L’anpe (159ème post…)

Cette année, à la rentrée de septembre, tout était neuf pour moi. Dernière année, nouveau stage, nouveau public, la tête aérée. Bref j’étais au taquet, rien ne m’arrête mouahahahaha je vais être maître du monde je vais tous vous niquer. Enfin un truc dans le genre quoi.

C’était sans compter mon amie l’ANPE, toujours prête à vous rappeler que la vie, c’est pas toujours comme tu pourrais l’imaginer dans ta tête. Donc pas longtemps après la rentrée je reçois une petite missive (oui, une missive oui) de mon amie forcée l’anpeuh qui me convie à un entretien avec ma conseillère début octobre, et je suis très chaleureusement invitée à venir avec un cv mis à jour et les preuves que je cherche bien du boulot sinon, même s’ils m’adorent (mon staïle ma life toussa), ils se verront dans l’obligation de couper les ponts avec moi quelques temps.
Bref, convocation à 9h, venez avec un cv, apportez des preuves concrètes de vos démarches. Si vous ne vous présentez pas au rendez-vous, vous serez radié(e) conformément à l’article blablabla.

Et là je dis haaaaaaaaaaa l’anpeuuuh, ma copine, mon amie, mon passe-temps, ma maîtresse. Alors… bon, suite à ça hein obligée de les appeler… Donc je fais front, hop je me mets un coup de pied au cul et j’appelle avec la ferme intention d’être ferme et intentionnée. Ca veut rien dire mais je m’en fous. Je tombe sur une nana, et je lui dis très poliment que moi, à 9h, je bosse, que de toute façon j’ai aucune preuve concrète à apporter puisque je cherche pas du boulot je suis en formation, mais que si c’est absolument nécessaire de se voir pour un entretien je suis disponible tous les jours après 17 heures et les week-ends. Ca me faisait kiffer de dire ça à l’anpe… Chuis dispo après 17 heures… Hahaha ! Bon bref !
La nana elle note mon message et elle transmettra à ma conseillère.

Quelques jours plus tard, ma conseillère me rappelle. Et là c’est juste le début du n’importe quoi typique de l’anpe… Donc mon téléphone sonne, je décroche :
-allo ?
-Oui bonjour c’est nathalie anpe, votre conseillère anpe, je vous appelle parce que la secrétaire m’a dit qu’apparemment vous ne pourriez pas être au rendez-vous parce que vous êtes en formation ?
-heuuuu… oui ?
-et vous êtes en formation de quoi je vous pries ? Non parce que pour la base de donnée en ce moment vous n’êtes inscrite nulle part.

Donc là, forcément les bras m’en tombent un peu.

-ben… formation d’éduc spé… c’est que ma troisième année hein.

Bon, là je vous laisse imaginer le blanc. Mon guide Nathalie Anpe bafouille un peu avant de bien vite retomber sur ses pieds.

-Bien alors dites moi, comment vous prévoyez la fin de la formation et la recherche d’emploi ?

OUAIS VASY FAIT STYLE Y A PAS DE COUILLES A L’ANPE TE GENE PAS !!!!! Fait comme si de rien était j’adore.
Donc je lui explique que je dois rendre mon mémoire fin avril et que je chercherai du boulot après puisque de toute façon le diplome on le passe fin juin…

Là, elle me moisit la gueule parce qu’il faut que je me mette à chercher du boulot dés janvier. Dans mon secteur. Mais bien sur…

Bref notons quand même la chose positive dans l’histoire, à savoir que l’anpe va bien ! Ils sont toujours autant compétent. C’est toujours autant le bordel. Ca donne toujours autant envie de plastiquer l’administration. Bref, tout va bien !
Mais reprenons quand même vite les fondamentaux, à ce niveau là c’est de l’acharnement. J’ai vraiment une vie de merde. (oui c’est pour toi Mathieu je sais que ça te fait plaisir)

2 commentaires pour “L’anpe (159ème post…)”

  1. tGomas dit :

    Ne cherche surtout pas de travail avant la fin de l’été!
    Et profites de la vie tant qu’il est encore temps.

  2. mathieu dit :

    Bonne Annee a toi aussi.

Laisser un commentaire

Security Code: