les vacances

Je suis crevée…

Merci à ce putain de changement d’heure. Me lever à 5h c’est déjà inhumain à l’heure d’hiver mais alors au passage à l’heure d’été ça devient de la torture. Merci aussi à ma chef toujours compréhensive (vous voulez bosser ? Pas de soucis voilà vos heures en plus. Heu… Oui je veux bosser mais pas à 45h par semaine, de toute façons je suis payée que 35… Bon vous voulez pas bosser alors ? Pas de problèmes on mettra des remplaçants). Un jour je ferai un post sur cette institution de merde qui est la mienne, mais j’attendrai juillet d’avoir fini pour achever le peu d’estime qu’il me reste pour elle. Un jour je ferai aussi un post sur l’état du social en France mais comme c’est le printemps, on attendra le bon moment pour finir de tuer l’utopie du social.

Non, aujourd’hui je vais parler de mes vacances. Car oui, c’est bientôt les vacances (dans moins de trois semaines, plus que 8 fois à me lever à 5 heures !!! hihaaaa !!) et que pendant ces vacances je vais faire quoi ??? Je vais partir en vacances !!! Joie bonheur béatitude. Et ou je pars en vacances ? A Amsterdam. Alors ne vous méprennez pas, loin de moi l’idée d’y aller pour faire des choses illicites en France. Je suis une bonne fille moi, pas hors la loi hein. Moi je vais à Amsterdam faire le musée Van Gogh, prendre les tulipes en photo et manger du gouda et de la mimolette c’est tout. Et pour m’assurer de cette réussite, je m’entoure de deux amies, Nat et Domi, qui ne fument pas, ne boivent pas, adorent le gouda et la mimolette, vénèrent Van Gogh et ne font pas de sexe. En tout cas pas entre elles.

Ok d’accord on va fumer comme des porcinettes pendant trois jours, pas bouffer de la mimolette parce que c’est dégueu et faire le musée de la pornographie parce que Van Gogh faut pas déconner, les iris c’est moche et ça pue !
Donc depuis le mois de décembre on se rencontre de temps en temps pour mettre au point le pourquoi du comment on y va et qu’ou on dort. Nous avons donc choisi une péniche pour loger, parce que c’était pas cher et que ça pourrait être sympa d’être complètement raide dans une péniche à Amsterdam (oui, 3 ans d’âge mental et on vous emmerde).
Mais comme la vie c’est de la merde, ça se passe jamais comme on voudrait. Donc hier on reçoit un mail nous disant que la péniche, bah on se la met où on pense parce que le proprio va faire des travaux et que donc ils vont nous reloger. Alors on fait une petite réponse, en disant qu’on est déçue mais que c’est pas grave, à la condition d’être relogée en appart, en hyper centre et sans surcout.

La vie étant de la merde on va certainement se retrouver dans un bidonville à Rotterdam. Des fois, je vous tuerai tous, comme ça gratos parce que j’en ai envie. Même si je suis pas sure que la pilule passerait mieux m’enfin…

Laisser un commentaire

Security Code: