Archive pour janvier 2007

La Honte !!!

Mercredi 31 janvier 2007

Aujourd’hui je suis insurgée ! Aujourd’hui je prends les armes ! Aujourd’hui mes amis je pleure de voir ce que devient mon pays.

Non j’déconne. Aujourd’hui mes amis je pleure sur ce que j’ai vu de mes yeux vu sur internet. Voici donc l’objet du litige. Avouez que j’ai pas de bol quand même… Mattez l’adresse !!! Pourquoi moi ? Pourquoi un skyblog ?

En plus sérieux je dis ça comme ça hein, mais alors le portrait là… je me reconnais pas du tout dedans (10% méchante, je me sens insultée) et puis la photo enfin merde chais pas quoi c’est une gentille meuf de skyblog qui met des photos de licorne et de ses copines. Mais pas avec cette adresse là bordel… Ni ce surnom… Je sais que ce que je vais dire c’est l’évidence mais là les skyblogs c’est vraiment trop de la merde…

(Merci quand même à mon soeurot pour le lien).

Le serrurier fou

Mardi 23 janvier 2007

La semaine dernière j’ai fait appel à mon agence de location parce que genre 1 fois sur 2 quand je voulais rentrer chez moi je pouvais pas parce que la clé tournait dans le vide. Et c’est ballot. Donc la nana me dit pas de soucis le serrurier va passer vous changer tout ça, rendez vous est pris pour hier soir 17h30. Joie bonheur.

Donc hier soir 17h30 (heure fatidique) c’est absolument pas fébrile que j’attends mon sauveur, et à l’heure dite il sonne (putain il est à l’heure en plus). Donc le gars (quarataine, plutot banal) je lui explique pourquoi ma serrure c’est de la merde aidez-moi je veux pouvoir rentrer chez moi quand je veux pitié. Et là boulette, je lui propose à boire. Donc on ne propose pas à boire au gens qui travaillent. Sauf s’il fait 45°. Et encore.
Donc je lui propose à boire et j’enchaine sur un double combo de connerie, je lui souris. Et comme j’ai fait du théâtre et que je suis douée…

Oui je suis super lourde avec ça et je vous emmerde.

Donc comme j’ai fait du théâtre et que je suis douée c’est un sourire chaleureux. Ne me demandez pas pourquoi j’ai fait ça j’en sais rien, le mec il bosse je lui souris chuis sympa je sais pas !!! Donc là c’est le début des emmerdes. Le mec me demande « vous souriez toujours comme ça ? » (ben je sais pas écoute tu viens changer ma serrure je vais pas te traiter de connard…). Donc je lui explique que même dans l’éventualité où j’ai passé une journée de merde c’est pas de sa faute à lui et que pour me défouler je vous ai vous (je sais pas pourquoi je suis lourde comme ça aujourd’hui…). Donc bon je retourne à faire semblant de faire un truc genre tiens je vais imprimer des photos fumer une clope et mettre i-télé pour faire croire que la mort de l’abbé pierre me retourne enfin bref sisi j’ai une vie trop géniale avec trop de trucs à faire d’abord. Là dessus mes talents de comédienne me permettent de prendre un air ultra absorbé par ce que je fais (oui je sais… c’est pénible, mais ne vous en faites pas, quand ça m’amusera plus je le ferai plus, suffit d’être patient).

Donc le gars il finit son truc, bon ok c’est bon il va se barrer. Ben non, il se met devant moi et me fait « je peux vous faire un bisou ? ». Donc là dans ma tête ça se joue en plusieurs temps, le premier étant gnieuuuu ? Que passer ? Je pas comprendre. Le deuxième temps c’est un léger coup de flip puisque le mec s’avance vers moi et franchit la limite proxémique nécessaire à ma survie psychique. En gros le mec il s’approche un peu trop prés de ma gueule ce qui entraine comme réaction un gros NOOOON. Mais je reste polie, je ne le traite pas de gros con ni rien, juste non (je progresse tous les jours). Là le gars il comprend bien que plus prés ça pourrait s’avérer dangereux pour sa gueule si je m’énerve. Est ce qu’il se barre pour autant ? Bien sur… que non. Il me fait le discours chuis sympa honnête je vais l’amadouer comme ça. C’est donc médusée que je l’écoute me sortir son lot de conneries. En gros « Mais vous savez moi madame je suis quelqu’un de très franc, ça plait ou ça plait pas mais moi je suis franc. Vous êtes charmante, vous me plaisez je vous le dis. Est ce que j’ai envie de faire l’amour avec vous ? Bien sur que oui. Est ce que je vais vous le demander ? Bien sur que non. » Piapiapia. Là je me dis que j’arriverai jamais à le faire partir de chez moi. Du coup pendant quelques minutes j’attends ce que j’appelle soit le coup de fil de merde putarace de bordel fait chier, soit pour ce cas là le coup de fil providentiel. Je m’explique. Les gens ils savent pas m’appeller normalement. C’est TOUJOURS TOUJOURS quand je suis sous ma douche que mes potes se demandent comment je vais. J’ai espéré hier soir que pour une fois non… mais non. Je n’ai pas pu faire « allo ouais quitte pas y a le serrurier qui s’en va je te reprends de suite », non. Alors je me disais peut être qu’on va vouloir me vendre une fenêtre ou une maison, comme ça j’aurai pu faire « ouais allo quittez pas je raccompagne quelqu’un… Non je suis locataire et étudiante et j’ai choppé la syphillis ». Mais là non plus… Rien…

Du coup comme ça a fini par me gonfler, surtout le moment ou il m’a dit « Il faut toujours fermer sa porte à clé, je vous donne un exemple. Le soir vous allez jogger (prononcez yogger) vous rentrez chez vous vous passez sous la douche normal et comme vous habitez seule vous sortez de la douche toute nue. Ben si je suis quelqu’un de pas sympa je rentre sans que vous vous en rendiez compte et je vous attends là hein ». Bon ok ça suffit barre toi, ouais file moi un briquet publicitaire si tu veux que je fasse JAMAIS appel à toi si j’ai un problème !!!
Mais je l’ai écouté quand même… depuis hier soir, je suis barricadée à double tour.

Putain les serruriers c’est trop de la merde des fois.

semaine de rêve vs… semaine normale

Lundi 15 janvier 2007

La semaine dernière mon centre de formation m’a conviée à un atelier. Toute la semaine. 35 heures de… théâââââtre. Alors je l’avais choisi hein, j’aurai pu faire l’atelier raquettes, voire même celui photos, mais moi non j’ai dit je suis une actrice née je vais aller faire du théââââtre… Bon ok non, c’est juste que je suis super forte pour faire ma maligne derrière mon écran (toi t’es moche, toi t’es con mouahahaha bande de naze je vous méprise) ou en face de mes potes que je sais que pas taper, alors qu’en vrai je suis une vraie flipette et que dés que je dois ouvrir ma bouche devant des gens avec qui je bosse c’est la croix et la banière je bafouille chuis toute rouge bref une merde quoi (putain je commence à parler de moi ça va pas du tout ça). Donc je me suis dit que le théââââtre ça pouvait pas me faire de mal.
Bien évidemment la veille j’étais dans un état minable : mal au bide, d’une humeur de clébard avec une furieuse envie d’aller me jeter sous un tram parce que l’idée d’aller mimer le flan pendant 5 jours ne m’enchantait guère et qu’en plus de ça je ne savais absolument pas comment serait composé mon groupe et que « putain de merde si ça se trouve je vais me retrouver qu’avec des cons qui vont vouloir jouer phèdre ou le cid JE VEUX CREVEEEEEEEEEEEEEEEEEEER RAAAAAAAAAAA (non, c’est faux, je ne suis pas quelqu’un d’angoissé).
Bon au final c’était génial… I did it !!!! (la première fois que j’ai sorti cette phrase en angleterre on m’a dit houla fait gaffe it’s a sexual meaning, mais ceci n’a rien à voir avec cela). Enfin bref oui je me suis éclatée pendant une semaine, le groupe était terrible, et maintenant je peux dire « trois petites truites crues trois petites truites cuites » en colère amoureuse sceptique timide amusée nianianiania. La reine des truites. Et en plus de ça, je fais super bien le flan.

Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin (on pourrait même dire comme la vie c’est de la merde si on était fou), aujourd’hui c’était la reprise en stage avec mes ouinouins. Et ce matin j’arrive, je dis bonjour et… tient elle est ou ouinouine ? « Ha tu savais pas, elle a fait une crise cardiaque la semaine dernière elle est morte ».
Pfffffff.
Et les ouinouins ils ont pris ça comment ? « Ben ils savent pas on va leur annoncer ça ce matin ».
Re pffffffff.
Alors mes ouinouins ils conceptualisent quand même pas beaucoup de choses, ils sont vraiment très limités. Sauf sur la mort (bizaremment). Donc je vous laisse imaginer la journée de merde. « Bon les gars ouinouine elle est morte… Oui ouinouin comme ta mère… et oui ouinouin comme toi aussi un jour… » Donc chacun sa façon d’exprimer sa douleur. On a eu beaucoup de pleurs, on a eu quelques « moi ce we je suis allé faire des courses a carrefour » (haaaaaa, la fuite, c’est beau, on dirait moi). Y en a même un, j’ai cru que la machine à café (pas la cafetière, la machine à café) passait par la fenêtre…

Le retour à la réalité, c’est comme la vie, de la merde. Et pour ma ouinouine… ben… bye bye ma bichette.

Votre horocope 2007

Lundi 8 janvier 2007

Naash COSMOS
Dons de naissance incontestables. Médium internationnal qui stupéfie le monde. Consulte aux heures des repas.

Professeur Did MOVE
Rend la vie aux morts. Plus grand médium internationnal de la région. Consulte par MSN.

Vous présentent votre horoscope 2007 général personnalisé lu dans les feuilles de bananes magiques et certifié par les boules.

BELIER (comme Arnaud Klarsfeld, Augusto Pinochet, K-Maro)

  • TRAVAIL : En 2007 votre employeur princpal (les Assedics) ne vous fera toujours pas de cadeaux.
  • ARGENT : Cette année vous vous extasierez toujours devant un billet de 50€.
  • COEUR : Pas de changements prévus pour cette année, vous prendrez toujours votre femme pour votre mère.
  • SANTE : Vous ferez un ulcère au printemps.
  • TAUREAU (comme Gandhi, Mozart, Einstein, Pierre et Marie Curie, Zidane, Dieu, Robin des bois)

  • TRAVAIL : Votre nouveau boss se demande encore comment la boite a pu tourner sans vous.
  • ARGENT : Votre banquier vous invite à diner 2 fois par semaine.
  • COEUR : En 2007, il sera subtil, il sera beau, il sera intelligent, il sera chirurgien. Et il sera à toi.
  • SANTE : En 2007, le mois de mai ne vous fait pas peur.
  • GEMEAUX (comme Sandra Lou, Charlton Heston, les Guetta)

  • TRAVAIL : En 2007, les gens ne sauront toujours pas à quoi sert votre travail, et vos explications seront vaines.
  • ARGENT : Arrétez de convertir en francs, de toute façon c’est trop cher.
  • COEUR : En 2007, la rencontre avec les beau-parents va beaucoup vous remettre en question…
  • SANTE : VOus arrétez de fumer. De toute façon vous ne savez plus où vous pouvez en griller une.
  • CANCER (comme Charles Manson, Ted Bundy, Emile Louis, Francis Haulme, Pascal Sevran)

  • TRAVAIL : Vous perdez toute votre énergie à faire fonctionner ce putain de fax.
  • ARGENT : « Opération Refusée par votre Banque » sera la phrase la plus entendue de 2007.
  • COEUR : Célibataires, il serait préférable de trouver des aspects positifs au célibat.
  • SANTE : En avril 2007, vous aurez mal au cul.
  • LION (comme Patrick Swayze, P.Diddy, Vlad l’empaleur Poutine)

  • TRAVAIL : En 2007 vous aurez beaucoup de merdes informatiques, et vous croirez encore pouvoir vous en sortir seul.
  • ARGENT : Votre tirelire à centimes ne vous servira toujours à rien.
  • COEUR : En 2007, Histoires Naturelles sera votre principal compagnon de nuit.
  • SANTE : Le cancer ne se guérit toujours pas facilement. Mettez vos affaires à jour.
  • VIERGE (comme M. Pokora, Julien Courbet, Footix)

  • TRAVAIL : En 2007 rien ne change, on vous demande toujours de remplir un dossier en urgences le vendredi soir.
  • ARGENT : Vous serez arnaqué par Cofidis.
  • COEUR : Il faut vous resaisir. Vous vous êtes surpris à pleurer devant Ghost. Réagissez !
  • SANTE : Des nausées vous pourriront le mois d’avril.
  • BALANCE (comme Patrick Devedjian, Priscilla, Tom Cruise)

  • TRAVAIL : En 2007, vous ferez l’objet d’un nouveau contrat inventé par le gouvernement.
  • ARGENT : Votre banquier continue à vous appeller régulièrement, mais pas pour prendre de vos nouvelles.
  • COEUR : Cette année, vous appellerez Naach Cosmos et le professeur Mové : si ton mari ou ta femme t’a quitté(e) tu viens ici et il ou elle courra derrière toi o-bli-ga-toi-re-ment. Pour tout renseignement, appelle le 047858125.
  • SANTE : En 2007 vous vous ferez péter un genou par un CRS lors d’une émeute vers le milieu de l’année.
  • SCORPION (comme Gandhi, Mozart, Einstein, Pierre et Marie Curie, Zidane, Dieu, Robin des bois)

  • TRAVAIL : On vous déroule le tapis rouge. Les gens se bousculent. On bosse pour vous.
  • ARGENT : En 2007, dépenser sans compter sera votre devise sous le soleil des Bahamas.
  • COEUR : Cette année vous rencontrerez l’homme parfait. Et il ne pourra plus se passer de vous.
  • SANTE : La dépression ne vous atteindra pas en 2007.
  • SAGITTAIRE (comme Steevy, Arielle Dombasle)

  • TRAVAIL : Etudiants, fonctionnaires, cégétistes vous ferez une grève en 2007.
  • ARGENT : Vous soupçonnerez toujours les distributeurs de billets d’avoir une conscience propre et un seul but : vous pourrir la vie.
  • COEUR : En 2007, vous vous demanderez si vous n’avez pas fait une connerie en faisant un enfant.
  • SANTE : Le sport est un faux ami.
  • CAPRICORNE (comme Alain Gillot-Pétré, Beyonce, MAM)

  • TRAVAIL : En 2007, vous vous battrez pour avoir vos RTT.
  • ARGENT : Vous mettrez vainement tous vos espoirs dans l’euromillion.
  • COEUR : Cette année vous découvrirez que se marrier n’a jamais été une solution pour sauver un couple.
  • SANTE : En avril, profitez du beau temps pour aller courrir dans votre circonscription.
  • VERSEAU (comme Samy Nacéri, Scritch de Sauvés par le Gong, Laurent Gerrat)

  • TRAVAIL : En 2007, vos collègues n’ont toujours pas compris que votre travail ne se résumait pas à faire le café.
  • ARGENT : Vous vous rapprocherez d’Emmaüs, mais pas comme bénévole.
  • COEUR : Toujours puceau.
  • SANTE : La crise cardiaque guette. Surtout au mois d’avril.
  • POISSONS (comme Bataille et Fontaine, Roselyne Bachelot, Monsieur Spock)

  • TRAVAIL : En 2007 vous découvrirez que le dimanche est un jour de travail comme les autres.
  • ARGENT : Vous ne toucherez toujours pas suffisament pour être imposable.
  • COEUR : Soleil en verseau dans votre ciel amoureux pour 2007 !! qu’est-ce que ça veut dire, me direz-vous? Il est probable que vous allez en chier des ronds de chapeaux.
  • SANTE : 15000 morts en 2003. Record battu en 2007.
  • Bonne année !