l’oral (bis le retour 2)

Le lundi avant les vacances, j’avais mon oral d’entrée en formation d’éduc à grinobel. A 8h30, quelle bande de crevards sérieux c’est pas humain.
Donc vous devez vous rappeller (ou pas de toute façon on s’en fout) que celui de lyon avait été un peu sportif, là on m’avait prévenue que ça serait pas pareil. Déjà les professionnels on les voit séparemment, et puis tout le monde s’en fout de savoir que vous êtes une looseuse avec une vie de merde, la seule chose qui les intéresse c’est savoir si vous êtes prêt à entrer en formation et à parler de tout ce qui fera votre boulot : la misère, la souffrance, la violence, la mort bref un programme chargé. Autant dire que j’y suis allée détendue. Ok je sais que comme ça là on y croit pas trop mais j’y suis allée super zen. De toute façon si j’entre pas en formation cette année ça sera l’année prochaine faut pas déconner c’est pas vraiment le taf qui manque.

Je suis partie de chez moi tellement détendue (déjà je m’étais posée la question la veille à 16h, mais c’est où l’ifts en fait) que j’ai complètement oublié que c’était les vacances. Et je voulais y aller en tram parce que je m’étais habillée un chouilla mieux que d’habitude. Le truc c’est que pour les trams aussi ils étaient en horaires de vacances. C’est donc comme une fleur que je suis arrivée, à 8h29, toute transpirante à cracher mes clopes limite agonisante à l’accueil avec mon … permis parce que « bordel j’ai oublié ma carte d’identité, ça ira ma carte d’étudiant d’il y a 8 ans ? mmmh ok hahaha pouet pouet pouet je sais. Mon permis ? » Enfin bref voilà je galère un peu mais j’y arrive !!!

Donc j’arrive devant la salle dans laquelle je dois rencontrer… la psy ! Haaaaaaaaa. En 3/4 d’heure on a parlé de quoi ? De cul et de tueurs en série. Ma vie doit s’arréter à ça. Alors comment on tombe aussi bas ? c’est très simple, il vous suffit de pas réfléchir d’un côté, et de pas mentir de l’autre. Je m’explique.
Elle commence par me demander qu’est ce qui me fait me remettre en question dans mon travail blablabla. Donc là moi dans mon taf ça fait 2 ans que je vois que les personnes physico-dépendantes sont pas accompagnées pour baiser alors qu’ils ont des corps qui le réclament. Et ça m’énerve. On préfère faire comme si rien ne se passait, hop hop hop on a rien vu. Alors je m’énerve une vingtaine de minutes dessus pendant qu’elle gratte comme pas possible sur sa feuille.
Après elle me demande ce que je lis. Donc là je vois arriver la difficulté, puisque j’ai pas forcément les lectures les plus saines du monde. Donc réponse évasive : « heuuuu contemporain ». Voilà ça c’est bien comme réponse. « C’est-à-dire ? ». Et meeeerde. Là du coup je lui lache deux noms que je regrette de suite. Dantec (qui a viré n’importe quoi depuis quelques temps) et Ellis (qui a quand même créé Patrick Bateman). Donc là je me dis que si je donnais un nom chiant et intelligent ça pourrait m’aider. « sinon en ce moment je lis Eco, vous savez le Nom de la Rose, avec le livre interdit d’Aristote qu’on y comprend rien ».
Là elle me demande ce qui m’intéresse dans un livre. Comme je la vois venir, j’essaie de détourner un peu le truc voilà mais ça marche pas j’ai donc été obligée de dire que j’adooooore les tueurs en série, qu’ils me fascinent et que s’ils étaient éducables j’irai bosser avec eux !! Voilà ça, c’est fait ! Maintenant y a quelqu’un qui connait mon nom et ma tête qui le sait j’assume bordel. Du coup elle était toute contente, m’a filée des titres de bouquins sur les délinquants sexuels c’était bien cool.
Le seul truc c’est que j’étais vraiment dépitée en sortant. A quoi se résume ma vie ? Le cul et le crime en série. C’est bien, je vois pas comment elle a pu voir un équililbre personnel sans faille dans notre entretien mais bon…

Après je suis passée avec une éduc. Super sympa, qui bosse dans l’accueil d’urgence et qui au bout d’un quart d’heure… n’avait plus rien à me dire. Génial. Comme elle avait pas le droit de me laisser partir on a été obligée de brasser un peu d’air quand même. Alors j’ai vomi sur Sarko, parce que j’aime bien. Et puis elle m’a demandée ce que je ferai avec une baguette magique. Comme je trouve que l’humanitaire c’est surfait et que de toute façon l’Homme est l’espèce la plus con du monde ça sert à rien d’aller la sauver. Avec une baguette magique je fais la crevarde, je pense qu’à ma gueule et je vous emmerde.

En arrivant au boulot en début d’aprem ma chef de service et mon éduc m’ont demandé comment ça c’était passé. J’ai été honnête. Je suis accro aux tueurs en série. Ils ont fait un pas en arrière. Du coup je leur ai proposé de passer chez moi voir comment j’avais aménagé ma cave, avec un grand sourire en leur disant tout ce qu’on pouvait faire avec un simple tube en plastique et un rat.

Depuis, on me respecte et on se tient à distance. Comme quoi…

8 commentaires pour “l’oral (bis le retour 2)”

  1. axolotl dit :

    Et quand est-ce que tu paies ton coup déjà ? Parce que c’est quand même ça le plus important… 8)

  2. Icare dit :

    En te lisant j’arrive encore à apprendre des truc sur toi Did ! :-)
    Axototl, tu es la personne la plus sensée que je connaisse :-) )

  3. jp dit :

    Did, si mon couple actuel ne survit pas, si tu ne trouve personne, je t’epouse :)

  4. Did dit :

    @ Axolotl : repose moi une fois la question avant le 15 juin et je te démonte la tête.

    @ Icare : si tu savais…

    @ jp : tu tiendrais pas 2 jours jp… remarque t’en as une grosse, je pourrai peut être faire un effort. Oui, oui c’est bon je la vois la porte.

  5. Icare dit :

    Comme le problème est posé… vu les données… tu peux tenir presque 2 ans au minimum jp… Elle est pas belle la vie ? :D

  6. Did dit :

    Faux espoir. La vie c’est de la merde.

  7. selocke dit :

    Tu as tout mon soutien jp je defilerai dans la rue avec des banderolles s’il le faut.

    Au fait Fabien, y aurait moyen que je dorme chez toi du 5 au 6 juin ? :-)

  8. Icare dit :

    Comme le problème est posé… vu les données… tu peux dormir chez fabien 2 ans au minimum selocke…

    *ok … vais me tirer une balle*

Laisser un commentaire

Security Code: