mouton.rebelle
Accueil du site > Articles importants > La tentation d’Edouard

La tentation d’Edouard

lundi 1er novembre 2004, par grima

Un livre acheté d’ocass uniquement pour le titre. Comme quoi parfois les intuitions ca paye.

Étrange bouquin que voilà. Éloge de l’amour et apologie de la séduction, il placarde cette drôle d’intemporalité qu’on les romans sincéres.

JPEG - 40.8 ko

Parcequ’il faut le reconnaire Elisa Brune s’y connait, tant en écriture qu’en séduction. Alternant les correspondances et le récit, elle renouvelle avec brio un thème aussi universel que la séduction tout en maintenant un suspens quasi mystique.

Et c’est moi qui suis séduit par cette histoire sans prétention pourtant : Un certain Edouard se mettant à écrire des lettres à une photographe, Geneviéve. Celle-ci, mariée, n’a pas vraiment envie de s’embarquer dans un flirt épistolaire avec un anonyme. Mais au jeux de la séduction tout est possible, cela sans compter l’imagination débordante et l’obstination de ce mystérieux Edouard.

La seule chose que l’on peut reprocher à ce roman se situe au niveau de certain cliché dans l’intrigue nuisant parfois un peu au suspens. Bien qu’au fond cela correspondent tout à fait au cadre ou s’inscrit cette histoire, mais bon quand c’est trop gros ...

En résumé, une trés bonne découverte et comme écrit sur le quatriéme de couverture : "Un roman enlevé, original et d’une remarquable intelligence".

1 Message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0