Le temple du mauvais gout

Tentative de reprise de sens. Cohésion des idées. Arrêter d’écouter le dernier Britney (tout vient peut être de là d’ailleurs…).

Vous l’aurez compris ces derniers temps je suis à la ramasse. La faute à un système de merde qui me rend esclave, limitée, maltraitante et qui m’écorche la gueule chaque fois que je mets un pied dehors. Je sens que j’étouffe, j’ai besoin d’expulser.

Pour se faire, il y a peu j’ai eu l’occasion, que dis-je, l’immense privilège de… (roulement de tambour je suis sure que vous vous attendez à tout sauf à ça) traîner mes pompes en boite de nuit. Et ouais. C’est que quand je touche le fond moi je ne fais pas semblant. C’était une soirée qui visait à… juste expulser. Me perdre dans des vapeurs d’alcool et de pétard jusqu’à plus savoir où j’habite. Ce qu’on appelle communément la méga-caisse.

Et la boite, ho my god la boite nan vraiment là je tiens plus faut que je vous raconte tout ça. Alors en fait on est arrivé déjà complètement bourré, oui non parce que vous vous doutez bien hein, sobre heu… bon voilà quoi… Donc on s’était fait une petite mise en jambe dans un bar sur le campus. Un mardi soir. Trois pelés un tondu et cinq connards bien décidés à faire… les connards (oui on avait tous le même but ce soir là, apparemment je ne suis pas la seule à qui l’automne laisse un goût un peu fadasse dans la bouche). Donc cinq connards, 2 bouteilles de rhum, une réserve de spliffs inépuisable et surtout, 3/4 d’heure top chrono (oui non parce que en fait on pensait que ça fermait à 5h alors que bah non à une heure… cassez-vous les connards, et arrêtez de gueuler les voisins toussa). Allez gogogogo !!! Ha on était à bloc. Et puis bon le rhum y a rien à faire ça tape vite.
Donc il est presque 2 heures du matin (oui… le mec a mis un mal de chien à nous mettre dehors, de vrais connards je vous dis. En même temps maintenant, avec le recul et l’objectivité retrouvée, je comprends mieux le « PUTAIN JE VAIS APPELER LES FLIIIIIICS » hystérique que le patron nous a balancé). Donc 2 heures du mat’ (oui je vais essayer de faire un effort avec mes parenthèses) un mardi soir… où aller hein ? Et bien la réponse est toute trouvée : l’ambiance café !!!!!

Alors l’ambiance café vous vous doutez bien que j’y avais jamais mis les pieds, je savais même pas que ça existait l’ambiance café. Donc c’est une boite de nuit où à l’entrée tu payes que le vestiaire. Et le mardi soir c’est ladies night, pillave gratuite pour les meufs, donc plein de meufs y vont, donc plein de mecs aussi. Donc vous vous doutez bien que la population que j’ai pu croiser là-bas déchire quand même grave sa mère.
Bon déjà l’intérieur c’est boite de nuit, avec des trucs Jack Daniels partout partout partout, une bonne musique de merde (ho yeaaah britney !!!) et puis bien forte, on sait jamais, des fois qu’on entende ce que le blaireau à côté de nous a à nous dire…
Mais quand même le plus fort ça reste les gens. Alors déjà, moi je dis, entraîneuses. Y avait quelques meufs, c’est pas possible elles étaient forcément là pour pigeonner le… pigeon ? Ouais je sais ça fait un peu lourd comme phrase… Bref, donc ces meufs reconnaissables très facilement (trop facile même), fallait juste chercher les plus vulgaires. Mais laissez-moi vous les présenter.

La première c’était une meuf habillée très… fashion… non c’est pas ça en fait. Une meuf habillée… pffff… vulgos quoi. Une mini jupe blanche avec des petits frou-frous. Juste deux petites bandes de tissus blancs avec un léger effet cache seins. Et c’est tout. Whaouuuu mais trop méga sexe vous vous dites. Et bien vous avez tort. La nana elle débordait de sa jupe c’était limite agressif quoi. Moi je veux bien mater de la meuf à moitié à poil c’est pas le problème j’adore ça mater des p’tits culs. Mais bon là pas possible quoi !! Le pire étant probablement le petit ventre blanchâtre et flasque qui déborde lui aussi, très fortement attiré par le sol parce que, et oui, plus 15 ans la madame quoi.
La deuxième c’était une meuf un peu plus classique. Jean ultra moulant toison haute avec un petit haut hyper serré, hyper sexe, hyper rouge, hyper juste sous les seins. Whaouuu mais trop méga sexe êtes vous encore tenté de dire là je le sais. Et bien là encore vous avez tort ne vous fiez pas aux apparences. La nana, 1m70, au bas mot… 80 kilos !!!

Nan sérieux… des entraîneuses hein ? Rassurez-moi… J’ai voulu les suivre pour voir comment elles agissaient, mais j’étais trop bourrée pour marcher droit en fait. Et comme en plus t’y vois rien, j’ai jugé l’exercice trop périlleux.

Mais chaque médaille à son revers. Se coucher à pas d’heure et complètement pété quand on a 20 ans c’est trop de la balle, 2 heures de sommeil, pas de problème chuis sur pieds. Quand on approche les 30, même 5 heures de sommeil ça suffit plus. Et puis le rhum quand même ça casse bien la gueule. Et bosser le lendemain… et ben ça putain comment c’est de la merde.

Car oui voilà la conclusion, la morale même à cette histoire. C’est que s’il y a un truc qui ne changera jamais c’est bien que la vie, c’est quand même bien de la merde.

14 commentaires pour “Le temple du mauvais gout”

  1. Mellie dit :

    Tiens je l’a connaissais pas cette boîte quand j’étais à Grenoble… et que j’étais jeune.

  2. rachel dit :

    et hum tu portais quoi toi?

  3. Mamie dit :

    un bonnet

  4. pierocielo dit :

    Effectivement c’est un sacré bar qui craint bien sa mère
    et pis oubliez pas vos bouchons dans les oreilles
    et surtout de bien boire avant mais pas trop car les videurs à l’entrée ils craignent
    bref ça craint
    ça craint à max

  5. La Tordue dit :

    Ben, moi, même un bar comme ça ça m’aurait fait du bien de me péter la gueule au spliff et alcool, ça m’aurait paru qqch de familier, si seulement JE POUVAIS!!!
    En Turquie c moins facile quand tu parles pas la langue, parcequ’on t’as dit que c t pas la peine de l’apprendre, perte de temps toussa et que tu te retrouves dans une discothèque avec de la musique pire que britney (si, c possible… une musique traditionnelle orientale remixée dance techno avec tellement de basses que t’as l’impression d’un tremblement de terre), et des nanas qui sont vraiment, vraiment pas gentilles, ni pour danser, ni pour être fringuée pour permettre un minimum de distraction personnelle (parceque ya que ça a faire quand on entend pas ce que les autres disent et que toute façon tu peux pas comprendre, alors), je veux rentrer !!!

    En tous cas merci pour ton blog, l’air de rien c’est un de mes plaisirs (vraiment pas nombreux… comme quoi on a pas grand-chose à foutre de nos journées…)de venir voir les dernières aventures de tes soirées sur le net… si j’avais une connexion et internet chez moi (enfin dans la chambre que je loue)je pourrai épancher plus souvent mes journées abominables à l’étranger… et oui, même dans le reste du monde, la vie c’est de la merde….

  6. jojo dit :

    Bonjour…

    Je passe juste pour mettre un lien que je trouve terriblement approprié pour quelqu’un qui passe son temps à dire la vie c’est de la merde. Et j’en profite pour signaler à tout le monde de ne surtout pas cliquer…

    http://2girls1cup.com/

  7. tGomas dit :

    hmmm du rhum

  8. jeje dit :

    étant un gros con, moi quand c’est écrit « ne surtout pas cliquer », je clique (surtout quand ya ’2girls’ dans le lien… j’aurais du me demander ce q c’etait ’1cup’….)
    il est 12h11
    tu viens de me faire economiser 1 ticket resto… merci

  9. Mamie dit :

    http://www.cuverville.org/article43212.html

  10. Did dit :

    Je constate plusieurs choses dans ces commentaires.
    Rachel ricane en m’imaginant en minijupe talons aiguilles alors qu’au fond d’elle elle sait que ça n’est qu’un fantasme (et de mauvais goût en plus).
    Mellie, mamie, tgomas et pierocelo n’ont rien à dire.
    La Tordue a vraiment une vie de merde (je sais que ça te ferait plaisir que je te dise merci kikou lol mais là j’ai pas envie… ou alors tu attendais justement une réponse comme ça et tu es un peu… Enfin voilà quoi).
    Jojo me hait profondément.
    Jéjé est vraiment… mais vraiment un pauvre con (t’aurais du acheter entrevue crétin).

  11. Did dit :

    Ha cool j’avais peur d’avoir fait un commentaire plus long que le post d’après là mais non ça va.
    L’honneur est sauf. Je sais pas pourquoi mais l’honneur est sauf.

  12. Did dit :

    Allez hop, un troisième, gratuit, juste pour le fun. Yeaaaaah !!!

  13. jeje dit :

    je t’emmerde… connasse…
    et pourquoi acheter entrevue alors que je le lirai gratos chez toi? hein, pourquoi?

  14. rachel dit :

    fous la paix a mes fantasmes, et ote ton talon aiguille de ma nuque, aie :p

Laisser un commentaire

Security Code: