Archive pour la catégorie ‘zik’

la fan

Mercredi 27 juin 2007

Quoi de mieux qu’un bon petit live pour décompresser ?

Je vous ai jamais parlé de musique. J’aime bien la musique, par contre c’est chiant d’en parler parce que je suis pas exclusive. J’aime à peu prés tout et j’ai des coups de coeur à peu prés tous les 6 jours (HAAA ça c’est bien… HAAA et ça aussi !!). Donc ouais, de tout ou presque.

Mais dans le tas il y a quand même un lot musical qui se démarque des autres, c’est l’électro. En gros, je suis déjà bon public, mais là je suis quand même super bon public. Genre j’aime bien l’électro jazz (et le contraire), l’electro punk, électro électro électro ! Pourtant c’était pas bien parti. Quand j’étais ado, j’écoutais de la merde, du rock et oasis (and afteeeer aaaaaaaaall you’re myyy wondeeerwaaaaaaaaaalll). Mais pas de tekeno. La tekeno, disais-je, c’est de la merde boum boum boum c’est pour les dégénérés. Et puis en 1997 est arrivé la petite bombe, homework de daft punk.
Et là, c’est le drame. J’ai pris une putain de claque, j’ai tout de suite accroché et accroché à tout. La musique (da funk, yeaaah), les clips, l’univers (j’adore ce principe du port du casque obligatoire, genre déjà tu peux faire tes courses à carrefour sans jamais être emmerdé, ou sinon des fois si ça se trouve on croit que c’est eux alors que non, les mecs ils sont à la plage). Ces mecs je les aime tellement que j’ai trouvé leur dernier album pas si pire que ça (et tous ceux qui ont écouté cet album savent de quoi je parle…).

Donc mardi après le taf, j’ai pris mon pote fab sous le bras et hop direction nîmes pour assister au live de daft punk dans les arènes. Alors nîmes c’est un mélange de ploucland et pétassecity. On est vraiment dans le sud de la france, de la cagole partout, du kéké à en vomir, la classe incarnée à tous les niveaux. J’adore voir une meuf en talons aiguilles dégueuler sa bière dans le caniveau… ou un blaireau à l’accent bien plus chantant que le mien proposer « ho les pétasses, une bouteille de champagne à la première qui montre ses nichons !! ». Et oui, nîmes, c’est la classe.
Alors c’était dans les arènes, la vieille pierre toussa. Et il y avait des premières parties sympa, mais je sais pas laquelle puisqu’on a fait nos petits bourgeois, et qu’à peine arrivés chez des potes on a pris le temps de l’apéroooo… et puis de bouffeeeeer… et de s’en foutre de rater les premières parties en fait…

Donc le live en fait, bon hein c’était énorme. Voilà. Génial beau parfait. Et qui qui c’est qui sautait comme une conne ? Qui qui c’est qui hurlait ? Qui qui c’est qui avait des étoiles plein les yeux ? Donc en fait je… je… je… HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MERCI LES GARS C’ETAIT ENOOORME !!!!!

Bon et sinon pas la peine de m’appeler… je suis sourde.

Audioslave

Jeudi 6 octobre 2005

Vous connaissez Audioslave ?

Alors Audioslave c’est un groupe, qui fait de la zik.

Et je déteste Audioslave. Je les hais. Je les achèterai pour les battre, comme ça, quand ça me chante. Hop, je me lève à 3 heures du matin pour aller pisser, un petit coup de batte au passage.
Et je les déteste probablement parce que j’ai vu leurs gueules avant d’entendre leur musique, du coup je ne suis pas objective. Je trouve que c’est de la soupe, mais ça a l’air de plaire à pas mal de monde (en même temps le jour ou tout le monde aura de bons gouts musicaux hein…).

Alors le chanteur d’audioslave, c’est un kurt kobain propre. Super rebelle, un tout petit peu grunge mais pas trop (parce que c’est plus trop à la mode), mais archi propre. Au moins kurt lui c’était un vrai crade, si son jean tenait tout seul tout droit c’était pas parce qu’il l’avait amidonné. Kurt c’était un vrai junkie. Je suis pas fan de nirvana, mais quel est l’intéret de copier tout en aseptisant ?
Donc le mec d’audioslave il copie. Et c’en est minable. Je supporte pas sa barbe de trois jours, alors que son bouc est parfaitement bien taillé. Je déteste son look pseudo rebelle en cuir tout neuf. Je supporte pas sa coupe de cheveux mal taillée alors que il réussir à faire passer visuellement le fait qu’il sent la poule à plein nez.
Et le top du top, ce sont ses petites mimiques boudeuses dans son clip, avec ses yeux mi-clos et sa bouche en cul de poule… là je sens le volcan interne de mon corps bouillonner dangereusement.

Mais… parce qu’il y a un mais, mais j’ai vu pire. J’ai vu un groupe qui s’appelle Végastar. Mon pote Pierre m’en a parlé l’autre fois : « tu connais Végastar ? » « heu… non » « hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii tu vas voir c’est de la merde ». Et ben il avait sacrément raison. C’est le même principe qu’audioslave mais en punk. Alors imaginez les Sex Pistols, sans les piercings et les tatouages (parce qu’ils doivent avoir 15 ans, c’est pas autorisé), sans les rôts (shocking !), sans le côté crade aussi bien sur et avec une espèce de soupe musicale qui fait on sait pas trop quoi. Mélange de soupe électro post prodigy avec des guitares ? Et un chanteur à midinette ?

Je pensais pas que ce jour arriverait si vite, mais je crois que pour la première fois je vais dire… je préfère encore Kyo. La vie c’est de la merde. Sauf quand on écoute Bugge Wesseltoft. Mais c’est dur à prononcer. Ouais la vie c’est vraiment de la merde.