Archive pour août 2012

La côte d’Azur

Dimanche 26 août 2012

Comme je vous l’ai dit dans mon dernier post, j’ai choisi cette année la beauferie ultime pour mes vacances. Je me suis cassée sur la côte d’azur. Je savais que ce serait dur, éprouvant, qu’à un moment donné je pèterais les plombs en insultant tout le monde je le savais hein. Mais il fallait que je le fasse. Au moins une fois.

Bon ben c’est fait. Maintenant je peux le dire en connaissance de cause. La côte d’azur, c’est de la merde.

Nooooon, tu décooooones ? C’est pas vrai on s’en était pas douté une seule seconde. C’est ce que vous vous dites hein ? Ouais, mais moi je l’ai vu de mes yeux vu.
Alors la première question existentielle qu’on peut se poser face à cette information digne d’une alerte BFM TV ([BREAKING NEWS : Did vient remplir le quota de beaufs sur les plages de st raph]), c’est légitimement comment j’ai atterri dans un rade pareil. Et bien par un moyen tout à fait explicable que je m’en vais vous expliquer dès à présent maintenant tout de suite : Zinecou habite là bas. Alors forcément quand t’as que l’essence à payer et que tu t’entends super bien avec Zinecou… Quoique vu le prix de l’essence moi j’dis je devrai lui demander une PAF… Je vais y réfléchir…

Bref, donc la côte d’azur c’est de la merde en barre c’est incroyable j’ai jamais vu ça mais par où attaquer ?

Bon phase 1 : les bleds de la côte d’azur. Ben c’est super moche. Voilà. Franchement st raph c’est à chier, frejus j’en parle même pas mais alors le pire… mais le pire, l’horreur incarnée, c’est quand même sainte maxime. Sérieux, de ma vie jamais j’aurai cru dire un jour « Hey ! C’est encore plus moche que la grande motte dis donc ». Ben quand tu vois sainte maxime, c’est le premier truc qui te vient à l’esprit… Comment c’est possible une horreur pareille… Qui est l’architecte responsable de ça ? Je milite pour le retour de la peine de mort dans des cas pareils j’teul dis moi. Le truc je vais en faire des cauchemars pendant des lustres, et je sais que je viens de me rajouter facile 2 ans de thérapie. Je pense d’ailleurs à porter plainte contre la mairie pour traumatisme évident ayant causé une ITT de 12 ans. Mais le pire c’est st tropez quoi. Facile, j’ai tenu 20 minutes. J’ai voulu repartir à la nage quand j’ai entendu pour le troisième fois en 10 minutes « Chériiiiie ? Elle est où la gendarmerie ? Vient on va faire des photos à la gendarmerie ». Ca ça m’a fait péter un plomb parce que si vous voulez j’avais réussi à annihiler de ma mémoire l’existence de toute la série des films des gendarmes à st tropez. Et me le reprendre comme ça dans la gueule… C’était trop violent…
Par contre c’est que pour les bleds avec plage. Dès que tu t’aventures à l’intérieur des terres t’as presque plus un chat. Limite flippant de passer dans des villages (mignons en plus) avec 3 pelés 1 tondu qui font une partie de pétanque sur la place… Un peu cliché quand même…

Phase 2 : la circulation. Alors là aussi c’est facile. La côte d’azur est un bouchon. Pourtant c’est pas super long non plus, enfin mon trajet, port brignou sainte max c’est 6 kilomètres. Alors on croirait pas mais quand t’es arrêté, 6 kilomètres, c’est super long… Bon ça c’est la nationale. Sur les départementales t’as un autres problème. Par exemple, quand tu te retrouves sur les petites routes touristiques du massif de va niquer tes Maures, le gros problème c’est les ferraris, et surtout les hummers. Parce que quand tu te retrouves sur une route où à 2 twingos ça passe raide, ben twingo contre ferrari ça passe pas. Et twingo contre hummer c’est même pas la peine les mecs ils sont pas surs de pouvoir prendre tous les virages, alors croiser une caisse, même un pot de yaourt t’oublies. Alors connement, moi j’me disais ben je m’en fous je bourrine, j’ai une twingo pourrie le mec en face il voudra pas abimer sa grosse bagnole. Donc ça c’est un cliché hein, une idée préconçue. Parce que non non, les mecs ne se poussent pas. Et bizarrement, twingo contre hummer, twingo perd. Alors le premier coup tu manques te faire arracher ta portière, le deuxième je peux te dire que tu vas te mettre toi même dans le fossé en disant « ça va c’est bon ça passe t’inquiète… connard… ».

Phase 3 : vamos a la playa hohohohooo ! Bon ben pareil hein plus jamais. Tu peux la chercher la petite plage où personne va elle est privée… Toi, la moindre petite plage que tu trouves t’es 10 au mètre carré dessus. Et encore j’ai appris à relativiser. Un jour on chialait devant une plage bondée, et puis y a les gamins du centre aéré qui sont passés et qui ont fait « wouaaaa trop bon !! Y a plus personne !!! Ils sont tous partis !! ». Putain serviette contre serviette y a plus personne ? Mais qu’est ce qu’ils ont fait ces gamins pour mériter un truc pareil ? Vivre là bas… Pauvres petits…
Bon par contre du coup la proximité te permet de faire une super étude sociologique. Déjà, moi je suis fascinée par les gens qui, même au milieu de 10000 personnes, réussissent à se croire seuls. Les gens qui gueulent, à côté de ton oreille. Ceux qui secouent leurs serviettes pour enlever le sable, dans ta gueule. Ceux qui courent bien lourdement dans le sable, et qui le foutent dans ta gueule. A un moment donné là aussi j’ai pété un plomb je me suis dit aller putain je vais faire un tour dans l’eau là j’en peux plus. Mais dans l’eau c’est pareil. Les gens qui jouent aux raquettes, dans ta gueule. Ceux qui jouent avec leurs bouées, dans ta gueule. Donc j’ai nagé jusqu’aux bouées limites, celles que t’as pas le droit de dépasser. Alors je nage je nage. J’en chie un peu, c’est pas non plus comme si je nageais comme une pierre… Mais j’arrive à ma bouée. Toute contente parce que là pour le coup y avait personne pour me faire chier. Ben si… C’était sans oublier les gars qui surveillent la plage, et te rappellent à l’ordre au mégaphone… « SCHRRR MADAME NE DEPASSEZ PAS LA BOUEE ». Putain mais… Oh mais lâchez moi merde c’est bon je vais pas non plus nager jusqu’en tunisie hein ! J’te signale que c’est dans l’autre sens que ça se fait ! « SCHRRR MADAME JE N’ENTENDS PAS. NE DEPASSEZ PAS LA BOUEE ». RAAAA !!!!
Et alors un autre truc qui est hallucinant sur les plages aussi, c’est que tu vois tous les bateaux qui viennent mouiller à 100 mètres de la plage. Et je pige pas ce m’as tu vu. Moi j’ai un bateau, je me cherche vite fait une plage accessible que par la mer, comme ça personne vient te faire chier. Ben je me rends compte que j’ai vraiment une mentalité de pauvre. Car non, quand t’as du pognon, faut le montrer. Et quoi de mieux que mouiller devant une plage blindée de monde hein ? ‘tain j’ai vraiment tout à apprendre si je veux être une bonne riche un jour…

Bon je gueule parce que j’adore ça. Quelque part ces vacances m’ont comblée ! J’ai gueulé h24 pendant une semaine. Par contre j’ai réalisé un truc, je serai une super mauvaise paparazzi…paparazza ? Bref, alors non pas que j’ai traqué la star, déjà j’en ai pas vu et puis je crois qu’il n’y en a plus… Que des nouveaux riches russes et des mecs de secret story c’est tout. Mais en fait avec ma pote Roberte, non contentes de faire un concours de cartes postales pourries, on s’est envoyée des photos de cagoles et gros beaufs qu’on croisait (oui je sais c’est méchant mais je suis méchante). Ben en fait c’est terrible, quand ils te gaulent, ben ils gueulent ces cons. Alors va expliquer toi… non mais faut pas te mettre en colère comme ça, écoute, c’est juste pour me foutre de ta gueule avec ma copine. Si tu veux te me prends en photo et tu te fous de la mienne avec tes copines à toi. Non ? Faut que j’efface ? Ah va chier va !!

Bref, non c’était bien marrant on s’est bien marrée. Mais ouais, la côté d’azur est le reflet bleu turquoise de la vie : de la merde. Hé oui, la philosophie is back.

Le psychopathe

Mercredi 15 août 2012

Un peu schizo quand même.

Moi mes voisins je m’en bats la rate. J’en ai rien à péter, mais alors vraiment ce qui s’appelle rien à péter. D’ailleurs je les connais pas tous. Je m’en fous. Je connais que ceux d’à côté, enfin à gauche, parce qu’ils ont un double de mes clés (oui je m’enferme souvent dehors oui ! Et alors ??? Ca te pose un problème ?? Putain mais qu’est ce que vous êtes désagréables !!) et ceux d’en face parce que la vache l’un des mecs est trop beau…
Le reste, je les ai jamais calculé.
Quoique non c’est pas vrai. Y en a une aussi qui me fait bien halluciner, une petite vieille. Alors vous le savez hein, je vais pas vous l’apprendre, on a TOUS, quand on habite en immeuble, une vieille qui fait chier tout le monde. Parce que tu peux pas poser ta bagnole là, ni là, ni là non plus. Là ? Ah non là non plus c’pas possible. Vous rentrez trop tard. Vous partez trop tôt. Y a trop de monde chez vous. Vous faites trop de bruit quand vous dormez (what the…). D’ailleurs j’ai déjà porté plainte 3 fois contre vous. QUOI ??? Bon bref si on a tous une vieille qui fait chier le monde. Elle aussi je vois qui c’est. Mais mis à part ces trois là les autres aucune idée. Et puis je m’en fous… mais je m’en fous !!!

Bon bref ça y est c’est parti on commence à se perdre là.
Donc il y a peu, je rentre de lion. Un petit coucou à Soeurot, un petit miam avec mouton rebelle… ouais l’hébergeur ouais… qui lit forcément ce putain de blog, alors à qui je vais lécher un peu le cul pfffff. [Mode lèche on] D’ailleurs mais qu’est ce que c’était marrant, qu’est ce qu’on a rit ! Et puis alors… quel cuistot hors pair ! [mode lèche off]. Et sa pépette est trop belle. J’avoue oui j’avoue.
Bon bref donc passage à lion rapido, un peu de franginerie, un peu de poterie (pouetpouetpouet !) et retour à la casa.

Alors j’arrive, comme n’importe quel quidam (oui, des fois je fais des trucs comme tout le monde, je sais être simple, humble et apprendre la normalitude à hollande et oui, ça vous la coupe hein) et je passe par ma boite aux lettres. Normal et passionnant hein ? Eh oui, je ne suis pas que glamour, sexe et funkitude. Bon… on va y arriver je vous rassure. Donc je passe par ma boite aux lettres, et là pfffff, vasy fait chier, on m’a piquée ma plaque quoi. Bon, ok je suis une méga star, mais chuis anonyme quoi ! Et puis il m’aurait demandée, je lui aurai signé son autographe c’est bon. Tssss les gens sont incorrects ça me sidère.
Donc après le pfffff putain ils font chier les gens une plaque merde, j’ouvre quand même ma boite aux lettres. Et là j’ai l’équivalent d’une année entière de pubs déchirées, taille confettis, qui me tombent littéralement sur la gueule. Donc forcément là, je me sens seule au monde… mais seule au monde… Mais qu’est ce que j’ai encore fait pour qu’un con me pique ma plaque et bourre ma boite de confettis de pubs leclerc ?? Hein ?

Bon, je rentre chez moi, sac ordi zik téléréalité, une vie normale. Et là ça frappe. Donc je vais comme une fleur ouvrir ma porte, moi le judas, j’connais pas. En plus je trouve ça dégueulasse pour judas. Qui te dit qu’il avait pas la vérité vraie ? Qui te dit que c’était pas lui l’élu ? Tout ça pour finir oeilleton de porte hé bé c’est pas glorieux mon gars. Donc j’ouvre et là, mon voisin. Pas le super beau, l’autre.

- Je peux vous parler ?
- Heuuuu…. oui ?
- Non mais pas ici venez chez moi.

Alors bon, je vais chez lui. Sans craintes hein, le type est adorable, sa femme tout autant que lui, leurs momes sont choupis comme tout et leur rosé est super bon. Donc je rentre, et là le mec me sort juste le truc le plus hallucinant que j’ai jamais entendu dans un immeuble…
- « Alors cet après midi j’étais là, et puis j’ai entendu beaucoup de bruits sur le palier, alors je suis venu voir au judas (comme quoi finalement malgré un nom injuste ça peut servir) et là j’ai vu le voisin du troisième vous savez celui qui a une quarantaine d’années ? »
- « Heuuuu… non ? »
- « Mais siiii, celui qui a les cheveux longs ! »
- « heuuuu… non… »
- « Ah… bon ben je vous conseille de vous rencarder sur qui est ce mec parce que cet après midi il a essayé de défoncer votre porte et »
- « QUOIIII ??? »
- « Oui, et comme il y arrivait pas après il a essayé d’y foutre le feu ».

Donc là je vous laisse imaginer ma gueule… genre mais qu’est ce que je lui ai fait au fou furieux là ? C’est Sed qui a pas supporté que je lui pourrisse son blog ou quoi ? C’est Piero qui aime pas que je me foute de sa gueule ? C’est un complot Mellie Mathieu parce que je leur file des cauchemars avec mon job de merde et leurs mioches ??? Ou alors c’est toi là qui dit jamais rien ? Ja-mais ! Sérieux t’es vraiment un crevard.
Bon bref je reste un peu choquée en regardant ma porte à moitié cramée (ah oui tient j’avais pas vu) avec mon voisin super rassurant (oui alors s’il revient… NE SORTEZ PAS !!!! Je suis là ce we, je me débrouillerai). Hé mais hé attend mec comment ça ne sort pas, je vais rester chez moi tout le we c’est ça ?? Et les semaines aussi ? Je pourrai plus jamais sortir ???

Bon du coup j’ai pris ça avec philosophie, de toute façon kesse tu veux faire… Et j’ai fait ma vie normale (drogues sexe alcool yeaaaah ! Non en fait impots, factures tawa que le soir).

Et le we… mais le we… mon dieu mon dieu… Donc si tu veux c’est super flippant quand t’es pépère sur ton canapé à faire le flan à regarder une série de merde et que ton voisin frappe pour te dire « IL EST LAAAA NE SORTEZ PAS !!!! » et que 3 minutes plus tard, t’entends un gros bruit, genre un gros BOUM ! sur le palier et que tu vois rien dans ce putain de judas qui porte mal son nom !!!
Tu vois Rec ? Le premier ? Ben pareil. Je m’attendais presque à voir la petite fille devant mon salon. Je me balladais avec un couteau le flip total. Un cauchemar mec, un cauchemar !!!

Tout ça pour que 3 jours plus tard j’apprenne que le mec s’est attaqué aux pompiers venus lui filer un coup de main (la décompensation mon ami, la décompensation) avec une bouteille et une bate de base ball en leur disant tout le bien qu’il pensait de leurs mères et tout ce qu’il leurs faisait dans une intimité que je n’oserai partager… Et qu’il a naturellement fini en hp (note informative : si tu fais des trucs dégueu avec la mère d’un pompier, n’en parle jamais).

Bref, depuis j’ai peur et j’ose plus sortir. La vie pue.

Non en fait c’est pas vrai. Là, telle que tu me vois (pas), je m’apprêtes à aller passer mes vacances dans le pire lieu de beauferie du monde. J’ai d’ailleurs prévu un sac banane, des tatanes avec des chaussettes hautes et un bob ricard pour l’occase (sisi). Attention, St Tropez, j’arrive !!!

La vie pue. Avec des beaufs. Ca pue mais on va rire. On va rire.