Archive pour mars 2010

Les tox

Jeudi 25 mars 2010

En ce moment j’ai un taf que je kiffe à mort. Je bosse avec des sdf accompagnés de leurs chiens dans un lieu de stabilisation (bah oué, après 30 ans de rue pas facile de se poser). Alors bien sûr, par soucis d’anonymat et de respect des personnes avec lesquelles je bosse, nous appellerons mon petit sdf Punkach le punk à chien. Comme ça on est ni dans le cliché ni dans la caricature tout le monde s’y retrouve la vie est géniale.

Alors c’est compliqué de bosser avec Punkach, il est pas facile à saisir Punkach. Y a pas de profil type, à l’heure actuelle je vois que 2 points communs (bon mis à part les traditionnels vie de merde parcours de merde qui de toute façon se retrouvent partout), ce sont les chiens et la tox. Ils ont tous des clébards et ils sont tous bien cramés par la came. Et moi la came j’y connais que dalle, faut être réaliste à part mon petit pétard et 2 lignes de coke y a 10 ans je suis une tox de merde. Genre à grinobeul y a un psy, que nous appellerons docteur x (pas par soucis d’anonymat, juste pour pas lui faire de pub à ce con) qui aligne les ordonnances, une consultation c’est trois minutes et c’est génial tu peux même prendre pour les potes !!! 12 ans que j’habite ici et je le savais même pas, moi j’vous l’dis, chuis une tox de merde. Bref, donc docteur x fournit tous mes petits punks en traitements de substitution mais que ça sert à rien sauf à les fournir puisqu’il n’y a pas de suivi.
Chuis pas sure d’être claire…

Pas grave. L’autre fois je discutais avec une pro qui touche sa bille grave en tox et qui me disait que c’est pas grave si docteur x il existe tant que les gonzes qui vont le voir ont conscience du fait qu’ils se soignent pas, mais qu’ils se fournissent.
Et pas longtemps après avec une pote on décide d’aller se bourrer la gueule dans un bar. Ambiance on va se torcher comme il faut. Et à un moment je vois rentrer 2 mecs, comportement des types un peu pété, et je sais pas pourquoi (probablement le métier qui rentre) le premier truc que je me suis dit c’est putain ça pue la tox.
Et avec ma pote, comme on est toutes les deux dans le social, ça a fait aimant direct, les mecs ils sont venus se coller à nous genre l’aura du social plane au dessus de nos têtes tous les caves du quartier vont être pour nous. Comme c’était un vendredi, que j’étais pas au taf et que j’avais pas envie de me faire chier je décide de leur rentrer dans le lard cash. Donc les mecs commencent à nous parler et je me retourne, je regarde un des gars et juis dis « tu vas voir docteur x non ? ». Donc là le mec il blêmit, j’ai l’impression d’avoir un gamin de 5 ans pris la main dans le sac à bonbons, et il me dit tout penaud « ouais je me soigne t’as vu ». Alors là je le regarde et lancée dans ma logique du fait que docteur x est un dealer et pas un soignant juis dis « ben non ! tu vas voir docteur x tu te soignes pas tu te fournis juste ». Là le mec blêmit encore plus (je pense que là si je voulais je pouvais l’envoyer au piquet), ma pote commence à sérieusement se marrer et le type me dit que « ouaiiiiiiiiiiis c’est vraiiiiiiiiiiii je prends du suuuuuuuuuuub parce que j’arrive pas à arrêter la coke ». Alors pour information le subutex est un traitement de substitution aux opiacés, principalement l’héroïne. Donc chuis pas sure que ça soit le meilleur truc pour arrêter la coke mais bon… Bref (je dis beaucoup bref non ?), le mec il cherche un peu à savoir comment je connais docteur x, je pense qu’à un moment donné il a cru qu’on était pote, voire qu’il avait une ouverture puisqu’il s’approche de moi et me met la main sur la hanche. Donc là, mon sang fait un peu qu’un tour quoi (proxémie toussa pas touche HAAAAAAAAAA !) et le mec je lui ai moisi la gueule bien comme il faut. Mais je vais pas faire style je me la pète je crains rien, c’est le patron qui les a sorti…

En fait tout ça pour dire que j’ai pas conclusion à ce post. La tox, c’est compliqué… Et là avouez le, c’est quand même la conclusion la plus pourrie que j’ai pu faire en 5 ans. Je suis assez fière de moi. Ou pas.