Archive pour juin 2009

Le type qui tombe super bien

Vendredi 19 juin 2009

En ce moment, à la fois ça va trop bien, il fait beau, j’ai le vagina powa, cette put*** de formation prend enfin fin, les oiseaux chantent je suis blindée.

Et à la fois ça va pas du tout. Non mais j’veux dire quoi putain j’ai mes oraux dans 12 jours putain ! 12 jours !!!! 3 ans qui se concrétisent ! HAAAAAAAAAAA !!! Et en même temps faut aller bosser, pour de vrai, fini les excuses « ha mais moi je suis que la stagiaire » pour faciliter la fuite. Finito !
Et mardi j’ai un entretien pour cet été. Avec mes petits rémis sans famille en plus ! Et là aussi c’est l’angoisse. Comment va être le groupe ? Tendance rémis sans famille de moins de 7 ans ou de plus de 17 ? Non parce que à la limite, passer l’été à raconter des histoires avant d’aller au lit je peux l’envisager, autant tout un été à entendre « wesh vasy fils de pute » ça pourrait m’emmerder royalement.
Bon en gros à la fois c’est la patate et à la fois c’est HAAAAAAAAAAAA JE VEUX CREVER !!!!! Normal quoi…

Et l’autre fois, j’allais à la gare acheter un billet de train, et devant la gare est arrivé le type qui tombe bien. En gros à la gare il y a beaucoup de clodos. Le clodo de mon dernier stage, les types qui connaissent le circuit. Le lieu de rassemblement c’est la gare, c’est là qu’on glane le plus d’infos quand on est clodo (où bouffer, dormir, se laver, trouver une as). et c’est là aussi que Clodo fait son petit biz.
Et le petit biz traditionnel, que dis je, culturel ! devant la gare c’est les vendeurs de cartes. Les vendeurs de cartes je les ai vu faire du coup en stage. Je les ai vu avant d’aller les vendre, quand ils les préparent (2 collages sur un carton) et où ils vont claquer leur fric quand ils en ont assez. A monoprix. Avec de la bière. Une d’achetée, 15 de piquées !

Et donc j’arrive à la gare dans mon état à la fois youhouuuu ! et HAAAAAAAAAAA ! et j’entends la phrase magique « salut mamzelle, vous avez un problème avec les jeunes de banlieue ? ». Et ça m’a redonné le sourire. Le mec qui tombe bien. Celui qui ne se doute absolument pas que je sais. D’où il vient, comment il a préparé ses petites cartounettes et où il va aller une fois qu’il aura suffisamment ramassé. Et c’est le mec qui tombe bien parce que j’ai décidé de le prendre pour un con. Parce que j’aime ça, prendre les gens pour des cons.

Alors la conversation qui s’ensuivit fut jouissive. Je pense qu’il faut être éduc catégorie jetée pour l’apprécier en plus, mais c’était du bonheur à vivre :
-non j’ai rien contre les jeunes de banlieue
-cool, alors voilà on vend des cartes postales pour permettre à des jeunes de la banlieue parisienne de venir en vacances cet été en station.
- ha ouais ? mais c’est vachement bien ça pour eux sympa l’initiative. Vous allez où ?
- Aux 2 alpes. Alors les cart…
-C’est vraiment bien comme initiative je trouve. Super ! Mais du coup je comprends pas ? Vous êtes de la banlieue parisienne ? Ils sont là aussi les gamins ? Ils sont combien ? Il est déjà prévu l’encadrement ?

Bon, on est d’accord, je lui tends une méga perche là quand même ! Je lui dis presque que puisqu’il se fout de ma gueule je me fous de la sienne non ? Hé ben le con il se démonte pas, il continue quand même.

-Non mais là on est juste venu visiter, voir le truc toussa. Non parce que vous savez mamzelle c’est pas parce que c’est des jeunes de la banlieue qu’y faut les mettre dans des truc pourris t’as vu.
-Vous êtes venus de paris direction les 2 alpes avant de finir à la gare de grenoble à vendre des cartes parce que vous avez pas bouclé votre budget ?

Et là… La révélation !

-Allez vasy t’es éduc ?
- Le 13 juillet si tout va bien.

Donc là forcément il se casse. Et je peux pas m’empêcher le petit « NON MAIS SERIEUX TU VEUX PAS M’EN DIRE PLUS ? JE TROUVE CA TROP SYMPA COMME INITIATIVE ! »

Merci à toi, type qui tombe bien. Je sais pas qui t’es, mais tu m’as bien fait marrer !