Rainbow 6

Bon je voulais poster ce we, mais j’étais pas chez moi et comme j’ai toujours pas récupéré mon mot de passe dans firefox… et puis de toute façon j’ai perdu mon admin… Monde de merde blablabla bref aujourd’hui non c’est PAS jeux vidéos nononon. J’ai décidé que, quand même, comme c’est les vacances c’est repos du corps et des neurones, et quoi de mieux qu’une bonne bouse littéraire pour décompresser ?

J’ai donc décidé de m’attaquer à Tom Clancy, référence en la matière de littérature d’espionnage. Histoire de voir pourquoi j’aimais pas du tout. Voilà la quatrième de couv’ :
« Alors que le monde se prépare à suivre les jeux Olympiques, des attentats terroristes endeuillent l’Autriche, la Suisse, l’Espagne. A la tête de l’unité spéciale Rainbow Six, qui comprend des agents de divers pays, John Clark, le héros de Danger Immédiat et de la Somme de toute les Peurs, a pour mission d’y mettre un terme.
Bien vite, il va se trouver face à un foisonnement d’énigmes. Quelle relation y a t’il entre ces attentats et la disparition de jeunes femmes sur lesquelles enquête le FBI ? Quelles recherches mène donc le trust pharmaceutique du Dr Brightling, nécessitant l’installation d’un laboratoire au fin fond du Kansas ?
Le péril que Rainbow 6 va devoir affronter dépasse l’imagination. L’enjeu n’est rien moins que l’anéantissement de l’espèce humaine.
Jamais l’auteur d’Octobre Rouge n’est allé aussi loin. Et de façon plus terriblement vraisemblable… »

Donc là hein je savais en l’achetant que ça serait du très lourd. Déjà l’espionnage c’est pas mon truc du tout, mais alors la Somme de toutes les peurs… c’est pas un film avec Mat Damon ? Ho ouiiii… Ca va être énorme.

Alors déjà hein, moi les commandos, ça me fait tripper. Les mecs ils sont parfaits. Sains, équilibrés, pros, des espèces de brutasses avec qui j’irai pas franchement m’embrouiller. Les mecs, mêmes quand ils pètent ça fait pas pareil, c’est autre chose, c’est du pet de commando quoi. Et bien évidemment plus réglo qu’eux y a pas. Bon, en même temps, j’imagine pas les mecs du GIGN aller se mettre une murge quand ils sont de perm’, c’est-à-dire… tout le temps quoi.
En même temps la nasa envoie bien ses astronautes bourrés dans l’espace…
Mais là n’est pas la question. Donc les commandos machins ouais super les gars, avec eux on est sur d’être safe. Et le bouquin est construit comme un jeu vidéo (comme quoi hein franchement la vie est bien faite)… Alors les mecs, ils s’entrainent, ils partent en mission, ils tuent les terroristes, ils rentrent, ils s’entrainent, ils partent en mission… T’as pas de pause, ça s’arrête jamais. Et comme dans n’importe quel jeu, plus ça va plus c’est dur. Parce que les premiers terroristes ils sont cons comme des balais, ils sont pas organisés même mon bureau est plus pensé que leur machin. Les deuxièmes terroristes ils sont toujours aussi cons (genre ils vont chercher un truc qui n’existe pas et ils se renseignent même pas avant…) mais un peu plus organisés quand même. Et les troisièmes c’est carrément un machin super vicieux bien pensé toussa mais bon en face c’est rainbow 6 quoi, aucune chance.

Et comme dans n’importe quel jeu vidéo (comme quoi franchement les concepteurs du jeu se sont pas foulés niveau scénar hein sérieux les gars…) tu gagnes une mission hop tu gagnes un jouet. Alors après la première mission ils gagnent chais plus quoi qui, hooooo ça alors c’est bien pensé dis donc, est l’élément in-dis-pen-sable pour réussir la deuxième mission. C’est fou ça. Et pareil après la deuxième mission ils s’équipent d’un hélico, parce qu’on a toujours besoin d’un hélico à la maison et comme par hasard yeah trop bien l’hélico pour la dernière mission. Pfffff.

C’est naaaaaze… mais c’est naze !!! Ha putain comme je me suis fait chier… franchement je l’ai lu dans la douleur. Mais je l’ai lu quand même oui je sais c’est complètement con mais bon des fois avec moi faut pas chercher hein. Donc oui je l’ai lu. Et à l’arrivée je pense que c’est quand même le bouquin qui gagne. Parce que figurez-vous que moi plus j’avançais dans le bouquin, plus je me disais « bah… je comprends pas, jamais il parle du machin là jeunes femmes disparues extinction de l’espèce humaine ? ». Et quand même, au bout de 500 pages… sur 700… ouais je sais je suis super longue à la détente… donc au bout de 500 pages je vais voir à la fin du bouquin s’il y aurait pas un truc genre « à suivre… » parce que bon, 200 pages pour présenter l’histoire et la régler… il serait quand même super fort clancy là.
Alors je vais voir, donc rien.
Et en fait ces fourbes ils ont mis ça sur la première pas, pas la couv’, la première pas que tu lis jamais puisque c’est le titre. Y a écrit « Rainbow Six – I - ».

Bon, y a pas moyen je vais pas me taper le deux. Mais je mise quand même sur l’option ils niquent les méchants terroristes avec leurs jumelles et leur hélico et sauvent l’humanité.

Je pourrai conclure que machin toussa la vie c’est de la merde. Mais non, aujourd’hui je vais finir par des fois, la vie c’est pas si moche. Profitez-en, ça écrit ici… ça n’arrive qu’une fois dans une vie.

Laisser un commentaire

Security Code: