Archive pour avril 2006

Et si Berlusconi avait raison ?

Mardi 25 avril 2006

Vous aurez tous remarqué que Berlusconi s’est ramassé (sauf le sauvage dans sa grotte). Vous aurez tous aussi remarqué qu’il a contesté les résultats en parlant de fraude et en disant que le vote des italiens à l’étranger était frauduleux. Bon on en attendait pas moins de lui, mais figurez-vous qu’il n’a pas tort. Le vote des italiens résidant à l’étranger est un peu limite.

Figurez-vous que dans ma famille c’est très spaghettis. Pour monsieur Le Pen je ne suis toujours pas française puisque deuxième génération d’immigrés… Enfin bref. Ma grand mère est donc italienne, tout comme mon grand père. Ma mère a du avoir la nationnalité italienne à un moment donné, ainsi que ses trois frères. Ma mère et mes oncles sont de nationnalité française aujourd’hui.

Et bien figurez-vous que pour les élections, ma grand-mère reçoit sa carte d’électeur (normal), mais également mon grand-père, ma mère et mes oncles. Donc dans le lot là, il faut savoir que mon grand-père est décédé en 1981 et un de mes oncles en 1969.
Mais je suis mauvaise langue, cette année ils ont fait un effort, mon grand père n’a pas reçu sa carte d’électeur. Apparement la connaissance de son décés est enfin arrivée au bon bureau… Allez encore quelques efforts et ça sera presque bon.
Et comment on vote ? Très simple, il suffit de mettre le bulletin dans l’enveloppe et de renvoyer tout ça à l’ambassade, sans justificatifs ni rien, qui fait suivre en Italie.

Je dirai bien que l’Italie c’est de la merde mais comme on a Sarkozy je vais plutôt fermer ma gueule.

Paques c’est de la merde

Jeudi 20 avril 2006

Hormis le fait qu’il y a les vacances de Paques qui, pour des raisons laïques, sont rebaptisées vacances de printemps, Paques c’est de la merde. Et cette année plus que les autres.

Déjà, Paques, pour un ardéchois c’est chiant parce que c’est LE week end qui sonne non pas l’arrivée des cloches… Quoique… Enfin c’est le week end qui annonce le début de la merde sur les routes. Parce qu’ils sont tous là. Les neuleus (NL hein), les allémands, les 75 et les belges ça y est ils sont là pas de doutes !!! Et ça veut dire quoi ? Ben que ça roule plus…

Mais ce week end de Paques a été étonnament plus merdique puisque j’ai décidé de me rapprocher de mes potes de lycée pour changer un peu de l’air pollué de grenoble et retourner un peu en enfance parce que l’enfance c’est beau. Finalement j’aurai du me rapprocher de mes copines de primaire à qui je cause plus depuis trop longtemps. Parce que malgré tout, au lycée, on est déjà soit. Et les gens avec qui ont avait pas d’affinités particulières à l’époque, c’est rare qu’on se mette à avoir envie de les voir sans arrêt 10 ans plus tard. C’est ainsi que samedi soir, je me suis retrouvée chez ma copine Emilie (que j’adore) avec sa copine Emilie (qu’on va appeller Emilie2, et que j’adore pas). Et bien c’était une très mauvaise idée.
Si vous voulez, les Emilies (prononcez émiliz) n’ont pas quitté l’Ardèche et ont donc des préoccupations différentes des miennes, même si je sais que j’habite pas une grosse ville. Mais là… Alors j’ai passé une partie de la soirée à écouter les problèmes de gazon d’Emilie2 parce que « tu comprends avec mon chien qui détruit tout on a été obligé de poser une cloture électrifiée hein ». Haaaa boooon ? Dis donc… Et alors combien ça coute le m2 de gazon ? Non je suis pas intéressée, j’habite dans 35 m2 en rez de chaussée c’est une question de sphère intellectuelle.

Blanc… (mais je l’ai cherché j’avoue).

Après ça je me suis payée les photos du désert parce que forcément le Club Med, c’est d’la balle. Hooo, une dune ! Hooo et là aussi une dune. Dis donc c’est joli le désert c’est plein de dunes on croirait pas comme ça. J’ai bien retenu les conseils aussi, si un jour je pars en club med dans un pays moins dévelloppé que le mien il faut absolument que je ferme les yeux sur la population alentour parce que « tu sais la pauvreté peut gacher des vacances ».

Si je vous dis que je suis rentrée chez moi tôt ça vous étonne ?

Mais c’est pas fini. Le lendemain, jour de Paaaques avec mon soeurot on est allé dans la famille. Mais comme on est super intelligent, on y est pas allé pour bouffer. Nooon mamie c’est sympa on est déjà engagé ailleurs on passera pour le café. Malin hein ? Mais c’était sans compter la perversité de ma famille qui a décidé d’attaquer l’entrée un peu avant 15h, au moment où on arrivait quoi. Super. Avec tout ce qu’il y a de détestable dans sa famille. Vous savez, le côté qu’on choisit pas. Alors c’est sympa les discussions politiques pour lesquelles personnes est d’accord et où ça finit toujours par se mettre sur la gueule. Le compagnon de la tante qui trouve suuuupeeer marrant de faire encore camion pouet pouet malgrè ses 45 ans bien tassés et la vue sur la voiture de l’oncle et la tante qui sont partis en vacances aux Etats-Unis et qui ont ramené des housses de sièges de voiture en forme de t-shirt avec écrit Las Vegas en gros dessus et la question existentielle qui en découle forcément : « quel est l’intérêt de ramener des housses de bagnoles de Las Vegas ? ». Je n’ai toujours pas de réponse.

Après ça venez pas dire que je ments. Paques, c’est de la merde.

aidez-moi à gagner 150€

Dimanche 9 avril 2006

Aujourd’hui j’ai vu que sur mon pain de mie il faisait gagner 150€ d’essence si tu répondais à deux malheureuses questions. Là je dis hiiiiiiiiii mais c’est génial on a jamais vu ça attends 150€, de carburant en plus ! Franchement Jacquet ils savent me parler.

Et j’ai vu les deux questions. Ben non seulement c’est un cadeau de merde, mais en plus pour l’avoir bonjour. La première question c’est « Combien d’oeufs à la coque figurent sur la totalité de l’emballage du pain Plaisir de Mie 450g ? ». Bon là encore c’est faisable, suffit de regarder. Et là deuxième question c’est « Maitre L.Indekeu, huissier de justice à Bruxelles, a beurré avec une minarine à t° ambiante, 8 tranches de pain Plaisir de Mie 450g. Combien de temps – en minutes, secondes et millisecondes (chiffres inférieurs à 60) – a t’il mis pour ce faire ? ».

Et là je dis que chez Jacquet ils ont une forme d’humour assez particulière…

les vacances

Samedi 8 avril 2006

Je suis crevée…

Merci à ce putain de changement d’heure. Me lever à 5h c’est déjà inhumain à l’heure d’hiver mais alors au passage à l’heure d’été ça devient de la torture. Merci aussi à ma chef toujours compréhensive (vous voulez bosser ? Pas de soucis voilà vos heures en plus. Heu… Oui je veux bosser mais pas à 45h par semaine, de toute façons je suis payée que 35… Bon vous voulez pas bosser alors ? Pas de problèmes on mettra des remplaçants). Un jour je ferai un post sur cette institution de merde qui est la mienne, mais j’attendrai juillet d’avoir fini pour achever le peu d’estime qu’il me reste pour elle. Un jour je ferai aussi un post sur l’état du social en France mais comme c’est le printemps, on attendra le bon moment pour finir de tuer l’utopie du social.

Non, aujourd’hui je vais parler de mes vacances. Car oui, c’est bientôt les vacances (dans moins de trois semaines, plus que 8 fois à me lever à 5 heures !!! hihaaaa !!) et que pendant ces vacances je vais faire quoi ??? Je vais partir en vacances !!! Joie bonheur béatitude. Et ou je pars en vacances ? A Amsterdam. Alors ne vous méprennez pas, loin de moi l’idée d’y aller pour faire des choses illicites en France. Je suis une bonne fille moi, pas hors la loi hein. Moi je vais à Amsterdam faire le musée Van Gogh, prendre les tulipes en photo et manger du gouda et de la mimolette c’est tout. Et pour m’assurer de cette réussite, je m’entoure de deux amies, Nat et Domi, qui ne fument pas, ne boivent pas, adorent le gouda et la mimolette, vénèrent Van Gogh et ne font pas de sexe. En tout cas pas entre elles.

Ok d’accord on va fumer comme des porcinettes pendant trois jours, pas bouffer de la mimolette parce que c’est dégueu et faire le musée de la pornographie parce que Van Gogh faut pas déconner, les iris c’est moche et ça pue !
Donc depuis le mois de décembre on se rencontre de temps en temps pour mettre au point le pourquoi du comment on y va et qu’ou on dort. Nous avons donc choisi une péniche pour loger, parce que c’était pas cher et que ça pourrait être sympa d’être complètement raide dans une péniche à Amsterdam (oui, 3 ans d’âge mental et on vous emmerde).
Mais comme la vie c’est de la merde, ça se passe jamais comme on voudrait. Donc hier on reçoit un mail nous disant que la péniche, bah on se la met où on pense parce que le proprio va faire des travaux et que donc ils vont nous reloger. Alors on fait une petite réponse, en disant qu’on est déçue mais que c’est pas grave, à la condition d’être relogée en appart, en hyper centre et sans surcout.

La vie étant de la merde on va certainement se retrouver dans un bidonville à Rotterdam. Des fois, je vous tuerai tous, comme ça gratos parce que j’en ai envie. Même si je suis pas sure que la pilule passerait mieux m’enfin…