Archive pour novembre 2005

Ma gerbille Gerbe

Mercredi 30 novembre 2005

Après un temps de feignantise non négligeable je me décide à enfin le faire, ce putain de post sur Gerbe ! Comme ça après les félons avec leur mouvement de Pauline machin truc pourront enfin dormir tranquille : elle va bien !!

Alors déjà, la voilà (commençons par le commencement, je veux faire ça bien) :

Gerbe

Alors cette photo date d’octobre, depuis elle dû prendre l’équivalent de 30 kilos (je la nourris bien voyez), et je pense que si elle pouvait elle passerait son temps vautrée dans le canapé à roter des noisettes (j’ai d’ailleurs pillé le repaire d’un écureuil pour lui trouver ses noisettes alors hein). Je tiens aussi à dire qu’elle a emménagé dans une cage à étage.

Maintenant on peut parler de la gerbille en général, parce que c’est pas parce que je parle à ma gerbille que je ne suis pas objective sur ce que c’est. Donc une gerbille c’est quand même le degré zéro du mammifère. A mon avis niveau mémoire immédiate ça doit être à peine plus dévellopé que le poisson rouge. En clair quand je la fais courrir sur ma table basse, elle passe son temps à faire le tour de la table pour chercher une issue pour se barrer (parce que son but dans la vie, c’est se barrer, et je vous interdis de dire que c’est de ma faute). Donc elle fait le tour de la table, elle voit qu’il n’y a pas d’issue, et elle oublie qu’elle a fait le tour de la table alors elle refait un tour, cherche une issue, oublie, fait un tour, oublie fait un tour, jusqu’à l’épuisement et l’endormissement. De la même façon, sur ma table il y a des obstacles pour elle. Genre les verres, le cendrier blablabla. Donc il y a les obstacles infranchissables (comme les verres, au passage, à chaque tour de table, comme elle oublie qu’elle a déjà vu le verre quand elle repasse à proximité elle y retourne pour voir ce que c’est) et les obstacles franchissables comme le cendrier. Le cendrier est plein ? Bof pas grave, je passe quand même dedans, au passage je mords un petit mégot ou deux, y a pas de problèmes !

Un autre truc à dire aussi c’est qu’une gerbille c’est quand même d’un crade rarement vu. Même le chat de mes parents, qui est quand même assez crade (oui un grand chasseur de feuilles mortes qui met un point d’honneur à finir son carnage à l’intérieur de la maison) fait figure de petite bite à côté de ma bête. Et c’est crade à cause de la paille dans sa cage (et me dites pas de lui mettre de la moquette, restons raisonnables) qu’elle adore mettre le plus possible partout ailleurs, sauf dans le coin « lit ». Des fois je me demande si c’est pas fait exprès pour me faire chier. Elle doit sentir que j’adore entrer dans ma cuisine le matin et voir que la moitié de sa paille et dispersée entre par terre, la cuisinière, l’évier la table… Cette sal**** doit y passer une bonne partie de la nuit à se dire putain allez, si je vise bien, je peux avoir l’évier, ça va la faire chier ça. Et elle a raison. Résultat je passe mon temps à me dire que si je passe pas l’aspirateur tous les jours va y avoir de la paille partout… et comme je passe pas l’aspirateur tous les jours chez moi y a de la paille partout (l’autre fois j’en ai même trouvé dans ma douche, elle est très forte).

Mais bon c’est ma gerbille je l’aime bien quand même. Même si en étant honnête une gerbille c’est quand même de la merde. Quand je serai grande, j’aurai un chat, que j’appellerai Chat tiens. Mon chat Chat, ça le fait bien.

NB : je sais que si mes parents ou mon soeurot lisent ça, ils vont m’engueuler. C’est pas vrai que le chat ne chasse que des feuilles, il chasse aussi des vers. La différence c’est que les vers, il les bouffe, mais ça il le fait dehors. Donc ça compte pas.

Les calendriers

Dimanche 20 novembre 2005

On attaque les périodes de fin d’année. Ca se sent parce que dés qu’on allume la télé on voit le nouveau nounours Pan-Pan qui tappe de la patte quand il est content, le nouveau Dior et le dernier rasoir 15 lames (c’est un truc ça… si un jour j’ai offert un rasoir à mon père j’ai vite oublié ce jour tellement c’est naze comme cadeau).
Et puis n’oublions pas non plus les ferreros grace à qui les fêtes de l’ambassadeur sont toujours une réussite, et le foie gras et blablabla le gros père noël de canalsat enfin bref ça commence à sentir noël.

C’est aussi la période des calendriers. Quand vous avez les facteurs et les pompiers viennent frapper chez vous avec un sourire très engageant pour lacher 5 € pour leur nouveau calendrier. En général je les donne facilement. Se faire caillasser la gueule ça vaut bien 5€ quand même. Mais y a un truc qu’ils doivent changer. D’ailleurs je pense que je vais me lancer en politique et baser mon programme sur le fait que les pompiers devraient prendre rendez-vous avant de passer chez vous. Parce que j’en ai marre que tous les ans je me prenne la honte quand les pompiers passent chez moi !!!

L’année dernière, ils sont passés, j’étais en train de faire mon sac pour rentrer chez mes parents. Donc quand je fais mon sac je fais pas semblant. Je vide mon armoire par terre, et je trie. Mais entre le moment où mes fringues sont par terre et celui où elles sont dans mon sac il y a toujours une période de guerre nucléaire dans mon appart voyez. Donc le gentil pompier il est rentré, et c’est un peu mort de rire quand même qu’il a circulé entre mes culottes pour arriver jusqu’à ses 5 €. J’ai donc noté cet épisode pour me rappeller qu’un pompier c’est pas obligé de rentrer !!

Cette année, j’ai même pas eu besoin de le faire rentrer pour qu’il se marre comme une baleine en me voyant. Comme je me suis de nouveau pété le dos, vendredi j’étais pas dans un état top. En urgence chez le kiné entre 2 vieux, rentrée chez moi transie de froid un peu à pas savoir comment me mettre parce que de toute façon debout c’est douloureux, assise c’est douloureux et couchée c’est douloureux. Donc je passe vite sous la douche, et là je me couvre parce que ça caille un peu. Alors pour avoir chaud j’ai un super pyjama violet, mais j’ai surtout des superbes chaussons super chaud (genre ceux là) parce que je déteste avoir les pieds gelés. C’est donc dans cet attirail que j’entends que ça sonne chez moi. Et je m’y précipite puisque moi j’attends mon pote fab. Donc imaginez ma gueule en voyant qu’une année encore je serai ridicule. Imaginez aussi la sienne devant l’attirail.

Et là je dis stop ! Pas aux cheveux cassants, on s’en fout. Mais stop aux pompiers qui vous préviennent pas et vous laissent même pas l’opportunité de passer un jean afin de retrouver un semblant de dignité. Ecrivez-moi et joignez un chéque de 50€ pour rejoindre mon parti le SPSRDV (Stop aux Pompiers Sans Rendez-Vous).

Je sens que je vais avoir du succés moi… Ou pas…

monde idéal vs monde réèl

Lundi 7 novembre 2005

Dans mon monde idéal, un nain trop occupé à lever les talons sur les photos officielles pour paraître plus grand n’aurait pas mis le feu aux banlieues comme un con et ne resterait pourtant pas l’une de mes plus grandes craintes pour les élections de 2007. Il serait maximum charcutier, et encore même pas dans mon quartier. Il ferait parti de ces racontards de potes (genre, hé mon boucher il est trop marrant, il se met sans arrêt sur la pointe des pieds pour paraître plus grand… bon par contre il facho comme pas possible… mais il reste marrant à agiter les bras dans tous les sens). En gros un mec vraiment utile à la collectivité quoi.

Dans mon monde idéal, Gerbe ne serait pas morte. Non j’déconne elle va bien pas de troll merci.

Dans mon monde idéal, mon pc marcherait sans failles et aurait du son. Pas de troll non plus sur Windows et Bill Gates merci.

Mais surtout, dans mon monde idéal, j’irais voir Mickey 3d et je ne me ferais pas draguer par le seul vrai trou du cul de lourdingue de merde du concert. Pardonnez mon ton vulgaire (bon vous avez l’habitude je sais) mais franchement là, j’ai dû toucher le fond. Donc si vous voulez (oui je raconte, en gros je vous dis tout ce qu’il y a au dessus pour en arriver là, mouahahaha) vous êtes une femme; vous êtes à un concert et la première partie vous gonfle carrément, vous allez boire un coup et là, parmis tous les gens qui ont l’air cool, sympa, beau, avenant vous vous payez le seul mec bien lourd de la salle ! Dans mon monde idéal je me ferais pas accoster par un mec me demandant « alors t’es venu voir Mickey 3d ?  » au concert de Mickey 3d…
Dans mon monde idéal, ce même con ne continuerait pas malgré mon air éberlué en me disant « ça va pas te faire trop bizarre de les voir en vrai ? « .
Et dans mon monde idéal le con sus-cité aurait compris que la réponse « si, je crois que je vais m’évanouir » était une blague…

Mais on est pas dans mon monde idéal. On est dans le monde réèl (suit le lapin néo). Le monde réèl, c’est la vie. Et la vie, c’est de la merde.