Archive pour décembre 2015

Salut

Dimanche 27 décembre 2015

Je m’appelle Did.

Non je précise parce qu’en fait ça fait tellement longtemps que je suis pas venue ici que je suppose que personne ne vient plus, et donc si tu lis c’est que t’es tombé ici par hasard. Donc salut mec, meuf.

Donc la dernière fois je venais d’accueillir mister Lebowski en mon humble demeure. Alors qu’est il advenu de ce charmant personnage ? A part se barrer un jour par la fenêtre et se faire écraser en moins de 7 secondes ? Non j’déconne (alors oui, donc cet humour absolument à chier c’est une marque de fabrique. La vulgarité aussi. Et je t’emmerde). Donc oui Dude va bien, il est bien sympa, un peu con mais c’est un chat, on va pas non plus lui demander de causer relativité restreinte (déjà que c’est pas la peine de me le demander à moi). Bon j’avoue, un ou deux points de QI félin en plus ça serait sympa. Ca lui aurait peut être évité de prendre feux. 3 fois. En deux ans. Tout va bien.

Oui alors je sais, un chat c’est sympa mais ça explique pas 2 ans d’absence.

Effectivement. J’ai également décidé de me reproduire. Enfin je… On était deux hein. Mais bon même après deux ans d’absence ça reste mon blog alors merde je fais ce que je veux. J’ai donc décidé de me reproduire. Et ça m’a pris quand même pas mal de temps. Parce que comme chaque chose que je fais (tu me connais ! Ah non merde c’est vrai tu me connais pas) quand je décide de rien faire comme les autres ben je fais à ma sauce. Et donc comme la norme c’est de faire une grossesse normale et que la norme, c’est pour les cons, j’ai décidé de choper la toxoplasmose alors que je savais même pas que j’étais enceinte. Genre 3 semaines de grossesse, ping ! Toxo ! Et ouais bande de losers ! C’est qui le patron ?
Bon pour ceux qui savent pas, toxo plus foetus = moche. Alors au début je m’étais faite à l’idée que bon voilà, peut être qu’il allait falloir se poser des questions sur la suite, mais dans ces cas là t’as un suivi spécifique, et tout se passait normalement. Je suppose que le mioche est passé à travers le truc en lui faisant des gros doigts. S’il avait des doigts. Mais je crois pas. Bref on s’en fout.
Donc oui une grossesse sous antibiotiques pour pas refiler cette merde au moutard, avec un putain de suivi médical et le sentiment d’avoir habité plusieurs mois dans un laboratoire d’analyses médicales. A entendre « Mais comment vous avez fait pour choper la toxo ? » et à répondre « Je suppose que c’est quand j’ai léché le cul de mon chat PARCE QUE JE VOIS PAS QUOI DIRE D’AUTRE !! ». Et mais sérieux les gens, des fois, tuez vous. Genre je l’ai fait exprès. Non mais ça va pas la tête ? Kesse j’en sais moi d’où j’ai chopé cette merde ?
Bon bref. Les gens ils font pas comme ça ? Et ben chuis pas les gens moi ! Grossesse normale, noway mec !

Mais le top du top (Parce que oui non y a mieux. Parce que moi quand je fais un truc à côté de la plaque, je le fais jusqu’au bout. C’est mon petit côté reine de de la lose.), un jour je suis en ardèche, pays natal, racines, ressourçage toussa, enceinte bien comme il faut. Avec un côté barrique assez sympa, à 7 mois et une semaine de grossesse. Genre quand tu marches, tu fais le balancier pour trouver ton équilibre. Barrique. Ou tonneau, c’est pareil et c’est joliment dit. Et encore, à 7 mois tu sais qu’en terme d’impossibilité de bouger et de prise de poids le meilleur est à venir. Bref je me ressource et donc quel meilleur moment pour perdre les eaux…
Non mais sérieux il a déjà décidé de me faire chier ce bébé ou quoi ? Mais bordel même pas 7 mois et demi !! Petit con ! (oui, c’est un mec).
Bref. Rapatriement, ambulance, hospitalisation.

Et une semaine après, tranquilou, s’est pointé mon fils. Et mon mioche, vu comment il attaquait dans la vie, je me suis demandée si ça allait être compliqué pour lui. Ben j’ai vite vu. J’ai jamais vu un gamin aussi zen.
Alors je sais ce que tu te dis, je dis ça parce que c’est le mien. Forcément. Mais n’empêche. Il a fait ses nuits en moins de deux mois, c’est un très gros dormeur (il a 4 mois, et le matin, je me réveille avant lui…), il braille jamais, sauf pour les demandes d’usage (« bouge toi le cul j’ai faim », « pourquoi j’ai cette impression désagréable de m’être pissé/chié dessus » et le traditionnel « non je veux pas jouer, casse toi avec tes calins je suis tellement crevé que je sais pas ce que je veux »), en sachant que le matin, il soliloque dans son pieu, et il est content de te voir il se marre en voyant ta gueule. Mais enfin. Qui se marre le matin ? Trop chelou ce gosse. Il est fucking zen… Me fait halluciner.

J’ai pas tout raconté, on verra si ça vient par la suite. Quand même y a eu des moments très droles, faudra que je te les raconte. Et puis faudra que je parle aussi de Trololo, c’est marrant un mioche en fait. Quand c’est le tien.

Bref ouais, j’ai été pas là pendant longtemps.