser la voie de tram, et aller chez un buraliste. Je peux faire 500 mètres, et aller chez un buraliste ouvert jusqu’à minuit (‘tain truc de dingue c’est des oufs ouvert jusqu’à minuit quoi). Je peux faire 550 mètres, et aller chez un buraliste ouvert jusqu’à minuit (putain mais c’est Byzance !!) et qui en plus fait PMU avec tous les vieux du quartier affalés au comptoir et qui jouent au rapido.
Je sais ce que vous vous dites, quelle chance elle a. Oui, quelle chance j’ai.

Alors j’avais déjà testé le buraliste de l’autre côté de la route, les buralistes ouverts jusqu’à pas d’heure (minuit ouahouuuu !) parce que « meeeeeeeeeeeeeerde 23h45 et j’ai plus de tabaaaaaaac !!! HAAAAAAAAAA !!! ». Mais j’avais jamais tenté le bureau de tabac de l’autre côté du tram. Je sais pas pourquoi, peut être parce qu’il est sur la droite quand je sors de chez moi et que la droite j’aime pas ça. Chais pas. Je fais une introspection et je vous tiens au jus.
Bref. C’est donc chose faite. J’ai testé le bureau de tabac de l’autre côté du tram. Et mon dieu mon dieu mon dieu quelle aventure…

Alors (tient, ça fait 2 fois que j’attaque mon paragraphe par alors) j’y suis allée une première fois, je rentre, TING ! bonjouuuur avec un grand sourire parce que connement, chez les commerçants, je souris. Et là le mec me regarde et me demande quel taf je fais. Donc je lui réponds, je vois pas sur le coup un seul argument pour ne pas lui répondre, et là le type me fait « J’EN ETAIS SUR !!!! Moi les éducateurs, je les sens à 50 mètres ! ». En fait le mec est handicapé, il a une prothèse à la jambe, un certain handicap physique et a grandi en institution. Et il me propose de boire un café dans son arrière boutique. Et comme j’ai 20 minutes à tuer, que je suis dans une phase plutôt sociable et qu’en plus le mec il marche sur une seule guibolle je vois pas vraiment où pourraient être les emmerdes, je dis ok, va pour le café dans l’arrière boutique, même si j’ai le vague sentiment que je vais faire l’éduc hors temps de travail…
Et le mec me raconte toute sa vie en institution et tous les problèmes que ça lui a posé, le manque d’intimité machin, que les éducs rentraient dans la salle de bain sans frapper, que vraiment c’est pas toujours marrant. Le tout entrecoupé de « TING ! Excusez-moi, BONJOUR ! KESKY VOUS FAUT ?? ».
Alors (encore un alors…) franchement c’était plutôt sympathique hein. Ca m’a fait rire et tout, le mec il était sympa. Cool quoi.

Et (tient, pas d’alors là) une quinzaine de jours plus tard, j’y retourne ! Le mec il me voit, salut, t’as 5 minutes pour un café, ouais vite fait hop je passe dans l’arrière boutique. Et là c’est le début du grand n’importe quoi. Déjà je me pose sur le fauteuil face à la télé et… ok… il mate un film de cul… Et là le mec me regarde et me dit « oui je regardais un film de cul hein si tu veux je l’éteins ». Alors (hey ! alors !!!) comment dire… oui, éteins le donc… Et derrière pendant un quart d’heure ça a été un mélange de « alors moi le sexe j’adore ça, j’ai tout essayé, j’ai tout fait, mais ma femme elle est coincée, la sodomie elle veut pas alors que quand c’est fait dans le respect hein franchement » entrecoupé de TING (la porte) CLAC (le bruit de sa prothèse qui se remettait droite) et de « NON J’AI PAS LE TEMPS LA !!! ».
Ok… tout va bien. Je suis dans l’arrière boutique d’un fou furieux complètement obsédé (des fois le printemps, c’est très très moche, sisisi) avec une prothèse qui fait clac et qui envoie bouler tous ses clients. J’ai le contrôle total sur ma situation et sur ma life. Je ne suis pas en train de vivre l’un des moments les plus pathétiques de l’histoire de marlboro.

Je réussis à m’éclipser grâce à un « je dois aller bosser » totalement faux mais pour le coup salvateur et providentiel à la fois. Et j’ai surtout un gros point d’interrogation sur la tête en sortant… Mais keski c’est passé putain ?
Et j’ai raconté un peu l’anecdote autour de moi, et les réactions ont été unanimes. « Mais t’es complètement conne ou quoi ??? ». Ce que je tiens à démentir, le test de QI de femme actuelle m’indique tout le contraire. Et puis merde !!!! Les gens ils sont sociables et moi j’ai pas le droit ??? Ce à quoi tout le monde a répondu « si, mais quand tu risques de te retrouver avec du ghb dans ton café c’est trop de sociabilité hein ».

Jeul’ savais que la droite c’était comme la vie. De la merde. Mon hébergeur y’m fait peut être la misère mais je perds pas le nord moi !!!

9 commentaires pour “le buraliste fou”

  1. gre000 dit :

    Finalement fumer ne fait pas que tuer, cela permet également de rencontrer des gens formidables, prêts à partager un peu plus qu’un café…CLAC!

  2. cul a volonte (aka je suis un con de spam) dit :

    Ola, j’ai googler pendant un bon moment avant d’attérir ici et je dois dire que j’en suis heureux. Le graphiste qui a fait ce boulot est très fort, mais je vais passer sur ce sujet, voilà, le site est particulièrement riche et la façon de rédiger est vraiment sympa. Je vais faire un peu de pub via twitter pour ce super site! A plus.

    [edit]‘tain ils sont forts ces spams maintenant…[/edit]

  3. Nelor dit :

    Alors là tu vois je me sens un peu rassurée parce que tout le monde me dit que je suis trop confiante, mais je vois qu’il y a pire que moi… oui ça me soulage… eh oui c’est purement égoïste mais je m’en fous^^
    « Fumer est dangereux pour la santé, et peut rendre stérile, malade, et même mort » (tu avais oublié le petit slogan alors je me permets hein :-p)

  4. Dim dit :

    **se sent concerné par la catégorie « rapiat qui ne poste jamais de com’ »**
    Voila je viens d’en sortir ^^

    Bon bha pitite présentation alors :
    Je te suis depuis pfiuuu (dans le Système International je sais pas à combien ça équivaut le pfiuuu) :quasi tes débuts chez mouton rebelle (de vagues histoires de tuning , de supermarché, de tata Huguette (que de vagues souvenirs (saloperie d’alzeimer, parenthèse dans parenthèse dans parenthèse…new world record!!!)))

    **range le livre d’histoire et sort le cirage**

    M’étant enfin sorti les doigts pour écrire un commentaire inutile (donc indispensable) je tenais juste à te dire un grand merci : tu as influer sur ma vie, j’ai fais des choix grâce à toi , je ne vis que par toi , je pense avec tes mots, je me drogue de manière assumée, j’ai appelé ma fille Didoune(comme mon chien d’ailleurs), je me force à suivre tous les matchs de l’équipe de Grenoble Foot en L1 (donc plus beaucoup) , je pense même que je t’aime et si tu es libre en ce moment…

    **range le cirage**

    Non j’déconne pour la partie cirage mais à moins que tu ne commences la lecture de com’ par la fin tu auras au moins eu 30 secondes d’émotions…et ça, ça n’a pas de prix ^^

    Mais sache que même si la vie c’est de la merde, la tienne à un gout que j’apprécie.(ta vie(je préfère préciser au cas où quelqu’un qui débarque de google suite à une recherche dégueue prenne du plaisir à imaginer des choses encore plus dégueues!! « Casse toi pervers! »**sort une bible et une photo (actuelle) de Brigitte Bardot** « bienfait je t’avais prévenu!! »,parenthèse dans parenthèse!) )

    Merci et bonne continuation :)

    **retourne dans l’ombre**

    ps 1 : si mon premier com’ est bien accueilli je lui fournirai (sans congélateur **remet Ruquier dans sa poche**)probablement des petits frères.
    ps 2: si mon premier commentaire est mal accueilli je retournerai dans l’univers des rapiats de l’ombre.
    ps 3 : il parait que c’est une super console

  5. Did dit :

    Nelor : fumer pue surtout. Et pis d’abord kesse t’en sais hein que j’allais chercher du tabac hein ? Bon… ok… du tabac. MAIS… Entrevue aussi. Je voulais voir les photos de la sex tape de jon et cindy de secret story 14. C’est peut être pour ça qu’il a vrillé le buraliste en fait.
    Note pour plus tard : acheter entrevue à leclerc.

    Dim : mon dieu mon dieu mon dieu…
    Depuis le début ??? T’as suivi tous les déménagements ??? T’as tout lu ? Ho mon dieu… ça veut probablement dire que tu me connais mieux que moi même.
    Et que je vais devoir te tuer. Toi et tous les autres. Trop dangereux.
    En tout cas merci bien pour tes coms. Le principe ici c’est que si t’as envie de parler, tu parles. Si j’ai envie de t’envoyer péter, je t’envoie péter. Un petit côté mussolini auquel je tiens beaucoup. Par contre je vois pas la pertinence de mettre toujours le même com’… mais bon. Tu fais ce que tu veux hein.

    ps : ne ressort jamais ruquier de ta poche. C’est péché mortel ça.
    ps 2 : comme tu peux le remarquer, j’accueille le deuxième com et pas le premier. Hahaaaa ! T’es bien emmerdé là hein !
    ps 3 : il parait.
    ps4 : ne tente pas le concours de bite avec moi. Tu vas perdre. Déjà que je viens d’apprendre que mon propre soeurot m’a piqué cette histoire de parenthèse dans parenthèse (pillée par sa propre famille, quelle honte). La parenthèse dans parenthèse dans parenthèse dans parenthèse c’est mon domaine. J’ai pissé dessus, propriété privée.

  6. Administrator's Brother dit :

    Pour répondre :
    ps3 : Je confirme.
    ps4 : je dois avoir quelques mails datant de bien des années qui prouvent que tu n’as rien inventé, frérote. La parenthèse dans parenthèse reste ma propriété, ainsi que tous ses dérivés !

  7. Did dit :

    Meuh arrête soeurot. Assume merde, c’est pas grave je t’aime toujours tu sais. Malgré les poignards dans le dos. Malgré le plagiat éhonté. Tu es mon soeurot. Je t’aime.

    Mais tu m’as piqué ma parenthèse dans parenthèse.

  8. Dim dit :

    **la sort**
    Bon ok Mea culpa (ouais je suis polyglotte : 3 langues différentes en 3 mots ça va en impressionner plus d’un ) je ne toucherai plus au copyright des parenthèses-imbriquées-déclarées, mais par contre je conserve les parenthèses dans parenthèses non signalées car c’est également ma grande spécialité :p (c’est jouissif de se dire que les gens qui arrivent en fin de dernière parenthèses (et des fois ça peut être super long(que celui qui a dit « CMB » se dénonce!!!)) ne savent plus par quoi ça a commencé et donc lisent deux fois la phrase (double impact psychologique , 2 fois plus de temps de cerveau occupé : mouhahaha même TF1 n’a pas pensé à une telle manipulation mentale.)

    « Did dit :
    Dim : mon dieu mon dieu mon dieu… »
    tu peux m’appeler Dim, je préfère que les choses restes simples.

    Pour le même post posté à deux reprises c’était une petite erreur de neurone.
    (le pauvre est surmené, tant de choses à gérer: « appuyer sur « r » , appuyer sur « a » , inspirer ,appuyer sur « b » ,appuyer sur « l » ,expirer, « cliquer » et merde non c’était pas cliquer!! c’est où pour annuler??purée mais ,inspirer, qui c’est qu’a rangé le manuel?,expirer, oups c’est moi ,expirer , tousser, crotte j’avais déjà expiré faut suivre un peu!!)

    Tiens il y a des gens en blanc qui sonnent à la porte , bon bha bonne soirée.

    « il est pour moi le beau pijama? »

    =)

    ps: je n’ai pas TOUT lu car bon il y a des périodes (exam par exemple) où il y a des choses qui passent au second plan (comme heuuu…les révisions… NAN mauvais exemple ^^)

  9. mellie dit :

    Pinaise faut arrêter de déménager comme ça, limite j’ai cru que t’écrivais plus.

    A part ça, il était bon le café au moins ?

Laisser un commentaire

Security Code: