Archive pour janvier 2013

Mon copain Vomito

Dimanche 27 janvier 2013

En ce moment, je suis quand même une femme comblée. Je sors du ciné, je suis allée voir (comme tout le monde) django unchained et… et bé c’est officiel hein. Hé Christoph Waltz ! Tu fais de moi ce que tu veux mec ! Ce que tu veux. Je t’aime. Je suis aussi comblée parce que j’ai ma place pour le concert des bloody beetroots, où je vais probablement décéder, mais je m’en fous. Je vous ferai un live report de mon nuage. Et je suis comblée parce qu’hier soir, grâce à mon copain Vomito, j’ai passé une soirée socio super sympa.

Alors est-ce que t’as un copain Vomito ? Mais si tu sais, le mec qui gerbe au bout de 2 bières. Moi je croyais que c’était que quand on était ado, ou à la fac. Et ben non ! Ca existe aussi à 35 balais dis donc. Et franchement, si t’en as pas un copain vomito dans ta panoplie de potes, je te conseille de t’en trouver un vite fait parce que c’est un pur bonheur à vivre.
En fait vomito ça fait longtemps que je le connais, mais jusqu’à récemment, on faisait pas de soirées ensemble. On se voyait ponctuellement, on se racontait nos life (ou nolife… attends je réfléchis… non, en fait je réfléchis pas) et pas mieux quoi. Du coup là je savais pas que mon pote c’était vomito, c’était juste mon pote quoi. Et y a pas longtemps on s’est dit allez on est des guedins, ça fait quoi ? 6 ou 7 ans qu’on se connait ? Allez on se présente nos potes.

Et dès que je lui ai présenté une partie des miens, je me suis dit houlaaa ! Mais il fait quoi là. Donc un soir, je l’invite à boire un coup avec quelques autres potes, début de soirée en semaine, un petit truc tranquille en terrasse de bar, sympa quoi. Et au bout de 2 bières, vomito nous regarde et nous dit « bon, c’était bien sympa mais j’ai déjà bu 2 bières, il est 21 heures et je bosse demain ». Là si tu veux y a tous mes potes qui se sont tournés vers moi, genre heuu il déconne ton pote il nous fait une blague c’est ça ? Il va aller recommander hein rassure nous… Alors je le regarde et j’y dis dis donc vomito… tu fais quoi là ? Tout le monde bosse demain. Ouiiii mais je vais être fatigué après. Bé oui, comme tout le monde. Tu te coucheras plus tôt demain soir, kesse tu veux qu’j'te dise. Du coup il est resté, mais il s’est tenu tu vois, il est passé au perrier. Comme c’est mes potes et tout, pas passer pour un gros blair quoi.

Quelques temps après il me racontait sa pendaison de crémaillère. Et il me disait qu’il avait bu trop de mojitos et qu’il avait gerbé. Je pense qu’il essayait de me dire, à sa manière à lui, je suis un vomito je tiens pas l’alcool. Mais moi j’ai pas voulu l’entendre tu vois. Le mojito ça tape un peu quand même. La preuve, mon pote daweed, 39 balais, 2 mètres, au 15ème mojito et au 10ème tarpé, il tombe. Je peux comprendre qu’on dégueule quand on se met caisse avec des mojitos. Mais j’ai pas voulu voir la réalité.

Et hier soir, vomito m’invite à une soirée chez lui. Avec plein de potes à lui, je connaissais personne. Et là vomito il s’est lâché. Et c’était joie bonheur. C’était joie bonheur parce que si tu veux j’ai pu voir en fait l’évolution du mec bourré dans une soirée. Mec normal… mec un peu rond… mec bourré… épave. En 15 minutes chrono c’était magique.
Donc en début de soirée il a bu son petit mojito, il était un peu rond. Après il a bu un peu de vin et du champagne, il était bourré. Mais le top du top c’est le passage au stade épave. Hier soir vomito il a voulu faire son grand, il a voulu fumer de la beuh. Alors on roule un joint, on commence à le faire tourner et vomito il tire deux lattes dessus, debout à côté d’une chaise. Et là on a clairement vu le passage en mode épave. Il est devenu tout blanc, ça se voyait trop que ça allait pas, mais il a voulu faire le fier. Du coup, il s’est très discrètement appuyé à la chaise pour pas tomber. Avec une main sur la hanche, la pause super naturelle. Si si, je suis digne. Au bout de 3 minutes on le regarde, ben alors vomito, ça va pas ? Et là quand même il est allé se poser sur le canapé et il s’est mis en mode je lutte. Une partie des gens avaient mis des clips et il était assis sur son canapé, livide, et super concentré sur un clip de mylène farmer… On aurait dit qu’il réfléchissait à une explication philosophique de « je suis libertine ». Paye ton épave quoi. Avec ses potes qui lui disaient allez mais c’est bon va gerber et te coucher tu nous la fais à chaque fois. Et il l’a fait. Il a passé une demi heure aux chiottes, et hop ! Au dodo. Il était 23 heures. Personne n’était bourré. Le pire c’est que ses potes étaient tellement habitués que ça a même pas coupé la soirée. Parce que du coup moi, la p’tite nouvelle j’me dis bon ben on va y aller. Ben non ! Tu sais où est le bar ? Ben tu vas te servir tu vis ta vie.

Eh ben tu sais quoi ? Mon pote vomito, j’ai pas fini de me foutre de sa gueule dans les prochains jours mois siècles à venir.

L’horocope 2013

Jeudi 24 janvier 2013

Did Trou Noir, Élue, tient le sort de l’humanité entre ses mains, trop importante pour proposer des consultations

et

Naash Mercure, chaude comme la braise, spécialiste de la lecture dans le lait en poudre 2ème âge

vous présentent votre horocope 2013, vérifié dans les boules à neige, confirmé par le THC.

Bélier (comme Tolkien, Patrick Balkany, un sanibroyeur)

Travail : Vous avez été viré en 2012, vous vous ferez sucrer vos indemnités chômage en 2013.
Argent : La boule à neige de la Grèce indique que vous ferez faillite.
Amour : Mesdames, vous hurlez encore pour faire croire à votre partenaire que vous prenez votre pied. En 2013, il ne comprendra toujours pas.
Santé : Cette année, vous aurez quand même bien mal au cul. Dans tous les sens du terme.

Taureau (comme Terry Pratchett, Dieu, Banksy)

Travail : La boule à neige des Bahamas vous voit sur une plage de sable blanc. Pas pour travailler. Quelle beach !
Argent : Vous palpez.
Amour : Votre décolleté généreux déclenchera une guerre civile.
Santé : Vous faites 10 ans de moins. Les gens vous envient.

Gémeaux (comme Isabelle Alonso, M. Pokora, Jean-François Copion)

Travail : Cette année, vous aurez tout le temps de voir que les nouvelles chaines TNT, c’est de la merde.
Argent : Et vous n’aurez pas les moyens de vous abonner à Be In Sport.
Amour : Youporn est votre plus fidèle compagne.
Santé : Vous vous suiciderez devant la 17ème redif d’une Nounou d’Enfer.

Cancer (comme Poussin Piou, Manuel Valls, Maurice Dantec)

Travail : Encore un plan social dans votre entreprise. Cette année, vous serez dans la charrette des départs.
Argent : Les pâtes et le riz sont tes amis.
Amour : En 2013 comme en 2012, vous vous ferez larguer comme une merde. Par SMS.
Santé : La boule à neige d’Italie prévoit le retour de Berlusconi au pouvoir. Vous ferez une crise cardiaque en comprenant ce que cela implique pour 2017.

Lion (comme Nadine Morano, Benjamin Castaldi, BHL)

Travail : Cette année, vous aurez la chance de vous rendre compte que le RSA est un vrai dispositif de merde.
Argent : Le plafond du livret A a été relevé. Certes, vous n’avez pas de pognon à mettre à gauche, mais apprenez à positiver sinon la dépression vous guette.
Amour : Mesdames, tout indique une année bien chaude. Une hésitation toutefois, la prédiction venant de la boule à neige des Émirats Arabes Unis… Apparemment vous aurez juste chaud sous votre burka.
Santé : Vous êtes en dépression.

Vierge (comme Alain Escada, Jimmy Savile, David Hasselhoff)

Travail : En 2013, vous êtes chercheur. D’emploi.
Argent : Vous n’avez pas une thune. Vous pouvez enfin assumer le fait d’être une grosse radasse.
Amour : En 2013, vous êtes chercheur. Des clés du plaisir féminin. Point positif : votre moitié a depuis longtemps fait le deuil de l’orgasme.
Santé : Votre sensibilité est émouvante. Elle vous fera crever d’un ulcère. La boule à neige de Schrödinger indique que le chat du voisin viendra se foutre de votre gueule pendant votre agonie.

Balance (comme le colonel Kadhafi, les Musclés, Eddy Barclay)

Travail : Pôle Emploi ne sait absolument pas dans quelle catégorie socio-professionnelle vous inscrire.
Argent : Cette année encore, votre banque fera faillite. Pour la 7ème année oui.
Amour : La boule à neige de la Thaïlande indique que suite à un malheureux incident avec un mineur (il faisait plus que 8 ans) vous aurez peur de ramasser le savon lors de votre détention. Vous apprendrez à aimer.
Santé : Avez-vous pensé à votre épitaphe ?

Scorpion (comme Terry Pratchett, Dieu, Banksy)

Travail : Tra quoi ?
Argent : Votre mec est plein aux as.
Amour : La naissance de votre enfant a décuplé votre libido. Votre officiel et vos offocieux(ses) sont ravi(e)s.
Santé : Tout le monde se demande comment vous avez fait pour perdre tout ce que vous avez pris pendant votre grossesse 2 mois seulement après l’accouchement.

Sagittaire (comme Christine Boutin, Hélène Rolles, Jean-Pierre Pernaud)

Travail : En 2013, vous ferez un bilan de compétences. Bonne nouvelle ? Non.
Argent : Vous aurez droit à un contrôle fiscal. Heureusement vous êtes à jour. Ah non.
Amour : C’est votre budget sopalin qui plombe vos compte.
Santé : La boule à neige France indique que vous n’êtes pas vacciné contre la coqueluche. France… coq… coqueluche… Pouet ?

Capricorne (comme Morandini, Christophe Hondelatte, Zahia)

Travail : Vous faites partie des rares à avoir un emploi. Vous êtes conseiller pôle emploi. Tout le monde vous hait.
Argent : Vous touchez le smic ! Champagne ! Enfin… Mousseux !
Amour : Cette année encore, le 69 ne sera pour vous que le n° d’un département.
Santé : Un peu de sport peut être ? Si. Si si.

Verseau (comme Marine Le Pen, Giant Coocoo, tous les Bush)

Travail : En 2013, votre patron est toujours con.
Argent : Selon la boule à neige Suisse, vous serez interdit bancaire.
Amour : Grâce à la fibre optique, un film de boules se télécharge en moins d’une minute.
Santé : Aucune boule à neige ne vous voit. Vous seriez pas mort par hasard ?

Poissons (comme Didier Geoffroy, Technikart, Cauet)

Travail : Vous souhaitez changer de branche professionnelle. Avez-vous entendu parler de la crise ou sortez vous d’une grotte ?
Argent : Selon la boule à neige des States, vous transformerez votre voyage à Los Angeles en de l’os en gelée… Pouet ?
Amour : Le célibat ne vous autorise pas à regarder votre chat de cette façon.
Santé : Attention à ne pas passer d’une bière à une mise en bière (ouais pouet pouet ! On va s’en aller là…)

Nous vous souhaitons une année.

L’horoco… ah non.

Dimanche 20 janvier 2013

Eh oué !! Hein les 2 blaireaux qui veulent faire du lobbying ? Alors ? C’est qui l’papa ? Qui c’est qui commande hein ? C’est bibi !!! Pour info, j’ai jusqu’au 31. Et vlan ! Je m’embrasse la main tient.

Non aujourd’hui nous allons parler métal. Alors moi ce que je kiffe c’est l’électro. Mais chuis pas chafouine, ça m’a tellement saoulée d’entendre « ah mais c’est des ordinateurs c’est pas de la musique » que je rechigne pas à écouter et essayer de comprendre ce que je connais pas. Et quand t’as quelqu’un du domaine, ça aide. Par exemple quand j’étais à london, je squattais chez des jazzmen, et ben j’ai beaucoup appris sur le jazz. Bon, ils étaient un peu cramés à l’héroïne hein, jazzmen jusqu’au bout toussa (« mais nooon on est pas accro » oui oui), mais ils m’ont appris à écouter.

Bon après hein, y a des trucs ça passe pas. J’y arrive pas, la preuve avec ma blague préférée… ah ben non ma blague préférée c’est qu’est ce qui est vert et qui pue au fond des bois. Heuuu… du coup la preuve avec ma deuxième blague préférée : quelle est la première chose que dit un rasta PAS défoncé ? Hein ? Tu sèches ? Il dit mais c’est quoi cette musique de merde ? Ben voilà, moi ça fait ça avec le reggae. Je pige pas, j’aime pas et je vis très bien avec ça.

Et une musique à laquelle je comprends rien non plus, mais rien de rien, c’est le métal. En plus, je sais que le métal c’est aussi large que ta mère. Enfin que l’élelctro, c’est ça que je voulais dire à la base. Y a plein de trucs différents dans le métal, comment tu fais, par quoi tu commences, moi je comprends rien, j’entends rien, alors je fais comment hein ?? Ben je vais voir mon pote métalleux. Donc vous le savez… ou pas en fait, vu que vous lisez toujours en diagonale (bande de faux derches va), j’ai un pote métalleux. J’en avais parlé il y a quelques temps, mais je pouvais pas trop en dire parce qu’il venait là. Alors que de mes potes, y a que les moutons qui viennent, les autres y viennent pas. Zéro utilité, je leur fais exactement la même chose qu’à vous, mais en live. Du coup métalleux au début il voulait venir, et puis il vient plus. Du coup je peux parler sur sa gueule, zéro risque de représailles. Donc métalleux c’est mon pote de plein de trucs, pote de ciné, pote de beuverie, de resto thé divx séries et c’est aussi mon plus gros pote de concerts. Je l’ai trainé partout. Depuis 2 ans, tous les concerts que je fais ou presque, il est là.
Alors faut juste le briefer un peu avant, parce que lui il kiffe le pogo. Donc forcément y a des fois il est déçu hein. Genre le pauvre, je l’ai réceptionné au retour de radiohead, ben il était dégouté parce que « ouais ça pogotait pas ». Mais enfin métalleux c’est radiohead, kesse tu veux pogoter à radiohead ? Du coup je me suis adaptée, maintenant, je le prépare 3 mois avant. Alors métalleux, on va aller voir ez3kiel. No pogo ok. On sera probablement assis, c’est philharmonique toussa no pogo. C’est bon ça va aller ? Tu vas survivre ?

Mais ne vous trompez pas sur métalleux. Metalleux dans la vraie vie, il est ingénieur. Et quand tu croises métalleux à la sortie du boulot, 9 fois sur 10, il porte… un pull sans manches… avec un col v… Quand t’as vraiment du bol il a son petit pantalon en velours… Un pur bonheur. Je pense que c’est la personne de mon entourage qui prend le plus cher. Après les arabes, mais l’arabe c’est l’arabe quoi, t’es obligé de faire de l’humour crasseux avec un arabe. Bon bref, donc métalleux, il doit faire partie des gens les plus gentils que je connaisse. Limite innocent tu vois. Au début c’était un peu bizarre, moi j’ai plus l’habitude des écorchés, ceux qui gueulent, super provoc, qui envoient tout le bois et puis qui vont se cacher après pour voir qui réagit et comment. Oui les gens comme moi oui. Et alors ? Métalleux lui non il fait pas ça.

Et donc un jour je vais voir métalleux et j’y dis dis donc métalleux, je veux faire un concert de métal. Non mais c’est vrai quoi merde ! Je te traine à tous mes concerts, et moi je fais jamais un concert de métal ! Ben il suffit maintenant ! Je veux mon concert merde ! S’il faut, pour m’intégrer, je montrerai mes nichons. Eh ouais, chuis comme ça moi. Chuis pour l’intégration. Non mais attends merde quoi ! Le mec il va voir black sabbath en angleterre, et moi je pourrai même pas me taper un petit truc en france ? Mais il s’est cru chez mémé le métalleux.

Ainsi… il y a peu… métalleux m’appelle et m’embarque pour un concert de métal. J’étais toute fébrile dis donc, je m’attendais à voir des seins partout et tout, fini les cols v et les pulls sans manches ! Du live bordel ! Et qu’on m’apprenne un peu quoi.
Mon dieu mon dieu mon dieu. On s’est retrouvé dans un concert pourri. Mais pourri. Alors un groupe local, même pas je veux me rappeler comment ils s’appellent. Et quand ça a commencé j’ai fait houla ! Ah ça va être compliqué le métal hein. Non seulement je n’entends rien… enfin rien, c’est du bruit. Je ne reconnais rien. Je vois une basse, je l’entends pas, même la guitare je l’entendais pas. Mon chat faisait moins de bruit quand je l’ai dépecé. Et pourtant les voisins m’avaient envoyé les flics. Et puis le chanteur… Putain mais je comprends rien, il chante en quoi ? Et c’était pas à cause de genre il a une grosse voix de métalleux là, non, sauf que c’était impossible de comprendre dans quelle langue le mec chantait.
Donc je regarde métalleux et j’y dis dis donc ! Ouate ise zis ? Explain ! En plus y avait une ambiance de merde, tout le monde tirait la tronche. Génial quoi.

Et là métalleux me dit ben écoute c’est facile. Tu voulais voir du métal, j’ai pas fait gaffe, j’ai pris le premier truc qui passait. Mais faut être réaliste, on est dans un concert de merde. En fait la musique tu piges pas parce qu’ils ont pas pris la peine d’accorder leurs instruments, et le mec tu comprends pas ce qu’il dit parce qu’il est complètement bourré. Vient on s’arrache.

Ben pour une première… super. Génial. Note pour plus tard : changer de pote métalleux, et enterrer celui ci au fond du jardin. Mais le dépecer avant. Pour le fun.

Un gros enfumage et un petit problème d’identité

Mardi 15 janvier 2013

Ah putain chuis saoulée. Mais saoulée !! Mais comment ils me gonflent avec leur débat de merde là. Est-ce qu’on va marier les pédés ? Non mais… sérieusement ? C’est ça qui secoue le pays depuis 3 semaines ? Est ce qu’on va marier les pédés ? Bon en même temps ils ont raison de faire de l’enfumage hein. Ca permet à l’ump de se tenir en rang d’oignon devant les ruines du parti, genre ouaiiis youpi sisi regardez on est super unis à l’ump. Ca permet au ps de camoufler subtilement une véritable politique de droite. Bah oui, alors que tout le monde a un avis dont tout le monde se fout sur ce con de mariage, pendant ce temps, à Vera Cruz, le conseil général de l’isère supprime 300 places d’accueil de mineurs protection de l’enfance. 300 gamins qui sont complètement tonchés, qui se font mettre sur la gueule chez eux allez hop ! Retour en famille. Et c’est pas la peine de chialer morveux, là on se demande si on va marier les pédés ok ! Ah oui, et puis ça permet aussi de revoir une vieille institution dont on avait presque oublié l’existence… l’église. Eh mais c’est vrai ils sont encore là eux. A donner un avis dont tout le monde se fout. Et puis faut être réaliste… Eh les péquenauds cul bénis ! On va surtout pas marier les pédés par contre on va élever le mariage consanguin au rang de sport national hein. Après tout, c’est pas comme si on avait le droit d’épouser son cousin germain… ‘Tain mais boutin mais va te pendre merde !!!
Et puis c’est quoi ces fausses questions là ? Ca va gêner qui ce con de mariage ? Et puis genre les gays ils sont pas parents. Pas du tout, c’est bien de se demander si on est pour ou contre maintenant. Je reviens, je vais juste dire à mes gouinasses de copines que leur gosse n’existe pas. Mais cons de médias sérieux quoi !

Et puis ce qui m’énerve le plus, c’est que ça nous détourne des vrais sujets. Des trucs supers importants. Du truc le plus important.

Moi.

Ouais chuis chez moi, je parle de moi, zob.

Je suis did. Truc de ouf hein ? Mais dans la vraie vie je m’appelle pas comme ça. On vit vraiment dans un monde de dingue je sais. Sauf que did, c’est mon surnom depuis à peu près 25 ans, et que quasiment tout le monde m’appelle comme ça.
Et ce truc c’est très marrant chez les petits. Genre ma cousine elle a un gosse de 5 ans, p’tit gab. Et pendant les quelques jours que j’ai passé en ardèche, zinecou est passée chez mes parents avec gab. Et à un moment, j’entends gab dans la cuisine avec ma mère, qui lui dit « va chercher lydie s’il te plait ». Mignon comme tout, gab se pointe, regarde sa mère, genre beeeen… non là c’est pas bon, c’est maman. Regarde mon père genre heeeeu non ça colle pas. Mon frère c’est pareil, heeeu non lui j’le connais son prénom. Et me regarde genre beeen chou blanc, là, c’est did. Il est donc reparti complètement bredouille bichette, avec un gros point d’interrogation sur la tête et probablement le sentiment d’être pris pour un con. Parce que je lui ai pas dit bien sur, j’aime torturer les enfants.
Alors c’est mignon quand ça vient d’un gamin de 5 ans, c’est plus funcky quand ça vient de mon entourage.

En fait j’ai des potes, la première fois qu’on m’a présentée, c’était « salut, je te présente did ». Après on a picolé. Et le 22 décembre dernier, j’étais avec une partie de la bande mouton rebelle, petite soirée sympa sur fond de déguisements, de grosse bouffe et de bon vin. Bah oui, après la soirée fin du monde, la soirée vin du monde. Réfléchissez merde !
Bon bref, donc à cette soirée, je papote avec l’un de nos hôtes, qu’on va appeler Poto, et qui me demande où j’en suis plus éduc toussa. Donc juis explique que ben ma conseillère me colle au train pour faire des évaluations en milieu de travail et que comme il a une boite, je vais postuler pour aller en faire une chez lui. Concrètement, j’étais déguisée en wonder woman et lui en captain america. Ca avait un côté un peu surréaliste mais que voulez vous, même les super héros revendiquent le droit à la banalité.
Donc début janvier, je fais une lettre à poto. Sauf que c’est pas parce que poto c’est poto que je dois pas y mettre les formes, vu qu’en plus je sais que ça passera par ses collaborateurs… Je fais donc une vraie lettre de motive pleine de monsieur poto, je viens par la présente blablabla dans l’attente je vous prie d’agréer, monsieur poto blabla. Une vraie candidature quoi.

Et Poto m’appelle le lendemain. Et là… conversation téléphonique juste surréaliste. Ouiiii bonjour madame Monvrainom. Je vous appelle par rapport à votre candidature.
Alors là j’étais un peu… mais ouate ze feuk… Putain on fait dans le formel… formel quoi. Donc juis dis, ouais poto on peut peut être éventuellement pourquoi pas lâcher l’ultra méga formel au téléphone tu vois. La dernière image que j’ai de toi t’étais en captain america quoi.
Et là il m’a cassé les pattes arrières… « Ah mais c’est diiiiiid !!! Ah mais ok j’avais pas capté ! Mais fallait le dire, moi je connais pas de lydie monvrainom ! Je connais même pas de lydie. Moi je connais que did ».

Ok… J’hésite entre j’ai zéro personnalité, je suis transparente. Ou j’ai le pouvoir de l’anonymat ultime entre mes mains. Et je détruirai l’univers avec.

Je vais prendre la deuxième option je crois…

Alors franchement hein, le mariage des pédés, qu’est ce qu’on s’en cogne sérieux.

PS : Vous pouvez dès à présent oublier mon prénom. Non c’est pour que mes plans de destruction massive ne tombent pas à l’eau. Merci !

Mon garagiste

Mercredi 9 janvier 2013

Ainsi voilà, la nouvelle année est arrivée, j’ai récupéré mon portable, j’ai bien reçu tous les traditionnels sms de bonne année… à 3 heures du mat’. Je hais mon portable. Et dans les traditionnels sms de bonne année, t’as toujours des numéros que tu connais pas. Et où du coup moi j’ose pas répondre « c’est quiii ? ». Ca la fout un peu mal quand même. Y en a un, inconnu au bataillon, le type (ou la type kesse j’en sais) me dit « une très bonne année et des bises sincères ». Bises sincères ? Mais rien que le fait de dire sincère c’est faux cul. Sont cons les gens. ‘Tain, tuez vous quoi sérieux.

Bon bref, là n’est pas du tout la question. Comme ma caisse était toujours en panne (ouais elle a pas redémarré par magie) je suis allée chez mon garagiste. Enfin pas chez mon garagiste, enfin si maintenant c’est mon garagiste, mais à la base je le connaissais pas, c’est juste que je suis tombée en panne devant son garage. Et puis j’ai des potes qui le connaissent et qui m’ont dit ouais il est vachement bien, bon un peu… enfin tu verras quoi.
Raaa j’aime pas ça les tu verras. Ca veut toujours dire seurpraïïïïse et à la fin t’as toujours envie de te tirer une balle. En plus moi et les bagnoles ça fait 15. Il n’y a rien de plus inintéressant qu’une caisse. Le jour où j’ai appris qu’il y avait une batterie, j’étais à deux doigts de demander si c’était du micro usb.
Eh bé franchement, quand je suis arrivée, je suis tombée cash amoureuse de lui. Il était en train de pourrir un vieux parce qu’il lui disait qu’elle était pas en panne sa caisse. On va dire que c’est ce qui le qualifie… il gueule. Tout le temps. J’y suis allée à 9 heures du mat’, il a voulu redémarrer ma caisse il a été obligé de débrancher des trucs machins bidules kesse j’en sais, elle a redémarrer il l’a faite hurler. A 9 heures du mat’. Un 2 janvier. Dans un quartier résidentiel. Je suis persuadée qu’un tueur à gage est à sa poursuite. Et puis il me gueulait dessus « OUAIS ALORS TA BAGNOLE C’EST LA TETE D’ALLUMEUR MAIS JE PEUX PAS TE LA FAIRE MAINTENANT CHUIS FERME HEIN MERDE !!!! ». Mais fallait pas me dire de passer à 9 heures connard !!! 9 heures en plus merde ! Tout ça pour me dire en plus que c’est bon elle a redémarré si t’en as besoin tu peux la prendre, mais pas trop longtemps par contre, j’ai enlevé une pièce et le moteur risque de prendre feu.
Eh mais génial mec ! Chuis grave rassurée avec ça.

Du coup il la prend il me dit vient la récupérer lundi. Alors je passe lundi… OUAIS MAIS JE L’AI PAS FAITE JE VAIS LA FAIRE LA ! DEMAIN 9 HEURES ! C’est ça ouais… Je m’y pointe mardi à 14h. OUAIS MAIS JE L’AI PAS FAITE JE VAIS LA FAIRE LA ! DEMAIN 9 HEURES ! Oh mais bordel quoi !!!

Et le pire, là où il m’a tuée et où je me suis dit mais je kiffe définitivement ce mec, c’est quand il m’a dit « hey mais t’as changé un truc non ? », ouais j’ai coupé mes cheveux. « Et tu vas porter plainte ? Parce qu’avec ce qu’ils t’ont fait tu pourrais te faire un paquet de pognon »…
Hey ! Quand ils sont courts ils font ce qu’ils veulent j’y peux rien merde !

Mon garagiste est un enculé. Mais il prend pas chers.

La mise à jour

Dimanche 6 janvier 2013

J’ai jamais fait de mise à jour. Moi je fais des sagas. Des sagas sur des séries de merde, des films de merde, des émissions de merde. Là je réfléchis à une nouvelle saga. Après la saga hypérion, chute d’hypérion, endymion, éveil d’endymion de dan simmons, après la saga avada kedavra vient toucher ma baguette magique de jk rowling, après la saga je t’endors en 6 lignes grâce à tom bombadill de tolkien, je vous présente la saga la salle d’attente de mon psychiatre est un cirque, par votre bien aimable moi-même.

Mais là c’est pas une saga, c’est une mise à jour. En fait quand j’ai fait mon post sur le bilan de compétence, j’en étais à la moitié, et je pensais vraiment avoir tout vu de ce grand n’importe quoi. Mais je dois l’admettre, je me suis un peu avancée, on peut toujours être surprise par ses pairs. Et pas forcément dans le bon sens du terme, c’est chiant. Ma conseillère m’en a donc fait une, qui m’incite, que dis je, qui m’oblige à faire une mise à jour. Je ne peux pas ne pas vous raconter sa dernière perle c’est juste pas possible. un truc pareil ça se partage tellement c’est n’importe quoi.

Donc il y a peu, je suis allée à mon rendez-vous bilan, pour lequel je m’étais fortement préparée. Elle va m’appeler Sabine, elle va me demander où j’en suis de mes recherches sur le métier de plombier, j’aurai envie de me suicider et je pourrai même pas me défenestrer puisqu’on est en rez de chaussée. Je m’étais préparée à traverser toute la ville, à aller dans le coin le plus friqué de grenoble pour finir dans le seul taudis du quartier.
Je m’étais même préparée à ses 45 minutes de retard (bouquin, mp3, portable, twitter, traiter copé de pelle à merde ok check check check tout bon chuis parée !). Mais j’étais pas préparée à ce qu’elle m’a fait…

J’arrive, je sonne, je rentre (passionnant je sais) et je m’installe dans la salle d’attente. Et elle arrive tout de suite. Putain elle a pas de retard, alors là, ça me la coupe. Déjà rien que ça, en soit, ça nécessitait une mise à jour j’veux dire. Elle m’a prise à l’heure !!! Il va pleuvoir des serpents à sonnettes !! Barrez-vous tous ! Quittez le navire !
Et donc elle m’arrive, me regarde, me dit « ah bonjour géraldine vous… vous… » Et là, elle se met à chialer. Mais chialer chialer quoi. En tombant à genoux et tout j’ai eu droit à la totale hein ! Je pense que si on transposait le ridicule de la situation en prestation sexuelle rémunérée, en face de moi, j’avais une escort high quality, garantie sans maladies. Mais paye ta situation gênante quoi ! T’es dans une salle d’attente, et à tes pieds, y a ta conseillère à genoux en train de chialer.
Pourquoi moi bordel ? On fait quoi dans une situation pareille hein ? Bon… Je vais pas te mentir (ouais tu vous allez c’est bon on s’en bat la rate hein on va pas chipoter merde, vous pourriez avoir un peu de compassion, je te signale que ma conseillère est en train de chialer devant moi quoi !!! Ordure sans coeur !) l’idée d’en profiter pour lui latter la gueule m’a traversé l’esprit.
Juste traversé. Parce que oui asseyez vous ! Non seulement des fois je suis sérieuse (par contre je suis toujours une grosse relou) mais en plus des fois, chuis sympa. Je me suis donc retrouvée dans cette situation complètement hallucinante en train de lui dire bon… j’ai l’impression que ça va pas fort. Vous allez venir avec moi dans votre bureau, boire un verre d’eau, et puis rentrer chez vous hein. Faut pas rester là madame…

Et dans son bureau, elle m’a tenue la jambe une demi heure, à chialer et à me raconter toute sa vie. Toute… sa… vie. La totale, j’avais encore plus envie de me suicider, j’étais prête à lui dire que oui, ok, c’est bon elle a gagné je pars en formation charcuterie. Attends mais c’est bon quoi. Et vous savez mon père il m’a jamais fait de cadeaux, et ma mère elle m’a toujours rabaissée, et un jour j’ai frappé mon mec, et mon boss il me demande l’impossible j’en peux pluuus bouhouhouh.
Roooo mais merde !!! Pourquoi moi quoi ???

Bon en même temps, ça m’apprendra. Des fois chuis pressée de vous raconter des trucs, faut que j’apprenne à prendre mon temps. Quoique… la saga c’est sympa, mais la mise à jour aussi finalement.
Non ouais 2013 positivèze.

[Message perso : à l'enfant de péripatéticienne qui a pris la peine de s'incruster dans mon netvibes pour y coller la photo d'un tgv en rade en rase campagne... DEGAGE DE MA SESSION CONNARD !! En plus, t'aurais pu trouver vachement mieux comme photo. Bisou !]

La loi de l’emmerdement maximum phase 4

Mercredi 2 janvier 2013

Ainsi donc arrive le 31. Enfin. Rien de plus jouissif que de voir se finir 2012 l’année de la loose. Et en grosse déconneuse que je suis, en plus de mon traditionnel serpentin à la bouche et de ma blague vasy tire sur mon doigt pour voir, j’ai une grosse envie de rajouter un coussin péteur… Ouais chuis lourde avec ça hein ? Ouais j’aime bien. Et je vous raconte pas comment mon entourage kiffe. Heuuu did… tu peux arrêter avec tes vasy tire sur mon doigt steplait. Non seulement c’est méga lourd mais en plus tu pètes pas quand on tire sur ton doigt ! Ca n’a pas de sens !! Comment c’est possible que la moindre particule de bon sens s’évapore dès que tu t’approches ?? Tu sais quoi ? L’humanité crèvera le jour où t’auras achevé ta transformation en trou noir…
Vous avez vu dans quel état vous mettez mes potes ??? Vous êtes fier de vous ? Hein !!! Je ne vous dis pas bravo moi !

Bon bref là n’est pas la question. Donc le 31, petite bouffe avec 3 potes, rien d’exceptionnel à part un coussin péteur. Sauf que… au réveil le 31 c’était… bizarre. Pourquoi mes draps sont trempés comme ça (et je parle pas de sexe bande d’obsédés), c’est quoi ces vieux souvenirs de cauchemars ? Qu’est-ce que… chaud… non, froid… non chaud… non froid… putain j’ai soif… mais qu’est ce que… hey !!! qui a changé la gravité sans prévenir ??? Pourquoi on est à 3g ?? Pourquoi j’ai l’impression de peser 752 kilos ??
Allez vasy la con de ta madre… chuis malade…

Alors j’ai quand même voulu y croire. Naaaaan mais ça passera. Je vais dormir un peu cet aprem et hop, ce soir en habit de lumière un peu plus près des étoiles aux jardins de lumière et d’argent. Donc évidemment, dormir quand t’as 39.5°, c’est super sympa… Genre Aaaaah ! Mais qu’est ce que… monstres, mort ? Non aaah chaud froid chaud raaah putain douche mais bordel qui a encore augmenté la gravité ?? A un moment, je me suis étirée. Juste ça. J’ai baillé, et je me suis étirée. J’ai cru qu’on me pétait tous les os en même temps, j’ai émis des râles de douleur et d’agonie pendant 20 minutes. Ouais parce que même quand je suis malade j’en fais des caisses.
Mais je crois que le moment fatidique, c’est quand ma koupine m’a appelée et m’a dit « ouais did chuis à carrefour là (oh mon dieu la folle… à carrefour ? elle a trouvé une place de parking ? Elle a un caddie ? Mais bon sang de bois (je kiffe cette expression autant que les coussin péteurs, hey ! parenthèses dans parenthèses !) mais c’est bien sur ! Elle survit à carrefour parce que quand elle a un doute, elle appelle des gens ! Pourquoi mon cerveau démoniaque n’y a t’il jamais pensé ? Je ne pas comprendre) ça te dit du saumon ? ».
Tu vois South Park ? Quand ils dégueulent, c’est toujours plein de classe et de finesse. South Park quoi. Ben quand j’ai entendu saumon, j’ai fait pareil. Je crois que je l’ai même traitée de sale juive, mais j’ai un doute, la fièvre tout ça. En plus elle est pas juive, ça n’aurait pas de sens. Mais en même temps, si le sens et moi ça fait 7, ça pourrait être plausible… Mon dieu quelle question métaphysique… Et dire qu’il y en a qui perdent leur temps à chercher la matière noire… Youhou les mecs !!! C’est moiiii !! Little pigs ? Heeere’s Johnny !!

Bon bref vous l’aurez compris. Après le coup du saumon, ajouté au sentiment de devoir courir un marathon avec un paquetage de 50 kilos sur le dos juste pour faire mon canapé ma salle de bain, j’ai déclaré forfait.

Ainsi, 2012, l’année de la loose aura été une pute jusqu’au bout. A 22 heures, j’étais dans un semi coma, duquel je suis sortie à minuit à cause de mes cons de voisins, au moment où ils se sont tous mis à hurler 10, 9, 8… MAIS TA GUEULE !!!!

N’empêche moi j’ai survécu, et 2012 pas. Bonne année 2013 bande de nazes !! Et 2013, c’est l’année de la b**** ! Et non, c’est pas le b de bite…

La loi de l’emmerdement maximum phase 3

Mardi 1 janvier 2013

Ainsi donc j’arrive chez mes parents pour le réveillon le 24. Je suis naze, je pue, il est 20 heures et toute la famille est là. Je ne veux qu’une chose, c’est un bain avec une tonne de mousse, de la zik mais on va dire qu’une douche en 4ème vitesse avant de mettre mes habits de lumière et mes paillettes sera largement suffisante…

Alors le réveillon en soit c’est bien passé. Un réveillon en famille quoi, avec le grand père qui raconte ses histoires de guerre, et tout le monde qui écoute. Loin de moi l’idée d’être ironique hein, mon grand-père c’est le quart lorrain de la famille, et effectivement en 1943, la lorraine, c’était pas forcément le coin le plus sympa de france quoi. Alors la première fois qu’il nous a raconté comment il a vécu la guerre, j’ai pris une énorme tarte. Genre ah oui quand même ! Être résistant là bas c’était funky dis donc ! Et si je m’achetais un peu d’humilité pour voir.
La première fois tu prends ta tarte, la 150ème… j’avoue que ça ressemble plus à : « ah ! alors là on arrive à l’épisode où il va rencontrer 2 SS au bord de la rivière »… Un repas de famille quoi…

Non, la loi de l’emmerdement maximum phase 3 s’est manifestée lorsque j’ai voulu jeter un oeil à mon portable et que… comment ça carte sim non reconnue ? Bon pas grave, c’est la noyelle, ça doit pas être grand chose. J’éteins je rallume. Pour rien, puisque « carte sim non reconnue ». Raaaa mais merde !!! C’est quoi c’te loose là ?? C’est lorsque mon frère a décidé de l’essayer dans son portable à lui que la vérité s’est révélée… ma carte sim est morte… je n’ai plus de portable.

Alors là comme ça je sais ce que vous vous dites. Oui oh c’est que la carte sim c’est pas la mort, t’appelles le sav et puis pendant quelques jours t’as pas de téléphone et c’est bon, pas de quoi hurler à la lune. Sauf que ça, c’est quand ça arrive aux autres. Quand ça t’arrives à toi, c’est pas la même.
Et c’est pas la même parce que pour commencer, je suis chez free. Et free, c’est toujours la grande aventure… le space mountain en sav, la maison hantée au bout du fil ! Alors à la base free, ils voulaient me faire payer le remplacement de la carte sim. Ce qui en soit me fait chier. Sur le site ils disent que c’est 5 euros si t’as perdu ou qu’on t’a piqué ta sim. Moi c’est ni l’un ni l’autre, elle est naze ! Et le mec il voulait rien savoir. Si je l’envoie on vous le facturera sur votre prochaine facture nianiania allez TA GUEULE !!! J’irai direct en magasin en remontant.
Bon, une fois de retour chez moi, je suis passée au magasin… Et je m’y suis quand même pas mal faite remarquer. Parce que j’y suis allée direct en rentrant. En descendant du car… avec toutes mes valises… que j’ai laissé à l’entrée du magasin, à côté des portes coulissantes. Alors il faut le savoir hein, moi je ne le savais pas maintenant je le saurai, quand tu mets des valises trop près de portes coulissantes, ça les bloque. Et une porte coulissante bloquée ça fait quoi ? Ben ça déclenche une alarme… Enorme moment de solitude quand même. Avec tous les gens qui gueulent (oui parce qu’en plus le magasin est plein hein, tant qu’à faire) ooh c’est qui le connard qui laissent ses 15 valises à la porte là ? J’ai essayé de les récupérer discrètement mais bon… je… pas possible quoi. J’ai pris quelques pierres mais c’est pas grave.
Mais surtout, ne pas avoir de portable c’est la loi de l’emmerdement maximum parce que sans portable alors que ça fait des années que ça fait partie de ton quotidien… ben tu fais un retour cash en 1995 tu vois. A mon moment je me suis même dit que si j’allumais ma télé, j’allais tomber sur charlie et lulu sur la 6, le hit machine et entendre du ace of base. Et tu perds tes repères c’est un truc de barge. J’avais des potes londoniens de passage à gre, mais quelle aventure pour aller boire un coup ! « Bon did on se retrouve où ? » « ben chais pas, le premier en ville appelle l’autre et puis… ah ben non en fait… heu… alors attends… tu vois l’arrêt de tram où y a tous les punks à chiens ? alors attends, on dit là bas dans 15 minutes, si on se trouve pas, on dit tel bar, si c’est fermé on dit heu… tu vois etc etc etc ».
Le seul truc complètement hallucinant, c’est qu’un smartphone qui te sert à rien, niveau batterie c’est un truc de barge. Ca s’épuise pas. J’ai l’impression de retrouver mon vieux nokia 3310, le truc que tu recharges tous les 10 jours. Bon qui me sert à rien certes. Mais quand même…
Bon du coup voilà j’ai toujours pas de portable, c’est génial. J’aurai pas ma carte sim avant la fin de la semaine trop cool. Quand je vais activer ma nouvelle carte sim… j’ai peur que mon portable explose avec tous les messages qui vont m’attendre…
Heuuu… peut être… C’est là que je vais voir si j’ai des amis…

Mais bon ! Le 31 arrive, ça sent la fin de l’année, le re réveillon et là… La loi de l’emmerdement maximum phase 4.

[To be continued]

(ouais je vous souhaiterai la bonne année demain bande de péquenauds… peut être)