Archive pour avril 2005

Twingo !!

Jeudi 28 avril 2005

Voilà ça y est, j’ai laché mon petit confort catégorie pieds-sous-la-table pour mon petit confort je-fais-tout-moi-même de mon chez moi loin de chez mes parents. Et je suis remontée en voiture.
Alors pas ma voiture, parce que la mienne est en panne. Je suis rentrée elle me disant qu’elle faisait un drôle de bruit et je suis donc allée voir mon garagiste qui m’a demandé les symptomes. « Ben, c’est facile, elle fait le bruit d’une F1 mais comme vous le voyez c’est une Twingo ». Ca doit être le roulement, qu’il m’a dit. Je lui laisse donc ma caisse et ma moman me propose de prendre la sienne pour faire mon petit trajet.

Elle est adorable ma maman, juste le truc c’est qu’elle avait oublié de me dire que sa bagnole (une Twingo aussi, ça m’évitait un trop gros dépaysement), vibre comme pas possible dés que tu dépasses le 90.
Alors je prends donc la bagnole sans savoir, je roule une heure pour arriver jusqu’au péage (bah ouais, le trou du cul du monde c’est loin de l’autoroute), et là sur l’autoroute qui me mène à Valence, je pousse un peu le tacot. Et d’un coup, horreur catastrophe je me dis « Bordel je vais perdre une roue ». A tel point que je m’arrète sur une aire d’autoroute pour passer un coup de fil et dire que bon là je crois que je frôle la panne. Et ma moman adorée qui me sort : « ha je t’ai pas dit ? Oui elle vibre un peu (un peu ??? Tu te fous de ma gueule ou quoi ? J’ai fait 5 kilomètres j’ai déjà de la marmelade de neuronnes à la place du cerveau !!!), mais tiens toi à 110 ça devrait aller ! ». Bon, question, combien on prend pour un matricide ? Parce que prendre la nationnale pour remonter à Grenoble, oui d’accord elle est belle, d’accord ça roule bien, mais ça me fait chier !!!
Alors j’ai quand même pris l’autoroute, et comme rouler à 110 sur l’autoroute faut pas déconner non plus, j’ai alterné. Je roulais à 130, et quand je sentais mon cerveau me couler par les oreilles je tombais à 110.

Mais là ou j’ai vraiment été con, c’est qu’en arrivant j’ai été obligée d’appeller ma moman (oui, obligée, sinon elle appelle les pompiers, les flics, les pompes funèbres) pour dire que j’étais bien arrivée. Et j’aurai du lui dire que sa bagnole elle vibrait vachement moins passé 150 pour qu’elle se choppe une attaque cardiaque (Quoi ? mon Bébé roule vite ??? Raah Gargl…), le seul problème c’est qu’une Twingo à 150, même ma mère n’est pas assez crédule pour y croire.

Home cinema

Mercredi 27 avril 2005

L’avantage quand on habite un rez-de-chaussée, c’est que c’est pas chers. L’inconvénient, c’est que c’est un rez-de-chaussée. Sur une rue passante en plus je vous laisse deviner mon enfer.

Il y a peu j’ai décidé de changer la disposition de mon misérable F1, et en gros j’avais le choix entre mon canapé dos ou face à la fenêtre. J’avais une préférence pour dos à la fenêtre, mais là tous les gens auraient eu une vue plongeante sur mon pc, ce qui ne me plaisait guère, ou le contraire à savoir mon canapé face à la fenêtre et voir des têtes de cons en longueur de temps ce qui ne m’enchantait pas plus. Je m’enfonçais dans ma déprime quand mon ami Jojo m’a donné l’argument ultime : « Allez c’est génial de voir par la fenêtre, t’as un home cinema à domicile ». Du coup j’ai tenté.

Et joie bonheur, j’ai eu la preuve que c’était un home cinema juste 2 jours après avoir étrenné mon nouveau chez moi. Là sous mes yeux : une belette en train de rompre avec son mec. Alors c’était plus un moyen métrage (45 minutes de dispute quand même) qu’un film à gros budget, mais l’actrice était très convaincante. J’ai donc pu voir que la rupture (en tout cas celle là) passe pas plusieurs phases, à savoir :

  • j’essaie d’expliquer que là ça va plus…
    La demoiselle sous ma fenêtre essayait d’expliquer à son gars que là, non, vraiment ça peut plus le faire. Apparement ce jeune homme était très attaché à sa maman (ha les belle-mères…), mais que belle-maman dise à ginette comment faire à bouffer, la lessive, le ménage, les courses et le lit… C’est quand même moyen comme trip.
  • j’essaie d’expliquer qu’il faut que tu fasses vraiment un effort…
    Le jeune homme ne comprenant visiblement pas ou était le problème, faisait un peu la sourde oreille en disant ZE phrase qui tue, tellement facile pour un gars : « t’exagères ». Messieurs, pour votre gouverne, nous n’exagérons jamais en ce qui concerne belle-maman.
  • écoute connard je voulais pas en venir à l’ultimatum mais…
    Donc la ginette de sous ma fenêtre à commencer à hausser un peu le ton (J’en peux pluuuuus de ta mère connard) et à dire que si ça bouger pas ce ne serait pas elle qui irait voir ailleurs si elle y était mais lui, parce que mon coco t’imagine pas que tu vas garder l’appart.
  • Et là en fait le gars a eu la mauvaise réaction, c’est-à-dire aucune, genre j’ai le QI d’une poule (et je roule en Fiat, mouahahahaha !! Hum désolée…), et je bouge pas, j’ai l’oeil toujours aussi vif que celui d’une vache. Donc —>

  • tout est fini pauvre sac à merde de raté…
    La meuf a littéralement pété le plomb qui menaçait de céder depuis une demi-heure et là même Bruce Willis aurait pas fait le malin. Bien évidemment dans ces moments là tout remonte : les chaussettes sales qui trainent partout, les poils de cul dans la baignoire, tu m’aides jamais quand je vais faire les courses, et puis t’as une petite bite je te déteste, avec un superbe jeté de sac en main en plein sur sa gueule et un crachat en plein sur son perfecto (et oui, ça existe encore). Et ce pauvre mollusque qu’on appelle fréquemment un gars n’a rien trouvé de mieux à dire que « Mais ma puce »…
  • En fait quand je serai grande, j’habiterai dans le trou du cul du monde, au fond à gauche parce que là non vraiment c’est plus possible.

    Je suis une petite fille modèle

    Dimanche 24 avril 2005

    Ha joie bonheur, c’est les vacances ! Je voulais me reposer dans mon trou des fesses sans bruit ni odeur, me ressourcer, malheureusement je crois que ça sera pour une prochaine vie. Hormis le fait que le chaton de mes parents est un monstre sanguinaire (mes mains, jambes peuvent en attester), insomniaque et plein de conneries (j’en viens à me dire qu’en peluche ou empaillé c’est bien aussi), j’ai ma famille ici. Donc quand je rentre plus d’un week-end, ben c’est tour de famille.

    J’ai donc attaqué ma sacro-sainte tournée par ma nonna maternelle qui est en maison de retraite. Alors là ou elle est, j’aurai plutôt tendance à me dire que c’est cool d’être vieux. Elle a toutes ses copines, elles se retrouvent au fond du couloir a faire piapiapia et dire des méchancetés sur les vieilles qui sont pas dans leur groupe (bah oué après tout quand t’as rien d’autre à penser, pas de loyer, pas de factures, pas d’éducation de chat, des infirmières sympas et des courses poursuites de fauteuil roulant dans les couloirs…) ça pourrait faire envie. Pourrait.
    Déjà en arrivant vendredi, visite inattendue, tiens avec mon frère on va lui faire une surprise, elle aime bien les surprises la nonna. Chou blanc. On arrive dans sa chambre elle est pas là. Bon pas grave elle doit être avec ses copines. Alors on a déjà mis un quart d’heure à se défaire de sa voisine de chambre qui nous demandait si on pouvait faire quelque chose pour ses yeux parce qu’elle y voyait mal.

      -heu, alors en fait ben heu comment dire… Aucune idée
      -mais… mais pourquoi vous pouvez pas m’aider ?
      -heu, ben on est pas du domaine vous savez
      -hoooo y a plus qu’à me jeter dans le Rhône, mais pas comme ça, avec une planche

    donc pour la dernière phrase, nous recherchons, mon frère et moi-même, un expert susceptible de nous donner les clés de compréhension sur le pourquoi du comment de la planche (envie de voir Marseille ? envie de faire du ski nautique ? Ecrire au journal qui transmettra). Donc nous partons enfin à la recherche de notre grand mère que nous cherchons une demi heure avant de la trouver en train de communier dans une chambre. Et retour dans la sienne avec sa voisine. Et là… on s’est pas cru dans x-files mais pas loin. Donc ma grand-mère essayait de nous raconter sa petite vie, essayait, parce que la crise de fou rire qui s’ensuivit ne nous aida pas à communiquer. Alors loin de moi l’idée de rire du malheur de sa voisine de chambre sénile, mais en fait je crois qu’on a tous préféré en rire qu’en pleurer, même si c’est indécent. Après tout ça arrive, et je suis pas à l’abri non plus. Enfin bref.

    Donc cette dame essayait de se joindre à notre conversation :

      -(ma grand-ma) Vous voyez c’est ma petite fille.
      -(autre grand-ma) Et oui, c’est votre petite fille, c’est ma petite fille, c’est notre petite fille à tous.

    Ok alors tentons autre chose

      -(ma grand-ma) Elle vient d’Aubenas.
      -(autre grand-ma) Mais non elle vient de Montélimar.

    A ce moment là, la mamie de la chambre en face appelle fort une aide soignante, et la petite voisine de ma grand-ma décide de lui donner la réplique :

      -(chambre voisine) Madame ?
      -(voisine grand-ma) Oui ?
      -(chambre voisine) Madaaaame ?
      -(voisine grand-ma) Ouiii ?
      -(chambre voisine) Je veux pisser !

    Là, avec mon frère et ma grand-mère on s’est tous regardé, et on a tous compris que ça servait à rien d’insister, on repasserait une autre fois.

    Du coup j’ai programmé ma mort pour dans 3 ans (oui je sais c’est court, mais de toute façon je l’ai déjà dit, la vie c’est de la merde alors un peu plus ou un peu moins) ce qui me laisse ce laps de temps pour trouver la Pierre Philosophale, le Saint Graal, la fontaine de Jouvence, arréter de lire Harry Potter, Da Vinci Code et arrèter de me droguer (l’une de ces affirmations ne sera pas tenue…). Pour finalement finir en maison de retraite à 60 ans et pouvoir enfin parler aux arbres. Oui la vie c’est de la merde.

    Si j’étais truand, je serai quand même moins conne que certains…

    Mardi 19 avril 2005

    Raaah et voilà ! Ca sent les vacances (et bien méritées celle là, chuis cannée moi) ! Donc j’ai rien dit la semaine dernière parce que j’avais encore moins à dire que d’habitude (on tombe dans des profondeurs abyssales là). Enfin bref, a y’est, le taf s’est un peu (voire beaucoup) relaché, j’ai pu reprendre mes activités courantes, à savoir regarder des séries de merde et prendre de la drogue.

    Et à l’occase je m’invite chez mes amis qui ont une drogue que je n’ai pas (sic), la télé !!! Je n’ai pas la télé et franchement mais comme j’en souffre, je me réveille en plein milieu de la nuit en hurlant, j’ai des sueurs froides, j’me sens pas bien. Parce que j’adore la télé, et la cure de désintox que je suis actuellement est assez pénible pour mes nerfs. Et parfois cette bonne âme qu’est Fab me prête sa télécommande et me laisse assouvir mon vice, me permettant ainsi de zapper jusqu’à l’orgasme. Enfin bref blablabla donc dimanche soir je suis gracieusement invitée pour une soirée zapette, et je suis tombée sur une émission que j’aime bien qui est : « Faites entrer l’accusé », sur France 2. Et dimanche soir c’était sur le gangster le plus con que j’ai jamais vu : Alfredo Stranieri.

    Alors le gars, à la base il fait juste de l’arnaque, mais l’arnaque ça marche quand même mieux s’il n’y a plus personne derrière pour porter plainte et qu’en plus on peut avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière qui passe sous le bureau vous en faire une petite. Donc le gars, ben il propose un prix extraordinaire à des gens qui vendent (leur resto boite de nuit, leurs mas provençal, leur jaguar), il leur fait signer la vente, puis il les bute et fait croire aux proches qu’ils se sont cassés à Tataouine prendre l’air ou encore qu’ils ont fait de la chirurgie esthétique et que l’opération est ratée alors ils ne veulent pas se montrer, tout ça le temps de vider leurs comptes. Après il s’installe dans « ses » biens, puisque l’acte de vente est signé, et il envoie bouler les familles qui comprennent pas trop ce qui se passe. Le gars il a buté 2 couples comme ça.
    Le deuxième couple qu’il a liquidé (celui qui possédait le mas), il a même poussé le vice jusqu’à faire une lettre, en signant comme la femme du couple, pour faire croire à sa famille qu’elle léguait tous ses biens à Alfredo Stranieri, qu’elle avait débuté une nouvelle vie et qu’elle voulait plus les voir. Bon le problème c’est que déjà la dame en question était une maman poule (je sais ce que c’est j’ai la même à la maison, et elle préfèrerait s’arracher une jambe avec les dents plutôt que de passer un mois sans me voir), mais en plus cette dame était greffière alors que la lettre en question avait une orthographe niveau CP et qu’en plus la signature était très mal immitée.

    Et là je dis… mais il est pas franchement con Alfredo Stranieri ? Quel est le deumeuré qui peut croire qu’un truc pareil ça marche 10 ou 15 fois ? Déjà rien que le principe du coucou, buter les gens pour s’approprier leurs biens c’est déjà pourri à la base (combien tu tiens avec une arnaque pareille ? Allez en comptant large tu tiens 4 ans, 5 ans maxi avant de te faire gauler) mais en plus faire croire que la personne elle est toujours en vie pour essayer de dissuader la famille de te foutre la paix mais ho QI de pigeon Alfredo là quand même ! Ben oui, tiens, j’veux dire normal, ma mère vend tous ses biens à un mec qu’elle connait pas, puis me fait passer une lettre disant qu’elle a assez vu ma tête… Ha oui bon alors si c’est Alfredo qui le dit ça doit être vrai.

    Le pire c’est qu’il est allé jusqu’au bout de sa bétise en niant tout jusqu’au bout du procés, accusant les familles prôches de lui faire porter le chapeau etc. Enfin bref, vraiment un truand de merde, je me demande pourquoi France 2 m’a fait perdre mon temps avec un couillon pareil… Ha oui c’est vrai, l’affaire Patrick Dills est en cours de montage. En même temps, si là c’est pas la justice qui m’énerve c’est que plus rien ne m’atteindra.

    Clint Eastwood

    Vendredi 8 avril 2005

    Hier soir, j’ai regardé un Clint Eastwood qui passait sur la trois. Et oui, j’ai plus la télé mais j’ai encore la télé (merci le travail de nuit). Bon oui on s’en fout. Donc j’ai regardé par curiosité, parce que moi Clint Eastwood ça m’a toujours brassée. Et hier soir je me suis dit « allez belette, à 26 ans tu dois avoir la maturité nécessaire pour comprendre pourquoi Clint c’est un mec culte, regarde donc ce film au titre alléchant (Magnum Force, mmmh ça fait enviiiiie) pour juger d’une manière objective un bon vieux Clint »… Bon ok ok j’avoue tout. J’avais pas envie de me tapper la méthode Cauet avec Roucas, et Arte grésillait trop pour suivre Tracks (monde de merde putaiiiin !!!). Donc voilà, pas le choix Clint (et pour ceux qui auraient envie de dire « mais, et la 2 ? Et la 6 ? » je répondrai simplement que Pivot me gave et la 6 le jeudi soir, ça va quand tu as la possibilité de prendre de la drogue, j’en veux pour preuve le téléfilm d’hier soir : l’Armée des Ténèbres… Bouh ça fait peur, avec des fantomes en carton pate et tout, trop d’la balle). Donc je disais Clint.

    Alors l’histoire, c’est un flic (Harry, le fameux) qui se met à chasser des méchants qui tuent des méchants. Et franchement j’ai compris pourquoi c’est culte. Ca a vieilli, ça c’est sur, bien vieilli, c’est moins sur mais ça se regarde. Mais j’ai apprécié les clichés de cette époque (haaa les années 70 !!!) ou tu pouvais faire ce que tu voulais. Enfin c’est ce qu’ils disent dans le film. Les problèmes de voisinnage sont vite réglés à coups de bastos (putain comme j’aurai la paix si je pouvais le faire aujourd’hui). Les méchants, ben c’est pareil, tu tires d’abord, tu sommes de se rendre après seulement. Y en a un qui s’enfuit ? Mais y a pas de problèmes, tire lui dans le dos, 5 ou 6 balles, on sait jamais ! C’était quand même la belle époque.
    J’aime aussi l’option sourire dans les Clint de cette époque. A mon avis, le Clint il demandait un plus gros cachet si le réalisateur avait prévu de le faire sourire. Deux heures de film, pas un sourire. En même temps je comprends, c’est Clint merde. Un sourire ça décrédibilise totalement le flic rebelle blasé qui énerve ses supérieurs mais qu’ils peuvent rien faire parce que ce flic là… il est bon.
    J’ai également apprécié les crissements de pneus, obligatoires. Les mecs ils savent pas rouler, prendre un virage, une contre allée, faire un créneau sans faire crisser les pneus. Même dans les lignes droites ils crissent des pneus. La cadence, c’est un crissement toutes les 6 secondes, du coup les rares dialogues qui durent plus que ce laps de temps, ils incluent une bagnole qui passe en arrière plan, en crissant des pneus.
    Mais ce que j’ai le plus aimé. C’est bande annonce proposée par France trois. Typique de la télé. Ils ont voulu montrer que David Soul était de la partie. Ils étaient obligés, c’est Hutch quand même ! Le problème, c’est que Hutch il a deux phrases dans le film, celle ou il dit « joli coup », au stand de tir, sans grand intérêt, et l’autre phrase ou il avoue être le méchant (bah oui, un flic qui tue les méchants parce que la justice, c’est de la merde). Du coup tu vois la bande annonce, tu sais qui est le méchant. Hors dans le film, tu l’apprends qu’arrivé au 3/4… Tu l’entrevois tout le long, ses lunettes, sa moto, ses bottes, mais jamais lui en entier. Bon ok même sans savoir tu trouves au bout de 4 minutes, mais c’est quand même super délicat comme attention de la part de France 3.

    Du coup je crois que la semaine prochaine, je vais soit me réconcilier avec Pivot, soit supporter Roucas (à TF1 ils sont capables d’en faire un invité récurent), soit faire des Scoubidous, je viens de retrouver mes fils.

    Future profession : maitre du monde

    Jeudi 7 avril 2005

    Il y a un peu plus d’une semaine de ça, je suis allée voir ma chef en faisant grise mine : « cheeeeef siouplait j’ai besoin de faire des heures en plus ». Bé ouais, j’ai besoin de sous (comme tout le monde il parait, ils sont chiants les gens aussi, s’ils faisaient pas toujours pareil que moi, ma vie serait quand même meilleure).

    A cela ma chef me dit « ho ça m’interesse, quelles sont vos disponibilités ? « . Alors je lui explique que le lundi c’est quand elle veut, le mardi c’est quand elle veut, le mercredi c’est quand elle veut, par contre le jeudi et le vendredi… Vu que je fais deux nuits (et de 12 heures les nuits hein) bon heu ça serait quand même cool qu’à un moment donné je puisse dormir. « De toute façon je peux pas vous faire travailler c’est illégal » qu’elle m’a dit.

    Une semaine après ne voyant toujours rien venir, je vois une petite note nous conviant à une réunion lundi matin, au profit de Sainte Bénévole, pour parler de rien genre le nouvel internat pour nos chtites nandicapés prévus depuis 15 ans, à 8h30. J’y ai vu un message subliminal et j’ai donc répondu présente. La réponse ne c’est pas faite attendre. Quatre heure après elle me donnait 2h30 en rabe la semaine prochaine (ouaiiiiis), le… jeudi. Voilà comme ça c’est cool je commence le mercredi à 18h, pour finir le lendemain matin à 6, rattaquer à13h, pour finir à 15h30, reprendre le soir à 20h jusqu’au lendemain matin 9h. J’aime leurs notions de l’illégalité quand ça les arrange. En même temps je voulais bosser je bosse, de quoi je me plainds ? Peut être de faire mes 27h en 2 jours…

    Message personnel : je recherche un homme, plein aux as, habitant soit l’Isère, soit l’Hérault, acceptant jf, caractère cochonesque des fois, mais sachant faire cuire des pates (il faut toujours finir sur une note positive). Ecrire au journal qui transmettra. Voilà voilà. En vous remerquiant !

    And the looser is…

    Mercredi 6 avril 2005

    Et voilà, l’est mort ce matin le Prince de Monaco. Il est mort comme il a vécu… personne sait comment. Vraiment hein Jean Paul t’exagères !!!!!

    Le chat

    Mercredi 6 avril 2005

    La mode étant au débat houleux et, il faut l’avouer, pas toujours intéressant de la constitution européenne alors que tout le monde sait que le jour du suffrage il y aura 60% d’abstention parce qu’il faisait beau on a sorti les gamins au parc, ou alors il pleuvait et ça m’a pas donné envie d’aller voter, ou alors il faisait moyen et on en a profité pour aller voir les grands parents à Plougastel. Enfin bref nianiania j’ai décidé d’apporter moi aussi ma contribution en parlant de tout autre chose.

    Demain, mes parents vont chercher un nouveau chaton. Et leur mission va être d’en faire un chat moins con que ceux qu’on a eu auparavant. Et entre nous… c’est pas gagné. Il faut dire que les chats, chez moi, ont une durée de vie de 2 ans (sauf un qui a tenu 7 ans une fois mais c’est normal tout le monde le détestait). Et pourquoi ça ? Parce que chez moi, les chats ne sont pas des chats. Ce sont des membres de la famille. A tel point que le dernier déjeunait avec mes parents le matin. Bon jusque là un chat qui mange le matin rien d’extraordinaire, mais celui là avait la particularité de manger une tartine beurrée. J’ai essayé une fois de manger à ses côtés (oui parce que le chat mangeait à table avec nous hein) et je n’ai plus voulu renouveller l’expérience. Autant pour le bruit que pour les projections.

    En fait au début les chats avaient une place de chats. Dehors, à chasser les mulots et nous les mettre dans les godasses. De temps en temps à dormir avec nous et finir à trois heures du matin dehors a grands coups de pieds au cul parce que non, mes pieds ne sont pas fait pour se faire les griffes connard. Et puis petit à petit les choses ont dégénéré. Tout le monde trouvait normal de se lever à 2 heures du matin parce que le chat voulait rentrer et se relever une heure plus tard parce que le chat avait oublié de faire son petit pipi avant d’aller se coucher. Et inversement, mon père était capable d’attendre 10 minutes que môssieur avale 4 croquettes à 4 heures du matin, avant de sortir, la lumière allumée pour vérifier qu’il n’y avait pas de croquemitaine derrière un volet.
    Le dernier en date c’était le plus fort. Il avait peur des pas de porte. On a jamais très bien compris pourquoi, on a tenté une psychanalyse du chat en nous disant que peut être quelqu’un lui avait un jour coincé la pate par mégarde en refermant derrière lui, je crois tout simplement qu’il avait une super araignée au plafond. Alors l’été c’était marrant de le voir faire. Mettre 10 minutes à rentrer, hésiter devant cette porte, la respiration haletante, pour finir en courant a fond la caisse en crissant des griffes sur le carrelage avant de se prendre un mur à cause d’un virage mal amorcé. Ca faisait rire tout le monde. Mais l’hiver quand t’es comme un con à te geler les burnes à attendre que sa seigneurie veuille bien tenter de battre son record de moins de 6 minutes 17… c’est ‘achement moins marrant !

    Là ma mère me fait marrer. Elle a taxé des bouquins à ses copines du genre « Moi et mon chat » ou « La psychanalyse du chat » ou encore « J’élève mon chat ». Et donc la dernière fois que je l’ai vue, j’ai eu droits à quelques conseils très avisés. « Tu sais ma chérie, quand un chat dort, si tu veux le carresser tu dois lui parler avant, sinon lui prend ça pour une agression et te mord ». Oui maman, vu que de toute façon quand je réveille un chat qui dort à la base déjà je l’emmerde, en plus c’est mon but… Comme ça quand il entendra ma petite voix suave « minou minou minou HERVEEEEEEEE » (oui, j’ai envie de l’appeller Hervé… qu’il sache pourquoi il a raté sa vie) il saura ce qu’il en est.

    Toujours est il que je connais mes parents. Et que je donne pas trois mois au chat avant de faire sa loi à la maison et de faire chier tout le monde en voulant sortir pisser à 2 heures du matin et pareil 20 minutes plus tard parce qu’il faut pas déconner, le fond de l’air est frais et en plus il fait noir dehors.

    And the winner is… john paul two !!!

    Dimanche 3 avril 2005

    Et voilà, le grand gagnant a été désigné. A la course au cercueil qui opposait son altesse sérénissime le prince Régnier de Monaco à sa sainteté Jean-Paul 2 le gagnant a été désigné hier soir à 21h37 par KO.
    Et voilà un Pape s’en est allé. Entre nous… qu’est ce qu’on en a à foutre ? Personne leur a dit qu’exposer l’agonie de quelqu’un, autant pape soit il c’était d’une indécence limite américaine là. En plus faut pas déconner, voir le Pape passer l’arme à gauche ça nous rendra pas plus catholique que ce qu’on était déjà (ou pas, au choix). En plus il y a un truc qui m’a choquée, c’est que par principe, Dieu rappelle ses brebis auprès de lui. Si une septicémie c’est pas un rappel fulgurant je m’y connais pas. Mais non, nous ici bas on s’en fout, Dieu a dit ? et si on lui pissait à la raie pour changer un peu. Allez hop on va réanimer un agonisant pour le faire agoniser deux jours de plus tiens. Au moins pendant ce temps les gens se tirent pas dessus… ha si tiens, les guerres continuent à être. Ben merde alors…

    Mais c’est vrai que ça va changer beaucoup de choses. Si Régnier veut faire la une des journaux il va devoir agoniser encore deux mois, le temps que ça se tasse. Et pensez que du coup, la mariage de Charles et Camilla est foutu !!! Déjà que tout le monde s’en foutait, il leur restait au moins les journalistes pour s’y intéresser. Ben même plus. Jean-Paul, pour le coup t’as vraiment pas été sympa.

    message à caractère informatif

    Vendredi 1 avril 2005

    Pour ceux que mes fautes d’orthographes gênent, je n’aurai qu’un mot : merde. Donc jérome, merde. Et comme disait le grand philosophe Babouin : « pfffff, mais comment t’es restée ? ».