Et si Berlusconi avait raison ?

Vous aurez tous remarqué que Berlusconi s’est ramassé (sauf le sauvage dans sa grotte). Vous aurez tous aussi remarqué qu’il a contesté les résultats en parlant de fraude et en disant que le vote des italiens à l’étranger était frauduleux. Bon on en attendait pas moins de lui, mais figurez-vous qu’il n’a pas tort. Le vote des italiens résidant à l’étranger est un peu limite.

Figurez-vous que dans ma famille c’est très spaghettis. Pour monsieur Le Pen je ne suis toujours pas française puisque deuxième génération d’immigrés… Enfin bref. Ma grand mère est donc italienne, tout comme mon grand père. Ma mère a du avoir la nationnalité italienne à un moment donné, ainsi que ses trois frères. Ma mère et mes oncles sont de nationnalité française aujourd’hui.

Et bien figurez-vous que pour les élections, ma grand-mère reçoit sa carte d’électeur (normal), mais également mon grand-père, ma mère et mes oncles. Donc dans le lot là, il faut savoir que mon grand-père est décédé en 1981 et un de mes oncles en 1969.
Mais je suis mauvaise langue, cette année ils ont fait un effort, mon grand père n’a pas reçu sa carte d’électeur. Apparement la connaissance de son décés est enfin arrivée au bon bureau… Allez encore quelques efforts et ça sera presque bon.
Et comment on vote ? Très simple, il suffit de mettre le bulletin dans l’enveloppe et de renvoyer tout ça à l’ambassade, sans justificatifs ni rien, qui fait suivre en Italie.

Je dirai bien que l’Italie c’est de la merde mais comme on a Sarkozy je vais plutôt fermer ma gueule.

Laisser un commentaire

Security Code: