mouton.rebelle
Accueil du site > Articles importants > Sympathy for mr vengeance

Sympathy for mr vengeance

mercredi 29 mars 2006, par jojo

Ryu, mal-entendant, a du arrêter l’école d’art pour travailler à l’usine et s’occuper de sa soeur, gravement malade. Pour survivre, elle a besoin une greffe de rein très rapidement. Pour réunir les 10 000 won nécessaires à l’opération, Ryu et une amie à lui vont s’essayer au kidnapping...

Sympathy for mr vengeance est une tragi-comédie ; j’ai vaguement eu l’impression de visionner une version coréenne de Fargo. Évidemment, film asiatique oblige, la violence et le kitsch sont au rendez vous — le délire capillaire du héros en témoigne.

Le film est découpé en de nombreuses petites scènes ; suivant votre humeur le côté décousu et lent de l’histoire pourront vous énerver. Pourtant il y a de très bonnes idées, notamment le choix d’un héros sourd, depuis Bernardo je crois que je n’avais jamais vu ça (et Bernardo n’était qu’un piètre second rôle). Ce n’était pas évident à assumer à l’écran, et je trouve que le réalisateur s’en est très bien sorti : lorsque Ryu parle en langue des signes, on a un écran noir avec la traduction juste après, et les sons sont étouffés quand la caméra prend sa place ; résumé ainsi ça ne paie pas de mine mais dans le film le résultat est probant. D’ailleurs le côté un peu "dur à suivre" du film s’inscrit peut être dans cette optique de nous faire percevoir le monde avec un sens en moins.

mon perso préféré

L’auteur profite aussi de ce film pour explorer une large gamme des sentiments humains, et pas uniquement la vengeance. On assiste à tour de rôle à des scènes touchantes, drôles ou abjectes. La violence est esthétisée, mais pas au point d’un Sin City où elle se retrouve anodine ; ici elle choque — beaucoup — tout en ayant la classe.
Enfin les personnages sont confrontés à des situations très dures, et doivent composer avec ; ce ne sont pas des surhommes, ni des anges, ils sont ordinaires, souvent maladroits. Il n’y a ni méchants ni gentils dans Sympathy for mr vengeance.

Je suis mitigé ; la fin est funky, et si vous commencez le film vous vous devez de la voir ; mais il manque un petit truc pour que Sympathy soit plus qu’une curiosité.

Portfolio

4 Messages de forum

  • Sympathy for mr vengeance 30 mars 2006 13:03, par banux

    C’est du même réalisateur que Sympathy for miss vengeance ? En tous cas c’est un peu le même genre d’histoire, j’avais bien aimé miss vengeance mais comme toi je trouve qu’il manquait un je ne sait quoi pour propulser le film à un niveau au dessus.

  • Sympathy for mr vengeance 31 mars 2006 02:07, par jojo

    Oui, c’est une vaguement une trilogie (approche différente de thèmes similaires) avec Old Boy

  • Sympathy for mr vengeance 31 mars 2006 20:35, par clac

    ouais, il a fait un triptyque sur la vengeance : sympathy for mr. vengeance, old boy, et sympathy for lady vengeance. quand je l’ai vu, ce qui m’a le plus perturbé est l’absence de musique. mais je pense qu’il faudrait que je le revoie avant de donner un quelconque avis... par contre, j’ai entendu que du bien d’old boy. donc, à voir.

  • Sympathy for mr vengeance 1er avril 2006 14:59, par banux

    Old boy je les vu au ciné il est super, il y a des bons enchainements de passage calmes et de passage bien violent, et le final est bien vicieux. Je l’ai largement préféré à miss vengeance.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0