Les représentations

Un stage, c’est l’occasion révée pour se confronter à ses représentations sur un public donné. Donc l’accueil d’urgence c’est des gamins, les parents qui disent « houla en ce moment je peux pas » hop accueil provisoire pchhhhh direct chez nous. Ou alors c’est un signalement sur un gamin et là t’as le juge qui fait « houlaaaaa mise en danger du lardon » hop placement provisoire ou jugement et pchhhhh direct chez nous.
Donc la plupart du temps, les gamins ils sont chez nous dans un état pas toujours super tip top d’la balle. Et j’avais des représentations super marquées quand même sur l’accueil d’urgence. Moi, avant d’y arriver, je voyais des gamins en crise, en fugue, violents, des exctincteurs dans le bureau des éducs sinon tu les prends dans la gueule, le chef de service fatigué en arrêt parce que plein le cul. Le bon cliché hein on est d’accord.

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant de voir les exctincteurs dans le bureau de ces mêmes éducs sus-cités et le chef de service en arrêt parce que l’un de ces dits exctincteur avait fini droit dans sa gueule… Quelle ne fut pas ma surprise de voir que l’un des gamins était constamment en fugue et a fini en hp parce que voilà, plus possible de bosser avec lui, refus de tout, le gamin complètement paumé (vous saviez qu’on pouvait se shooter au déo vous ? Sérieux je me suis shootée à pas mal de trucs quand même, et ben je savais pas qu’on pouvait se shooter au déo… et j’ai surtout pas envie d’essayer…) bref voilà quoi plus possible pour le moment. Quelle ne fut pas ma surprise de voir 1 vitre pétée (double vitrage quand même, pas mal lardon pas mal…) et 3 portes défoncées pour… un verre de lait refusé… Quelle ne fut pas ma surprise de voir des scarifications apparaitrent sur tous les bras de mes ados lardons au moindre non (haaaa toujours la gestion de la frustration). Quelle ne fut pas ma surprise de faire face à une situation de viol avec circonstance aggravante au sein même du foyer (genre tient c’est le week end on se fait chier et si on allait se tapper la mongole de la chambre à côté. Quoi ? Mais si, elle est mongole t’inquiète elle sera d’accord…).

Naaaaaan mais je sais là je me la joue style « han ouais j’ai vu tout ça le premier jour » et tout. Bien sur que non ! Il m’a fallu 3 semaines… Heureusement que j’y reste un an parce que j’aurai eu du mal à briser mes représentations justement sur un stage plus court. Putain pffff chuis fatiguée moi sérieux…

Mais au final je ne suis pas super honnête. J’ai eu l’occasion de briser certaines de mes représentations. Y a quelques jours après une après midi bercée de « quoiiiii, vous m’faites tous chiiiiier » et autres compliments typiques de l’adolescent qui en peut plus de voir ta gueule c’est d’un pas décidé que je me rends dans le bureau des éducs avec la ferme intention de prendre une demi-heure pour lire télé loisirs. Ok c’est pas entrevue y a pas de nichons, mais ça détend quand même le neurone. Je m’assoies face au bureau, je pose le torchon devant moi, je fais un sourire digne d’un orgasme approchant et je baisse les yeux prête à me livrer corps et âme à cet amant bien médiocre mais plus que suffisant pour l’occasion. Je sais, c’est très beau ce que je dis. Et ma modestie m’étouffe, je vous pisse à la raie.
J’ai pas lu trois lignes que j’entends un bruit bizarre. Je lève les yeux et je vois passer une chaise devant le bureau des éducs suivi d’un grand fracas puisque la chaise volait hein… En parallèle j’entends « PUTAIIIN DID APPELLE LES FLICS !! ». Horreur malheur désespoir, même 2 minutes de pause ce jour là c’était pas possible. Je saute donc sur le téléphone, je fais le 17 et j’explique au petit flic la situation. Et là… « Attendez vous êtes trois adultes, il a 13 ans et vous arrivez pas à le contenir ? Moi c’est pas ma faute si vous êtes pas compétent ma p’tite dame ». Donc là, deux temps de réaction, le premier « tient c’est vrai que vu comme ça ça fait effectivement pathétique » et le deuxième c’est de me rappeller que la semaine précédente le lardon il était dans leur locaux pour une déposition et qu’il a réussi à se faire la malle (du commissariat… oui…) et puis quand même un troisième temps de réaction parce que ce con m’a appellée sa p’tite dame et que je ne suis pas p’tite et que je suis la dame de personne connard. Il me file donc un numéro à appeller nianiania j’appelle et là je tombe sur un gars à qui j’explique rapidement la situation et qui réagit en moins de deux parce que le monsieur quand je lui ai dit mon lieu de stage il a fait « raaaa putain encore ??? » puisque depuis que je suis en stage on les a eu au téléphone au moins 2 fois par semaine…
Trois minutes après j’hallucine en voyant 4 mecs de la bac au portail. Et là, j’avais des représentations énormes. Je fume, pour moi la bac c’est forcément des connards (vous imaginez le nombre de spliffs que j’ai pas pu fumer à cause d’eux ? et les manifs et tout blablabla). Et ben pas du tout ! Les mecs trop sympas !! Limite après on tappait le carton dans la cuisine quoi !

Je finirai en disant et oui, encore un post long. Mais déjà ça faisait longtemps que j’avais pas posté. Et puis vu qu’en ce moment ma vie c’est de la merde par répercussion des vies de merde de ces gamins, y a pas de raisons valables pour que vous passiez à travers cet amas de vies de merde mes amis vos vies c’est de la merde.

Non mais.

17 commentaires pour “Les représentations”

  1. tGomas dit :

    Je comprend mieux pourquoi tu postes moins souvent.
    Et tu vas avoir des vacances pour toi en dehors du centre ou c’est un an avec intervention de la bac à chaque pause?

  2. Did dit :

    Nan j’ai des vacances quand même…

    Et puis là je présente un aspect, mais c’est pas que ça. Y a aussi des moments terribles avec des bisous, des calins et des ados presque normaux (quoiiiiii ? putain voumfaites chiiiiiiier… mais sans péter un mur derrière).

  3. mellie dit :

    Finalement la représentation qu’a fait changer ton stage c’est sur la bac.

    Plus sérieusement c’est compliqué comme situation, ces gosses on peut pas leur mettre un flic dans chaque couloir pour les surveiller et en même temps on peut pas laisser des gamines se faire agresser. Les éducs font un travail formidable mais pour moi on ne leur laisse pas le temps ni les moyens de faire un travail au cas par cas.

    Attention dans les lignes qui suivent je vais raconter ma life :

    Ado ma soeur était suivie par un juge pour enfant, une psy, une assistante sociale, un éducateur et tous le tralala avec menace de la mettre en foyer à la prochaine conneries (oui parceque il y en a eu pas mal) on a eu une chance folle d’avoir dans ma famille une éduc spé. Alors que ma soeur n’a jamais dit un mot à sa psy, au juge et aux autres elle a réussit à parler avec la dite-éducatrice parceque celle-ci c’est rendu compte que ma soeur se relachait en présence de chevaux. Du coup dès qu’elle voulait faire parler ma soeur elle la faisait monter et du coup elles ont eu un vrai échange. Bon aujourd’hui ma soeur va beaucoup mieux.

    Promis c’est la dernière fois que je fais si long

  4. mellie dit :

    oula non seulement c’est long mais c’est bourré de fautes et parfois ça veut rien dire, bon c’est pas grave on dira que c’est les medocs :D

  5. Hemeline dit :

    T’as du courage de rester, moi je suis prof depuis janvier et j’abandonne…

  6. fab dit :

    nice shoot, à l’ecrit c’est super clair ;)

  7. Chill dit :

    Au moins, ça te fera des choses à raconter sur ton blog et à tes petits enfants de merde si un jour tu trouves un mari dans ta petite vie merdique de stagiaire…

    *pas taper pas taper*

  8. naash dit :

    Tu comprends mieux pourquoi les lardons se shootent au déo. Légère sensation que ta vie sent moins la merde. En plus, l’effet dure 48h… La classe. Allez, zou! tout le monde au déo bille en guise de punition. C’est bien fait pour votre gueule.

  9. mellie dit :

    D’ailleurs question pratique, comment on peut se shooter avec du déo ? Je dois être naïve (ou pas assez déséspérée) parceque là tout de suite je vois pas.

  10. rachel dit :

    sous les aiselles d’un gars « déodorisé » de près?

    Did, je t’admire…et je te plains aussi un peu

  11. Did dit :

    Hemeline : :-(

    Chill : Nan pas taper c’est bon. En fait j’adore me faire casser la gueule à l’écrit par un merdeux à peine plus vieux que mes lardons (et toc !).

    Naash : on vient de faire une provision de narta là. Comme ça non seulement ça dure 48h, mais en plus même avec une journée pourrie tu gardes quand même le sourire.

    Mellie : Alors le shoot de déo ça marche comme ça. Tu prends une serviette ou ton tshirt que tu te mets devant la bouche et tu respires le déo à travers. A mon avis tu te prends une petite décharge qui te décale le cerveau 2 minutes, et surtout tu perds beaucoup beaucoup de neurones.

    Rachel : quand on est instit dans un quartier de merde, on dit pas ça.

  12. rachel dit :

    pas ça….

    (ouais je sais mais la semaine a été dure)

  13. mellie dit :

    Mouai il y a quand même bien plus simple et plus efficace. Merci pour l’info.

  14. La Tordue dit :

    vie de merde mais toujours une manière détendue et relativement philosophe de prendre les choses pas forcément super évidentes que tu racontes… mes plus sincères félicitations pour ton humour cynique et noir mais des plus gouleyants….

    héhéhé

  15. Hemeline dit :

    Soit pas triste pour moi Did, j’ai une roue de secours! Heureusement… En tout cas je te souhaite bien du courage!

  16. Did dit :

    La tordue : merci, j’ai essayé de poster chez toi mais ça me dit qu’il faut être connecté machin truc j’ai pas compris ça m’a énervée mais c’est pas grave ça m’arrive tout le temps. Donc oui… merci.

  17. Princess HILTON dit :

    G tapé se shooter au déo sur google et je suis tombé sur ton site si si c’est possible tkt tu prend un torchon ke tu pli en 4 ou + suivant l épaisseur et tu prend un déo en spray tu met le torchon devant tu met le tout devant ta bouche et tu spchittttt et tu aspire c’est num ca dure ke 2 ou 3 mn !!!BONNE DEFONCE

Laisser un commentaire

Security Code: