mouton.rebelle

Aviator

samedi 19 février 2005, par jojo

Fidèle à notre stratégie « faisons des critiques de films intelligentes, argumentées, drôles et décalées, avant la date de sortie cinéma », voilà quelques mots sur Aviator, un film qu’il est bien. Et toc.

J’étais parti pour boycotter ce film ; ça peut sembler rude, mais après un Gangs of New-York plus soporifique que Balladur, le duo Scorsese / DiCaprio me tentait fort peu. A cet à priori s’ajoutait l’article cassant du défunt CHAFOUIN.COM (R.I.P.)... Bref je n’aurais pas du voir ce film. Mais la grande balance cosmique en a décidé autrement, et c’est tant mieux.

Aviator nous raconte la vie d’Howard Hugues, jeune et richissime texan (YIIIIIIIIHAAAAAAAAAA !) qui dilapide l’héritage de ses parents dans ses passions : l’aviation, le cinéma et les femmes (dans cet ordre, hélas). Un milliardaire de plus ? Que nenni. Ce qui distingue Howard Hugues d’un Richard Virgin Bronson : la conviction qu’il met dans tout ce qu’il entreprend, jusqu’à la déraison, et suffisament de troubles psychiques pour donner des sujets d’émissions à Delarue pendant une décénie. Léonardo est terrible dans ce rôle de séducteur paranoïaque, et nous offre quelques scènes very good.
Les seconds rôles ne sont pas en reste : j’ai adoré Cate Blanchett, qui excelle dans le rôle de Katharine Hepburn, actrice divinement excentrique, mais la jolie brune qui interprète Eva Gardner ("pfoullalala" dirait mon voisin) est pas mal non plus et Jude Law en acteur hollywoodien 100% superficiel est criant de vérité.

La réalisation... je ne vais pas me teindre en superlatif, c’est mauvais pour mes cheveux, mais je suis fan (envoyez vos dons / pierres).
Je m’enlise dans cette critique, m’enfin il vous suffit de savoir que c’est un bon film, qui raconte l’histoire extraordinaire d’un homme extraordinaire, et que ça vaut vraiment les 3 heures que ça dure. Full stop.

Portfolio

6 Messages de forum

  • no title from flash 20 février 2005 12:11, par petit tarsier

    Valeureux padawan du chafouin stizz, jojo. Sinon la brunette interpretant AVA Gardner est Kate Beckinsale, redoutable dominatrix Underworldienne kiffee par moult goths et assimiles.

  • no title from flash 21 février 2005 09:39, par jojo

    AVA donc. honte sur moi. Et je n’avais pas reconnu l’actrice, mais bon faut dire qu’Underworld ne m’a pas laissé un souvenir impérissable :)

  • no title from flash 22 février 2005 11:35, par Xvid

    Oui je participe et pose cette question naïve ? Comment fais-tu pour voir ce qui n’est pas encore là ?

    Et elle va devenir quoi l’indus. du ciné, hum ? Petit voyou...

  • no title from flash 22 février 2005 11:39, par jojo

    erf pour le coup c’était ironique vu qu’aviator est sorti depuis un bon mois :)
    sinon curieusement je ne suis jamais autant allé au ciné que depuis que j’ai l’adsl, va comprendre... Pour un peu le P2P aiderait à se faire une culture ciné et à mieux apprécier certains films ? Je n’ose le croire.

  • no title from flash 17 mars 2005 14:57, par bob

    super la critique. Mon frere de 8 ans que je n ai pas aurait fait la meme.

  • no title from flash 17 mars 2005 15:19, par attila7

    dis moi, ton frère de 8 ans que tu n’as pas, il serait pas fan de Michel vaillant par hasard ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0