Le serrurier fou

La semaine dernière j’ai fait appel à mon agence de location parce que genre 1 fois sur 2 quand je voulais rentrer chez moi je pouvais pas parce que la clé tournait dans le vide. Et c’est ballot. Donc la nana me dit pas de soucis le serrurier va passer vous changer tout ça, rendez vous est pris pour hier soir 17h30. Joie bonheur.

Donc hier soir 17h30 (heure fatidique) c’est absolument pas fébrile que j’attends mon sauveur, et à l’heure dite il sonne (putain il est à l’heure en plus). Donc le gars (quarataine, plutot banal) je lui explique pourquoi ma serrure c’est de la merde aidez-moi je veux pouvoir rentrer chez moi quand je veux pitié. Et là boulette, je lui propose à boire. Donc on ne propose pas à boire au gens qui travaillent. Sauf s’il fait 45°. Et encore.
Donc je lui propose à boire et j’enchaine sur un double combo de connerie, je lui souris. Et comme j’ai fait du théâtre et que je suis douée…

Oui je suis super lourde avec ça et je vous emmerde.

Donc comme j’ai fait du théâtre et que je suis douée c’est un sourire chaleureux. Ne me demandez pas pourquoi j’ai fait ça j’en sais rien, le mec il bosse je lui souris chuis sympa je sais pas !!! Donc là c’est le début des emmerdes. Le mec me demande « vous souriez toujours comme ça ? » (ben je sais pas écoute tu viens changer ma serrure je vais pas te traiter de connard…). Donc je lui explique que même dans l’éventualité où j’ai passé une journée de merde c’est pas de sa faute à lui et que pour me défouler je vous ai vous (je sais pas pourquoi je suis lourde comme ça aujourd’hui…). Donc bon je retourne à faire semblant de faire un truc genre tiens je vais imprimer des photos fumer une clope et mettre i-télé pour faire croire que la mort de l’abbé pierre me retourne enfin bref sisi j’ai une vie trop géniale avec trop de trucs à faire d’abord. Là dessus mes talents de comédienne me permettent de prendre un air ultra absorbé par ce que je fais (oui je sais… c’est pénible, mais ne vous en faites pas, quand ça m’amusera plus je le ferai plus, suffit d’être patient).

Donc le gars il finit son truc, bon ok c’est bon il va se barrer. Ben non, il se met devant moi et me fait « je peux vous faire un bisou ? ». Donc là dans ma tête ça se joue en plusieurs temps, le premier étant gnieuuuu ? Que passer ? Je pas comprendre. Le deuxième temps c’est un léger coup de flip puisque le mec s’avance vers moi et franchit la limite proxémique nécessaire à ma survie psychique. En gros le mec il s’approche un peu trop prés de ma gueule ce qui entraine comme réaction un gros NOOOON. Mais je reste polie, je ne le traite pas de gros con ni rien, juste non (je progresse tous les jours). Là le gars il comprend bien que plus prés ça pourrait s’avérer dangereux pour sa gueule si je m’énerve. Est ce qu’il se barre pour autant ? Bien sur… que non. Il me fait le discours chuis sympa honnête je vais l’amadouer comme ça. C’est donc médusée que je l’écoute me sortir son lot de conneries. En gros « Mais vous savez moi madame je suis quelqu’un de très franc, ça plait ou ça plait pas mais moi je suis franc. Vous êtes charmante, vous me plaisez je vous le dis. Est ce que j’ai envie de faire l’amour avec vous ? Bien sur que oui. Est ce que je vais vous le demander ? Bien sur que non. » Piapiapia. Là je me dis que j’arriverai jamais à le faire partir de chez moi. Du coup pendant quelques minutes j’attends ce que j’appelle soit le coup de fil de merde putarace de bordel fait chier, soit pour ce cas là le coup de fil providentiel. Je m’explique. Les gens ils savent pas m’appeller normalement. C’est TOUJOURS TOUJOURS quand je suis sous ma douche que mes potes se demandent comment je vais. J’ai espéré hier soir que pour une fois non… mais non. Je n’ai pas pu faire « allo ouais quitte pas y a le serrurier qui s’en va je te reprends de suite », non. Alors je me disais peut être qu’on va vouloir me vendre une fenêtre ou une maison, comme ça j’aurai pu faire « ouais allo quittez pas je raccompagne quelqu’un… Non je suis locataire et étudiante et j’ai choppé la syphillis ». Mais là non plus… Rien…

Du coup comme ça a fini par me gonfler, surtout le moment ou il m’a dit « Il faut toujours fermer sa porte à clé, je vous donne un exemple. Le soir vous allez jogger (prononcez yogger) vous rentrez chez vous vous passez sous la douche normal et comme vous habitez seule vous sortez de la douche toute nue. Ben si je suis quelqu’un de pas sympa je rentre sans que vous vous en rendiez compte et je vous attends là hein ». Bon ok ça suffit barre toi, ouais file moi un briquet publicitaire si tu veux que je fasse JAMAIS appel à toi si j’ai un problème !!!
Mais je l’ai écouté quand même… depuis hier soir, je suis barricadée à double tour.

Putain les serruriers c’est trop de la merde des fois.

20 commentaires pour “Le serrurier fou”

  1. schuss dit :

    Y’a de quoi flipper tout de même
    Ca se trouve, t’es pas passée loin qu’il t’arrache le coeur avant de le faire cuire dans une de tes casseroles et de tranquillement le manger avec des flageollets.

    Sinon, y’a pas à dire, entre proxémique et le théatre, tu te la pètes trop intello en ce moment. Je préférais la période bite/couilles/nichons et Julien Courbet… :-)

  2. Did dit :

    Mais que veux tu, nous les éducs on sait ok ? Toi tu sais pas. Mais moi je suis l’avenir de la france moulticolore ok ?

    Pour Courbet te fais surtout pas de soucis, vendredi on sera rentré du ciné pile poil pour le début. Et grace à mes talents de comédienne… tu vas en chier des ronds de chapeau… Ok ? (Et puis surtout dans tres peu de temps j’aurai épuisé tout mon capital intello de 2007).

  3. schuss dit :

    J’adorerais t’écouter parler de la Prâtique Prôfessionnelle, mais j’ai pas le temps là, j’ai des trucs intéressants à faire.

    Pour ta phase Francis Huster, je me fais pas de souci. Tu seras bientot redevenue plus proche du bulot.

  4. Hemeline dit :

    Moi aussi ça m’est déja arrivé mais c’était pas le serrurier, c’était le voisin… Encore pire car lui il est là tout le temps!!!!! Pis il a fini par déménager… OUF!!!

  5. Sand dit :

    Moi ça m’est arrivé avec un changeur de vitre !! mais lui il était plutôt jeune et pas trop moche. J’ai quand meme décliné la proposition… à mon avis, il faisait ça à toutes les filles qu’il rencontrait dans le cadre de ses fonctions !

  6. axolotl dit :

    Moi ça m’est jamais arrivé avec une serrurière… faut dire, je ferme pas ma porte, c’est peut-être pour ça… la vie c’est de la merde… :(

  7. Did dit :

    On devrait faire un club : les victimes des artisans qui ont trop regardé les pornos allemands des années 70. [air solennel]Combien de victimes sommes nous ? Des milliers probablement. [/air solennel]

  8. mellie dit :

    euh sans vouloir te faire peur un serrurier c’est pas un tour de clé ui l’empechera d’entrer.

  9. LeBlaze dit :

    Tel que tu me vois (pas) je suis entrain de me marrer comme un âne (pas comme une baleine hein pask’il faut les sauver).

    Mais je suis trop mort de rire (solidarité avec l’abbé) : tu lui a donné trop d’espoir à ton serrurier d’amour – en plus si ca se trouve il a internet et il te lis le gars.

    Merci Did de nous permettre de nous taper des barres le matin au réveil :-)

    Sinon je te propose un truc anti-bisoux : tu prend de la confiture de fraise, tu en mets une noisette dans un bol, tu mets quelques miettes de biscotte, tu mélanges, tu mets le mélanges sur ton doigt et tu te l’étales sur un coin de la lévre. VOILA tu es prête à accueillir ton serrurier avec ton MECHANT herpès buccal bien en vu !

    Me remercie pas c’est gratuit.

  10. jp dit :

    Ca fai tres remake d’un pr0n des années 70, avec le serrurier genre « Mario Bros » et la nana en nuisette qui lui ouvre avec un grand sourire (rassure moi pour la nuisette, tu en portais pas ?) Mais bon je crois surtout qu’il faut que tu l’admette, tu es une bombe (oui oui), tu fais craquer tout les hommes (meme les serruriers c’est pour dire), c’est dure à assumer oui je sais, mais bon, faut vivre avec.

  11. rachel dit :

    did, je peux te faire un bisou? :D

  12. mellie dit :

    euh jp mario bros c’est un plombier pas un serrurier !!!!!!

  13. jp dit :

    c’est pour ça que j’ai dit « genre » :)

  14. Administrator's brother dit :

    En fait, Bros c’est pas le nom de Mario, c’est juste le diminutif de « brother » (merci Luigi), et à la base Mario il était pas plombier mais charpentier (ok, à l’époque il s’appelait pas encore Mario, mais peu importe). Voilà voilà.

  15. jp dit :

    On s’ecarte un peu du sujet, on doit parler d’un serrurier vicieu, d’une allumeuse invéterée, de sourires et de séduction débile.

  16. jp dit :

    … Et de la vie c’est de la merde, j’allais oublier l’essentiel :)

  17. Dams dit :

    Pour reprendre notre ami jp revenons a nos moutons :-)
    C est juste l’histoire d’un pauvre serrurier qui s est trompe de trou ……. de serrure, je pense que c est la clef du mystere…
    En meme temps tu aurais ete pendu par les pieds dans un garage et je pense qu il t aurait prise pour une clef a pipe. Tu es chanceuse dans ton malheur.

  18. christophe dit :

    Et sinon comment se porte ta serrure? Elle tourne toujours dans le vide? :D :D

  19. Did dit :

    Non non elle va beaucoup mieux. Enfin non, elle est morte, mais sa remplaçante marche très bien.

  20. christophe dit :

    Alors tout est bien qui finit bien. Happy end, feu d’artifice, cotillons, champagne et tout!!
    (nan c’est rien,j’suis empli de joie et de bonne humeur aujourd’hui)
    (d’ailleurs: youpi)

Laisser un commentaire

Security Code: