mouton.rebelle

Fesse-bouc

vendredi 31 octobre 2008, par xnx

Alors maintenant, tout les monde est sur fesse-bouc. on oublierait presque la vrai-vie, les vrai amis, petit ressenti sur cette perte de temps qui freine encore d’avantage l’émancipation humaine ...

Alors maintenant, tout les monde est sur fesse-bouc. Les parents y rejoignent leurs ados, le patron ses salariés, le prof ses élèves, le curé ses pénitentes, le meunier son fils et l’âne. L’individu contemporain (comptant pour rien), que philosophes et sociologues nous disent épris d’autonomie et de liberté, est libre de faire comme tout le monde est d’aller se mettre tout nu dans le même bain. Ah m’objecte-t-on, mais tu ne donnes que les informations que tu veux ! Ca alors ! Il ne manquerait plus que d’être obligé...

J’ai voulu aller voir comment ça se présentait. Le problème, c’est que pour voir justement, il faut d’abord et déjà être inscrit. Et moi je n’aime guère ce système de portes qui se referment derrière moi. "Mais c’est pas grave !" me jure-t-on. Fesse-bouc, en effet, est recruteur. Chaque affilié devient prosélyte. Déjà deux personnes m’ont fait savoir que je comptais au nombre de leurs "amis" sur fesse-bouc. Ca se présente comment, être un ami de quelqu’un sur fesse-bouc, quand on n’y est pas soi-même ? Mystère...

En tout cas ça semble marcher. Les gens sur fesse-bouc, ils ont 357 amis. Ca leur prend des heures. Le fait est que j’en ai moins que ça, moi, des amis. Et je n’ai déjà pas assez de temps pour eux. Depuis combien de semaines je n’ai pas rappelé Marc, Clémence ou Patrick ? Alors, si j’en avais 357 !! D’ailleurs je n’ai aucune envie particulière d’être l’ami d’un tas de gens que je ne connais pas. On n’a pas gardé les cochons ensemble après tout. Ni fessé le bouc. Je connais aussi des gens qui sont des contestataires du monde tel qu’il est (disent-ils). Ils dénoncent les banques, le capitalisme, le règne de la marchandise, la mondialisation, la télé, le système policier Edvige. Ce sont des guérilleros urbains. Des rebelles. Ils dénoncent meme le collectivisme et le totalitarisme. Ils ont tous lu "La Ferme et les animaux" (disent-ils). Eh bien, ils sont tous sur fesse-bouc. Là, ils obéissent, ces irréductibles. Sans se poser de questions. Et sans se demander à quoi. (La soumission à la technique est la première donnée sociale. C’est pourquoi on préfère le taire...)

Au reste, ils y’a 30 ans, je me suis déjà inscrit sur un autre site, qui s’appelait la vraie vie. Là aussi, on me jurait que c’était gratuit, que c’était facile, qu’on allait me montrer, que j’aurais plein d’amis, etc. Je me suis laissé tenter. Je dire que depuis, ça m’occupe pas mal. Mes jours, mes nuits. Alors je crois que je n’ai pas vraiment le temps d’aller sur fesse-bouc, désolé.

Article inspiré de François Taillandier, l’Humanité du jeudi 30 octobre 2008. François j’ai pris ton article en copyleft (gauche d’auteur), j’ai fait quelques modifs, mais l’esprit reste le même. Merci à toi. Conseil aux moutons : Abonner vous à l’Huma pour voir la vie autrement :)

29 Messages de forum

  • Fesse-bouc 31 octobre 2008 11:11, par schuss

    Ce qui est fort tout de même, c est que même ceux qui disent ne pas en vouloir finissent par devoir l écrire qq part,comme s il fallait se justifier de ne pas adhérer, dire que l on sait que ça existe et que l on y va pas sciemment.

    "La ferme des animaux"...

    "Conseil aux moutons : Abonner vous à l’Huma pour voir la vie autrement :)" Dommage que Pif gadget n existe plus, c est sans doute ce qu ils faisaient de mieux. Et pour le coup, quand c était drôle, c était voulu..

  • Fesse-bouc 31 octobre 2008 11:39, par jojo

    chouette article xNx. et chouette commentaire Schuss :)

    Je déteste les sites "réseaux sociaux" en général, et facebook en particulier — a son sujet je vous recommande le visionnage de ce petit clip collaborationniste assez flippant, ceci pour trois raisons :

    • rien n’est gratuit, et il est évident qu’en participant à ce genre de site tu paies le service offert ( interface souvent à la pointe de ce qui se fait niveau techno web, et visibilité) en offrant tes données personnelles, ce qui peut être plus ou moins problématique, suivant ton degré de paranoïa, et les données que tu mets en ligne (se faire googler par son patron peut poser quelques problèmes par exemple).
    • on se retrouve souvent sur ce genre de site à faire la course à la popularité, parce que c’est branché, parce que c’est l’objectif... et l’outil qui pourrait juste être utile devient plus malsain (exemple : Flickr. Quand tu mets des photos en ligne tu aimes bien que les gens les voient, et les apprécient, et tu finis par faire peut être plus des photos en pensant à leur impact sur le site qu’à ce que tu as réellement envie de faire. Sur un site comme Facebook, tu vas t’inscrire à plein de groupes que tu ne liras jamais et inviter des gens que tu connais à peine. etc...)
    • le contrôle et la pérennité des données. Tu investis beaucoup de temps sur un site de ce type, et si jamais les conditions changent, si le site devient payant, si le site ferme, tu as perdu tout ce temps, et tout le réseau que tu as pu te construire...

    Et pourtant... Dans l’idée ce sont de bons outils. Facebook est pas du tout idiot dans le concept, même si tu le tournes en dérision dans ton article ; tenir au courant ses amis de son activité, garder le contact, c’est pas toujours évident, on a pas toujours le temps... Flickr (ou mon blog photo pour moi) remplace depuis quelques années les emails que je faisais à mes amis et à ma famille, emails qui n’étaient pas toujours les mêmes, qui n’intéressaient pas toujours tout le monde, et qui se perdaient au bout de quelques mois. Facebook propose le même genre d’utilisation en plus poussé. Pour ma vie professionnelle j’ai envie de m’inscrire sur LinkedIn, même si c’est là encore la même démarche et les mêmes problèmes. Pour mes photos, j’ai envie de poster à la fois sur mon blog (personnel, où j’ai le contrôle sur les données) et sur Flickr, car la visibilité que Flickr m’apportait, et les commentaires variés que j’y recevais me manquent. Mes photos ont été utilisés par Les Verts de Grenoble et par la Croix Rouge, sans Flickr ça ne serait jamais arrivé (même si ça n’aurait rien changé à mon quotidien, on est d’accord).

    Je pense vraiment qu’il y a du bon à prendre dans tout ça, et qu’on est dans une phase de réflexion cruciale sur la gestion des données et de l’identité sur internet. La fondation mozilla a ouvert des débats intéressants sur le sujet, et j’espère qu’on parviendra prochainement à un équilibre satisfaisant entre mise en réseau / visibilité et respect de la vie privée / conservation des données.

  • Fesse-bouc 31 octobre 2008 12:27, par SAMsara

    Je m’inscrit en faux ! PIF est toujours vivant ! Et que même à la ressortit le premier gadget était les célébrissimes piffises ! un bonheur regrssif à souhait ! Tenez vous au courant les gens : )

  • Fesse-bouc 31 octobre 2008 15:26, par xnx

    Content de revoir un petit débat d’idées sur mouton :) Personellement, J’ai trouvé facebook utile pour retrouver de vieux amis d’enfance, dont j’avais perdu la trace. On tape le nom et le prénom et hop, on retrouve rapidement la personne. Une sorte de "pages blanches" à l’échelle mondiale, ou presque. Grace au site, j’ai revu pas mal de monde, on s’etait pas vu depuis la primaire ou le collège pour certains et on a eu l’impression d’être dans la chanson "si on se donnait rendez-vous dans 10ans..." (c) de notre Paaaatriiiiiick !! national. Sympathique.

    Apres bien sur les données, à la merci de n’importe qui (mais on est pas obligé de raconter sa vie sur fesse-bouc), c’est un problème récurrent à tout internet non ? Ce qui me gène le plus : la pensée unique qui règne sur le site. Tout le monde dit le meme genre de chose, "Benjamin trouve que NIP/TUCK c’est genial", "Adeline rentre de son week end en espagne" etc... C’est d’une platitude affligeante. Et puis la course aux nombres d’amis... Depuis l’invention des reseaux sociaux (orkut, etc...), il n’y a pas vraiment d’intérêt, c’est une occupation un peu con mais c’est la mode quoi :)

    Dès qu’on ose emettre une critique, on se fait critiquer :), critiquer c’est mal. La contestation est mal acceptée. Etrange phénomène, une sorte de blocage de l’esprit, on rejoint la pensée unique. Mais ça c’est valable partout, pas uniquement sur fesse-bouc.

    Pour critiquer il faut déjà tester, après seulement, donner son avis me semble légitime.

  • Fesse-bouc 3 novembre 2008 18:56, par schuss

    @SAMsara : fichtre, ca me rajeunit pas... Il font encore les pois sauteurs ? Maintenant que je sais ce que c est, ma curiosité scientifique sadique est titillée... C est sans doute Pif qui fait que le parti n est pas encore totalement mort.

    @xnx : Personnellement, les vieux potes de lycée toussa toussa, je préfère pas les revoir après 15 ans sans nouvelle. Au moins en souvenir, il leur reste qqch d interessant. Je me dis que le plus souvent, quand on coupe les liens, c est pas pour rien.

    La vraie question légitime est de savoir pkoi tout à chacun tient autant à faire savoir qu il a un avis, quitte a le reprendre ailleurs.

    S en retourne cogiter sur les implications de cette derniere phrase sur lui meme...

  • Fesse-bouc 27 décembre 2008 00:13, par zani

    Est ce que vous ne généralisez pas un peu le problème en donnant au site des defaults qui sont lié a ses utilisateurs ?

    je cite : "" la pensée unique qui règne sur le site. Tout le monde dit le même genre de chose, "Benjamin trouve que NIP/TUCK c’est genial", "Adeline rentre de son week end en espagne" ""

    En quoi Facebook en est responsable ? Ne lui reprochez pas la connerie de (certain de...) ses utilisateurs. On peut faire le même constat en allant sur certain chan IRC, ne confondons pas le moyen de communication avec ses utilisateurs. En tous cas je ne ne reconnais pas (ni la plupart de mes amis) dans la pensée unique de facebook (même si mouton un peut quand même)

    Pour ce qui est de la courses aux amis sur facebook, même problème. il y a des boulets partout, il m’arrive que des gens que je connais a peine me "copinent". Je peux refuser, et leur course pokemon me laisse de marbre.

    Jojo : Pour ce qui est du prix, il me semble que facebook se nourris plus de la publicité que de la vente d’information personnelles. Pour ce qui est de ce faire "googler", en théorie les données sont protégées. Je viens de tester et ça semble efficace, j’arrive a accéder a aucune de mes informations a partir de google. Il est possible de paramétrer la visibilité de son profil par groupe de contacts pour limiter la diffusion des informations.

    J’aime pas facebook, je déteste pas facebook. J’aime mes amis et facebook met a disposition des outils sympa pour rester en contacts (galerie photos avec système de tags, chat, messagerie...). Tous ses outils existaient déjà mais ils ont été regroupé et adopté par mon "réseau". Pour moi, aucune raison de ne pas rejoindre le groupe.

  • Fesse-bouc 30 décembre 2008 14:31, par jojo

    Welcome back, Zani.

    D’accord avec toi sur le fait que les utilisateurs font ce qu’ils veulent de l’outil... Après où je serais plus critique, c’est que ce genre d’outils ont tendance à pousser à ces comportements de boulets : normalisation des individus car tu dois te rentrer dans des cases, car tu es assisté / limité dans les options pour te définir en ligne ; et course à la popularité car tout est fait pour flatter ton égo si tu le fait, car on a tendance à te résumer à des données chiffrées comme le nombre de hits sur ton profil ou le nombres de tes "amis". Mais tu as raison, rien n’empêche de faire une utilisation intelligente de Facebook.

    Pour la publicité, justement, pourquoi crois tu qu’ils aient à ce point le vent en poupe ? Tout simplement parce qu’ils peuvent offrir à leurs annonceurs des contacts très précis et très ciblés. Nous sommes d’accord, tant que ça se limite à la publicité, ce n’est probablement pas catastrophique, même si savoir qu’un publicitaire peut me choisir en fonction de ma couleur de peau, de mes opinions politiques, de mes préférences sexuelles et de mes croyances religieuse me semble tout sauf un progrès... Mais le dérapage n’est pas loin ; il y a un an environ, ils avaient mis en place un test de partenariat avec des sites e-commerce et de jeux en flash, qui a soulevé une vague de protestation car tes contacts Facebook pouvait voir que tu avais joué X minutes à tel jeu tel jour, que tu avais acheté tel produit sur tel site, etc... Ils ont vite rectifié le tir, mais le risque est là.

    Récemment, un employé de Michelin s’est fait licencié pour un bref message cassant sur Copains d’avant. Ce qui se dit sur ces réseaux peut être surveillé, et toutes ses données personnelles qui se trimballent dans les bases de données de sociétés privées peuvent un jour poser problème. Je pense vraiment que c’est très intéressant à suivre, et que tout ça va encore beaucoup évoluer et nous surprendre. Il faut juste être prudent avec l’usage qu’on en fait...

  • Fesse-bouc 8 mars 2009 14:36, par sara

    je suis nouvelle et j’aime beaucoup le fesse bouc

  • Fesse-bouc 10 mars 2009 16:16, par Rien

    Pensez aussi que ce genre d’outil va bientot devenir indispensable si ce n’est obligatoire. Imaginez si vous n’avez pas Internet (ou une grosse coupure de réseau) et que vous soyez par exemple à la recherche d’un emploi (pour ceux qui parlait de réseau professionnel). Voila un probleme, c’est l’obligation de l’utilisation de ce genre de "réseau social" pour devoir exister dans certains domaines. Enfin... en tout cas moi, pour rencontrer des gens, je vais dans un troquet par exemple !

  • Fesse-bouc 1er avril 2009 20:07, par mmlka

    molka j’aime bien avoir comment je peux vous contacter

  • Fesse-bouc 26 mai 2009 02:52, par HtIKnZuUNLhEywTp

    comment2,

  • Fesse-bouc 22 juillet 2009 02:17, par pThLtRSADS

    s8LOIr odvsgkcu fxkznrua afhuaxyq

  • Fesse-bouc 25 juillet 2009 12:04, par YRKOREudeiHrDrFsaa

    vyxpddkv vtfjbpwp ekuykvua

  • Fesse-bouc 9 août 2009 15:17, par oXNgyWXxNKiv

    dohabxuk jjroccuo mwauioon

  • Fesse-bouc 9 août 2009 16:42, par QeUJuNOJ

    phhmsyef hferdptc uoxxlqxy

  • Fesse-bouc 14 août 2009 09:25, par DSucpxzpYtjxPROTMPd

    fbvvtoqk efqhssxu qhygivgx

  • Fesse-bouc 14 août 2009 12:14, par neSjQozFNZjNvRkE

    gjgxxabl ryulyzpe eqqrzqjd

  • Fesse-bouc 21 août 2009 01:41, par ZIsuOYyllN

    ietxkbmy cwnafydo obmwdowi

  • Fesse-bouc 21 août 2009 19:37, par jETCCPVPI

    vqpoljtf wvrgwtta lsxxkvns

  • Fesse-bouc 22 août 2009 22:06, par fYUOkZLGmdS

    gshvparc umzpiuwv zabessan

  • Fesse-bouc 28 août 2009 23:37, par YwmXwIIPCaSgupR

    spxsiddw oldtjigp zsobeney

  • Fesse-bouc 29 août 2009 02:55, par RXJNXDPjoKgzIgmBb

    riplidtf irkvhrse cbdvwuxo

  • Fesse-bouc 29 août 2009 07:53, par AGGGqQisqwoNPQ

    shpkrasy hnqcbscf fyuvrelx

  • Fesse-bouc 5 septembre 2009 13:11

    kddddddddddddddddddddddddddbbbbbbbbbbbbbgjyuvbhvgftu08052011474vcfnbwg dwgh4258

  • Fesse-bouc 30 octobre 2009 22:00, par laptopidbb

    lnhooq kkptopidbb

  • Fesse-bouc 15 novembre 2009 11:35, par Cloudy

    A la base, j’étais entièrement d’accord avec le fait que facebook ne servait absolument à rien et qu’en plus c’était un gros mouvement de masse donc je ne voulais surtout pas suivre... Mais voilà ma meilleure amie est partie au Japon et elle met toutes ses photos dessus, ses impression au jour le jour etc. Du coup je m’y suis inscrite et en plus des emails qu’elle n’a pas toujours le temps d’envoyer ou les conversation sur msn toujours un peu trop courtes à cause du décalage horaire, facebook c’est sympa. Après il suffit juste de savoir ce qu’on fait là. Je n’y ai que 12 amis et effectivement ça reste des relations superficielles (et surtout virtuelles) mais qui permettent tout de même entretenir la vraie relation amicale, de prendre des nouvelles et de faire un câlin (virtuel bien sur) à une personne qui est à 10 000km. C’est un accessoire certes. Mais c’est plutôt sympathique. Facebook n’est pas mauvais en soit, c’est son usage par la plupart des inscrits qui l’est. Quant à "s’abonner à l’Huma pour voir la vie autrement", je ne suis pas convaincue x] Toute source d’information est biaisé, l’Huma n’échappe pas à la règle. Il faut toujours garder son sens critique et diversifier ses sources alors svp pas de propagande ;)

  • Fesse-bouc 19 décembre 2009 15:30

    ckbhsdlkon eznhj

  • Fesse-bouc 7 mars 2010 17:14, par ludo

    t’as raison .fesse bouc c bien,facebookoumoins.tous les "modus opperatoire"pour ce qui est des messages,video et autres sont conserves ad vitam eternam.meme sur msn,faites gaffe a vos revellllllations !!!!!

  • Fesse-bouc 12 mars 2010 13:41, par Sardokan

    J’ai testé, en créant un faux profil bien sur, une archétype de salope, surtout pour "piéger" mes amis, qui me disaient ne pas accepter n’importe qui, bah au final, ma "salope" quasi tout le monde l’a accepté. c’est un parcours du combattant entre les astérisques et les auto acceptations de divulgations de profil. tu veux jouer a la marmote qui met le chocolat dans le papier ? tes coordonnées sont envoyées a l’éditeur. Bref, pour suivre un flot de platitude et se faire profiler par ses "amis"

    très peu pour moi ;)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0