Archive pour décembre 2007

Mon agenda tout moche

Dimanche 16 décembre 2007

Arrive la super période géniale super top que j’adore… Noyel. Et pourquoi j’adore Noyel ? Parce qu’on nous offre des cadeaux. Et là j’ai eu mon premier cadeau.

Alors en fait bon c’est pas un cadeau de noyel, c’est un cadeau de circonstance. Oui, je prends ça comme un cadeau de noyel alors que c’est parce que c’est un agenda et que ma coupine domi elle voulait m’offrir un agenda. Mais pas pour noyel, parce que c’est une nouvelle année civile qui démarre. Elle s’en fout de noyel domi.
Donc un jour je rentre chez moi et j’ai un message de ma coupine domi sur mon répondeur, elle avait vu des agendas super jolis en ville et elle voulait savoir si ça me disait qu’elle m’en achète un parce qu’ils sont tellement jolis qu’elle voulait en offrir. Donc vi domi vasy achète moi un agenda trop joli. J’aime les cadeaux.
Et en acceptant je savais déjà plein de choses. Je savais déjà que domi elle garderait le ticket parce que « si t’aimes pas tu pourras aller le changer ». Parce que domi elle s’en fout qu’on aime ses cadeaux ou pas. Si on veut changer on change (du coup ça évite le cruel dilemme du « putain juis dit que son cadeau est trop laid ou je souris connement en disant merci fallait pas… non non vraiment fallait pas…? »). Elle est cool domi. Je savais aussi que je le trouverai trop laid son cadeau. Parce qu’on est très différente tout simplement, et qu’on a pas les mêmes goûts. Mais je savais surtout que j’irai pas le changer. Parce que j’aime bien cette idée d’avoir un objet qui ne me ressemble pas mais qui lui ressemble grave à elle.

Et ça y est, hier elle m’a offert mon agenda 2008 !!! Et je m’étais pas trompée !! Déjà elle avait bien gardé le ticket. Et puis surtout… mais comme il est moche !!! On dirait un coran, j’vous jure je vais me prendre une fatwa dans la gueule avant le mois de juin c’est obligé !! Mais je vais le garder, parce qu’effectivement il lui ressemble trop. C’est paradoxal ça d’ailleurs parce que quand je lui ai dit que je savais que je trouverai son cadeau tout moche mais que je m’attendais pas à ce qu’elle m’offre le Coran 2008 elle m’a regardée en me disant « ha bon tu trouves que ça ressemble à un coran toi ? ha ouais !!! ». C’est pas le côté religieux, c’est le côté décalé qui lui ressemble.

Je n’ai aucune idée de comment finir ce post… C’est embêtant. Je cherche un truc combo vie de merde agenda fatwa en été toussa et je trouve pas. Donc ben hop détour par l’annihilation de la contrainte, je finis comme une merde et je vous emmerde !

La te-boi

Mercredi 12 décembre 2007

Un soir il y a peu une amie m’appelle parce que « bon did on va boire l’apéro vendredi soir ? ». Je me renseigne sur qui il y aura puisqu’étant quand même en presque fin de ma grosse période de brouillard, je voulais bien voir du monde, mais pas trop non plus faut pas déconner hein. Donc ma copine me rassure t’inquiète pas on sera peu on va boire du pinard et bouffer du saucisson dans un troquet, ça va être pépère.
Bon allez, chuis une guedine dans ma tête je me laisse tenter.

Là c’est la première erreur.

Sur place, je retrouve donc ma coupine qui me dit que « au fait y a peut être une autre meuf et une copine à elle qui vont arriver ». Bon j’en connais une sur les deux, elle est cool, elle me fera pas chier parce que je suis pas coiffée ou vulgaire quand je parle. Bon on attaque pépère, je remets un pied dans la civilisation (ha boon ? y a eu des émeutes en banlieue ??? c’est pas vrai… mais non je suis pas à la ramasse), on boit un petit rouge qui tache fort sympathique en mangeant quelques victuailles non moins sympathiques elles aussi.
Arrivent les deux autres filles, on boit un petit coup en plus, j’accroche bien avec la gonzesse que je connaissais pas un bon moment quoi.
En sortant, déjà un peu bourrées, elles me tâtent pour que j’aille boire une tagada avec elles. Et je dis oui.

Deuxième erreur.

Après plusieurs verres pleins de friandises (mmmmh miam la tagada raaaaaa fort la vodka !!! tient d’ailleurs est-ce que c’était vraiment de la vodka… Haaan question existentielle), nous sommes donc, soyons honnête et précis, complètement bourrées. Et là mes trois greluches elles me tâtent pour qu’on aille en te-boi…
Et là je ne dis pas non.

Troisième erreur.

Je ne dis pas non, je dis « haaa ouais je mettrai les pieds dans une boite quand j’aurai touché vos nichons !!! Vous en avez toutes les trois plus que moi c’est de la merde ! Je veux les peloter bordel de merde !!!! ». Alors quand même, je tiens à préciser, c’est effectivement un truc qu’il m’arrive de sortir, mais pas tous les jours non plus, et pas n’importe où (chuis pas comme ça moi). Sauf quand je suis bourrée. Et ces connes, elles disent jamais oui à un truc pareil, jamais ! Sauf quand elles sont bourrées !!!!

Donc je me retrouve en boite. Moi. Trop tôt en plus. On est arrivées y avait trois pelés et une vieille chaudasse avec une jupe motifs panthère… Qui faisaient du karaoké en plus. Imaginez la tension nerveuse que j’ai ressenti à ce moment là quoi. Imaginez le craquage nerveux quand je les ai entendu massacrer les red hot chili peppers… J’en ai ri aux larmes. Mais le mec de la vieille chaudasse il était pas très content que je me foute d’elle comme ça.
Du coup on a changé de salle on est passé en dessous une salle un peu plus… humaine avec un live de noir désir et… une barre de lap dance. Je pense que moins d’une demi heure après je m’étais barrée. Pourtant c’est sympa les barres de lap dance…

Bon les trois fonctionnaires là ! J’vous préviens, la prochaine fois que vous voulez me trainer en te-boi, c’est double ration de pelotage et la te-boi APRES le karaoké… APRES ok ?
Nan parce que là c’était trop de la merde. Chuis une petite nature moi.

Mes docs

Mercredi 5 décembre 2007

La semaine dernière… ou il y a deux semaines… ou quelque part par là je suis allée chez le médecin. Je ne sais plus pourquoi exactement mais je sais que je suis allée chez le médecin. Et moi j’aime bien mon médecin, il est cool gentil fun toussa (et puis surtout il m’a mis 6 mois à l’arret y a 2 ans, je le bénis ce mec) bon bref je vais chez le médecin.
Je me rappelle qu’à un moment donné je lui expliquais le pourquoi du comment du truc machin bidule en ce moment le taf ça me prend la gueule, la formation ça me prend la gueule, mes potes me prennent la gueule mais que bon voilà hein pas de soucis je suis juste une grosse névrosée. Et là il me demande si j’aime bien… la masturbation cérébrale. HAAAAAAAAAA MAIS T’ES MALADE ?????? Je suis névrosée gars !!! J’adore la pignole intellectuelle ! Je ne vis que pour la pignole intellectuelle !!! Et là il me demande si… au moins j’arrive à l’orgasme. HAAAAAAAA MAIS T’ES MALADE ???? Attends… toujours… Et donc je lui explique que c’est bien, comme ça pignole, orgasme, hop TF1 ça passe tout seul.
Et là il rigole et il me dit did, surtout garde ta fraîcheur et ta spontanéité, c’est ce qui te rend si particulière… (c’est beau hein).
Voilà voilà… bon ok des fois il est space mon médecin…

Le lendemain, étant dans une très forte période de somatisation, je me lève bloquée. Impossible de tourner la tête. J’appelle donc mon kiné en urgence genre pitié c’est la fin du monde AAAAAAAAAAAA l’aide pitiééééé… Et il me prend en urgence dans la matinée. J’arrive, ou plutôt je m’y traîne lamentablement, je me mets sur la table et il commence les manipulations osthéo. Ouais, vous savez celles où on se retrouve toujours dans des positions pas possible où on te demande toujours d’être détendu. Alors que c’est humainement pas possible d’être détendu quand t’es à moitié bloqué, avec les bras loiiiins derrière en bombant le torse et un type qui te renverse la tête en arrière dans tous les sens pour que ça craque bien. Soyons réaliste. Pas possible là. Et là je réalise un truc, je réalise que putain, en fait ça doit être comme ça que je dois avoir les plus gros seins dont je suis capable, avec le torse bien bombé et tout et que c’est quand même con que je puisse pas baisser la tête pour voir ça. Et je sais pas comment il se rend compte que j’ai une illumination et me demande laquelle. Alors juis explique. Et là il rigole, il me sort un truc un peu pareil spontanéité fraîcheur et il me fait un bisou sur la joue.
Voilà voilà… Ok c’est pas grave hein.

Aujourd’hui je fais trois constats autour de ça.
1- un jour (oui, un jour) je me demanderai ce qui se joue autour du sein parce que là quand même hein…
2- mon médecin et mon kiné ne doivent voir passer que des vieilles aigries toutes fripées toute la journée
3- même en sachant ça, je suis quand même fort soulagée de ne pas avoir rendez-vous chez mon gynéco dans l’immédiat…

MSN

Mardi 4 décembre 2007

J’ai pris une grande décision concernant ma vie. D’ailleurs pour fêter ça, comme je suis une guedine avec une vraie vie de ouf j’en fais une nouvelle catégorie (ouais ouais hop hop tac tac chuis comme ça moi).

La contrainte, ça me fait chier. Comme tout le monde. Mais je crois que moi particulièrement, enfin en tout cas en ce moment. C’est bon ça va j’ai suffisamment de trucs pour me faire chier la vie alors je suis sure que certaines contraintes peuvent être annihilées. Voire niées. Mais là l’effet n’est plus le même.
Bon bref j’ai décidé de trier mes contacts msn. Non parce que c’était le bordel hein. Je vous explique. En fait je me retrouvais avec des trucs où… comment classer ? Moi j’ai une catégorie « amiiiiis » pour y mettre mes amis. Une catégorie « cara » pour y mettre les quelques contacts trouvés sur le net (si ma mère lisait ça ça lui ferait peur, elle se dirait ho mon dieu ma fille un jour elle va finir poignardée dans une poubelle et je lui dirai alors meuh non mum t’inquiète j’ai l’instinct infaillible). J’ai une catégorie Mouton rebelle, pour mes moutons rebelles. Et puis y a la fameuse catégorie autres contacts aussi. Et puis d’autres, chais plus lesquelles, genre boulot, famille.
Et là cruel dilemme. Parce que oui, les moutons sont ils mes amis ? Mes amis peuvent ils être des gens du boulot ? Ma cousine peut elle être un autre contact ? Que de questions. Jamais de réponses. Une contrainte contraignante et surtout une contrainte inutile.

J’ai donc décidé de réorganiser ça de manière pragmatique. Hop direction l’essentiel… l’annihilation de la contrainte. Du coup j’ai fait 2 catégories, les bites et les vagins. Au début je voulais mettre les bites et les nichons, et puis de suite hop question existentielle, que faire de mes copines sans nichons ? Dois-je les supprimer de ma vie ? Et de mes potes qui en ont ? Dois-je les mettre dans les deux catégories ? RAAAAAA nooooon !!! Questions existentielles contraintes vie de merde. Bites vagins. Au moins, vu que j’ai pas de pote herma ça me pose pas de problème.

Et ça permet de faire des comparatifs très intéressants. Déjà j’ai beaucoup plus de bites que de vagins. Mais du coup vu la fixette que je fais sur les nichons si j’avais mis nichons est-ce que j’aurai fait mon maximum pour me rajouter des contacts nichonnés ? RAAAA encore une question existentielle primordiale et pas de réponse !!! Donc une contrainte !!! Donc une vie de merde. Comme quoi on en revient toujours à la même chose.

Le sms

Lundi 3 décembre 2007

Des fois, y a des trucs qui vous poursuivent, vous savez pas vraiment pourquoi. Le seul truc que ça soulève chez vous c’est haaaan la putain de ta mère l’acharnement quoi… Le sort s’acharne. La vie qui te fait la race tous les jours.

L’autre fois j’ai reçu un sms : Pour aider les enfants victimes de maltraitance vous pouvez donner 3€ à la voix l’enfant en appelant le 8649. T’imagines un peu ? Ton portable, il bippe, tu te dis connement chouette des amis. Et tu regardes et là que dalle, de la pub. Pire ! De la charité !!! Et cette salope, faut qu’elle me rappelle le boulot !

Fuck you les enfants battus. Mais fuck you !!!